Watchmen, Mortel, 13 Reasons Why... les tops et flops séries de l'année 2019
Watchmen, Mortel, 13 Reasons Why... les tops et flops séries de l'année 2019
L'année 2019 séchève, c'est donc l'heure du bilan. Côté séries, il y a du très bon mais aussi du très mauvais ces 12 derniers mois. Quelles séries nous ont fait vibrer ? Quelles sont celles qui nous ont exaspérés ? PRBK vous donne ses tops et ses flops des séries en 2019 !

LES TOPS

Watchmen (nouveauté)

9 épisodes seulement pour cette nouvelle série d'HBO et pourtant, Damon Lindelof (le créateur) a déjà réussi à nous offrir 2 des plus grands épisodes de séries de l'année, voire de la décennie. Alors oui, l'univers de Watchmen nécessite que l'on soit attentif à tout ce qui se passe à l'écran (hors de question de zieuter sur son portable) et peut parfois se révéler un petit peu trop froid, empêchant une véritable attache aux personnages - on suit leurs aventures plus qu'on ne vibre avec eux. Néanmoins, ce qu'elle propose - que ce soit dans son récit (très actuel, très impactant, utile, qui interroge) ou dans sa mise en scène (on a rarement vu une telle créativité visuelle ces dernières années), est d'une maîtrise sans égal. Watchmen peut parfois être frustrante, mais c'est une frustration réjouissante qui nous en fait demander toujours plus.

Mortel (nouveauté)

La série Mortel, créée par Frédéric Garcia, porte plutôt bien son non. Si la bande-annonce de la série Netflix peut laisser dubitatif, le premier épisode va vous convaincre dès le départ. Les cinq autres sont tout aussi cool entre l'histoire fantastique, les effets spéciaux, les jeunes acteurs surprenants et la bande-originale urbaine efficace. Le show porté par Nemo Schiffman, Manon Bresch, Corentin Fila et Carl Malapa nous plonge dans un univers WTF qui va vous rendre accro ! La grande question maintenant est, Mortel aura-t-elle une saison 2 ?

Mortel fait partie de nos coups de coeur de 2019
Mortel fait partie de nos coups de coeur de 2019

The End of the F***ing World (saison 2)

La saison 1 était tellement parfaite qu'on a tremblé quand Netflix a renouvelé The End of The F****ing World pour une saison 2. Mais on aurait pas dû autant douter de Charlie Covell, la scénariste de la série. Pour cette suite de 8 épisodes, il arrive au niveau de la saison 1 et fait même mieux à certains moments. L'arrivée de Bonnie apporte une dynamique intéressante et Alyssa et James sont toujours aussi touchants. Et la bonne nouvelle, c'est que la série va se terminer sur cette bonne note puisqu'une saison 3 n'est pas au programme.

The Boys (nouveauté)

Si Titans apportait déjà un coup de fouet dans le genre des séries super-héroïques, The Boys passe clairement à la vitesse supérieure. Irrévérencieuse, violente, sanglante... cette série s'amuse à casser les codes, tord toutes nos convictions et met à mal notre définition du bien et du mal. Plus qu'un plaisir jouissif, The Boys met une claque au genre en nous rappelant que prendre des risques en adoptant d'autres points de vue, cela paie toujours.

Platane (saison 3)

L'attente a été longue entre la saison 2 et la saison 3 de Platane, mais elle a été magnifiquement récompensée. Plutôt que de s'emprisonner une nouvelle fois dans une saison-concept (qui faisait défaut lors des deux précédentes saisons), Eric Judor a cette fois-ci opté pour un thème central qui lie tous ses épisodes. Une excellente initiative qui lui accorde plus de liberté dans le développement de sa créativité, sans jamais toucher à sa maîtrise du malaise. Grâce à ça, le compère de Ramzy se déleste d'un boulet qui rendait inégaux le rythme de ses épisodes et s'offre un festival de vannes qui fusent dans tous les sens. Les guest sont peut-être moins marquantes, mais cela permet à la série de s'émanciper réellement.

La saison 3 de Platane fait partie de nos coups de coeur
La saison 3 de Platane fait partie de nos coups de coeur

Dans leur regard (nouveauté)

Dans leur regard est une véritable claque visuelle. Poignante, choquante, perturbante et impressionnante, la série de Netflix, inspirée de l'histoire de la joggeuse tuée à Central Park en 1989, ne vous laissera pas insensible. Vous restez scotchés durant les quatre épisodes, surtout devant les scènes en prison, qui vont vous procurer plusieurs émotions, notamment l'injustice. Comment cinq adolescents noirs ont-ils pu être accusés à tort pour ce meurtre affreux ? L'acharnement de la police est assez hallucinant. En tout cas, on s'attache rapidement à eux et on a qu'une envie : traverser l'écran pour les défendre.

Euphoria (nouveauté)

Depuis longtemps, on attendait qu'une série centrée sur des ados vienne nous faire chavirer. C'est qu'on a eu grâce à Euphoria. Au fil de ses 8 épisodes, la série portée par Zendaya avec aussi Jacob Elordi (fans de The Kissing Booth, attendez-vous à un choc) dresse un portrait sans concession d'une jeunesse au bord du gouffre. Drogue, alcool, sexe, Euphoria ne fait pas de compromis et aborde les sujets sans tabou. Normal, on est sur HBO ! D'où aussi les scènes chocs comme celle qui détiendrait le record de pénis montrés à l'écran (oui, oui). L'autre énorme atout du show est sa sublime mise en scène. On en redemande et ça tombe bien puisque la série aura une saison 2.

Unbelievable (nouveauté)

Quand Marie revient sur sa version et avoue ne pas avoir été violée, la police abandonne l'affaire et ne soutient plus l'adolescente. Deux détectives, jouées par Toni Collette et Merritt Wever, vont alors faire une découverte qui va aider Marie. Inspirée d'une histoire vraie, Unbelievable, que vous pouvez rattraper sur Netflix, est terriblement prenante. L'enquête est parfaitement menée et il est difficile de ne pas avoir envie de soutenir le personnage de Kaitlyn Dever. On découvre aussi l'envers du décor, ce qui est hyper intéressant.

Unebelievable fait partie de nos coups de coeur
Unebelievable fait partie de nos coups de coeur

Chernobyl (nouveauté)

Vous voulez être scotchés (et un peu dégoûtés) devant votre télé ? Chernobyl est LA série qu'il ne fallait pas manquer ! Avec une précision assez déroutante, la mini-série de HBO raconte les événements entourant la catastrophe nucléaire de Tchernobyl survenue en avril 1986. On tremble face aux 5 épisodes, tous plus fascinants les uns que les autres. Une série choc qui se savoure (on ne vous conseille pas le binge-watching sauf si vous avez envie d'être en dépression après).

Chernobyl fait partie de nos coups de coeur de 2019
Chernobyl fait partie de nos coups de coeur de 2019

The Ranch (saison 4)

C'est probablement l'une des séries les plus sous-cotées de Netflix. S'il est vrai que le thème et l'apparence de The Ranch peuvent surprendre au premier abord (qui a envie de suivre la vie de fermiers républicains aux USA dans des décors en carton-pâtes ?), cette dramédie monte en puissance chaque saison. Non seulement elle ne s'interdit aucun sujet (cette année elle parle d'addiction, de la situation de jeunes parents en pleine séparation, des injustices entrepreneuriales), mais en plus, les comédiens réussissent à chaque fois à jouer juste pour nous surprendre, nous émouvoir et nous serrer le coeur. Peut-être moins forte émotionnellement que la précédente partie, celle-ci se révèle néanmoins toujours vibrante.

Years and Years (nouveauté)

Les meilleures séries de l'année 2019 n'était pas des plus réjouissantes mais elles n'en sont pas moins passionnantes. Parmi celles qui font réfléchir - et flipper aussi - on retrouve Years and Years. Diffusée en Angleterre sur BBC One, elle dresse un portrait glaçant de notre société mais surtout de notre futur. Car oui, Years and Years tente d'imaginer ce qui nous attend dans les décennies à venir à travers l'histoire de la famille Lyon. Avancées technologiques, crises planétaires, société au bord du chaos, la série avec Emma Thompson, Russell Tovey et Rory Kinnear nous a donné quelques crises d'angoisse sur notre avenir.

Years and Years fait partie de nos coups de coeur de 2019
Years and Years fait partie de nos coups de coeur de 2019

LES FLOPS

13 Reasons Why (saison 3)

La saison 3 de 13 Reasons Why était-elle vraiment nécessaire ? On s'est déjà posé la question au moment de la saison 2, mais là, on a été assez déçu. La bande-annonce donnait pourtant envie tout comme le pitch... On se retrouve finalement avec une saison assez lente qui n'apporte pas grand chose et avec un dénouement pas top top. On s'éloigne un peu du charme qu'avait la série de Netflix lors de la saison 1 même si le changement d'histoire était prometteur au départ.

Plan coeur (saison 2)

On l'attendait tous avec impatience cette saison 2 de Plan Coeur, mais malheureusement, elle n'est pas à la hauteur de la première. Elle reste cool, divertissante et c'est top de retrouver toute la bande composée de Charlotte (Sabrina Ouazani), Elsa (Zita Hanrot), Emilie (Joséphine Draï), Julio (Marc Ruchmann), Antoine (Syrus Shahidi) et Matthieu (Tom Dingler). Sauf qu'on s'attendait à une suite un peu plus surprenante et moins brouillon. Il n'y a rien de nouveau et d'innovant.

Plan Coeur saison 2 fait partie de nos flops de 2019
Plan Coeur saison 2 fait partie de nos flops de 2019

Osmosis et Family Business (nouveautés)

Il y a eu du haut et des bas en matière de séries françaises sur Netflix en 2019. Et on peut dire que ça n'avait pas très bien commencé... Parmi les grosses déceptions, on retrouve deux séries très différentes. D'un côté Osmosis, de l'autre Family Business. La première avec Hugo Becker était beaucoup trop floue avec des personnages détestables tandis que la seconde portée par Jonathan Cohen et Gérard Darmon était lourdingue. Elle aura pourtant bien une saison 2.

Family Business fait partie de nos flops de 2019
Family Business fait partie de nos flops de 2019

Titans (saison 2)

Que s'est-il passé cette année ? Là où la saison 1 était une jolie claque, cette saison 2 est terriblement poussive. Les intrigues font du sur-place, se répètent ou bafouillent, et même la réalisation n'est plus aussi marquante. Quand on voit The Boys à côté, on réalise que le côté irrévérencieux de Titans et sa petite folie visuelle sonnent faux. Alors oui, on assiste encore à de belles choses par moment, mais c'est trop irrégulier et le rythme de l'histoire n'est pas assez maîtrisé pour nous emballer et nous amener là où elle le voudrait. Pire, Titans a parfois des petits airs de séries du Arrowverse dans le traitement de ses personnages, ce qui n'est pas du tout un compliment. Attention...

Luther (saison 5)

Était-ce la saison de trop ? C'est possible. Malgré un univers toujours intéressant et un anti-héros toujours fascinant, cette saison nous a donné l'impression que les scénaristes ne savaient pas du tout où aller avec leur histoire. L'intrigue policière à fort potentiel a été bâclée et jamais exploitée, celle entourant Alice était trop ridicule pour que l'on y croit - elle donnait même le sentiment qu'elle n'était là que pour faire plaisir aux fans (raté !), et on a baigné dans des incohérences qui, si la saison avait été maîtrisée auraient été excusées, mais qui ont finalement apporté ici un véritable aveu d'échec sur l'ambition créative.

13 Reasons Why - Saison 3
Watchmen, Mortel, 13 Reasons Why... les tops et flops séries de l'année 2019
13 Reasons Why saison 3 : Netflix défend Grace Saif (Ani) après les critiques des fans
La Petite Sirène : Christian Navarro (13 Reasons Why) dans le rôle du Prince Eric ?
13 Reasons Why saison 3 : Alisha Boe (Jessica) "déçue" de la révélation du meurtrier de Bryce
voir toutes les news de 13 Reasons Why - Saison 3 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème