Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Osmosis : faut-il regarder la nouvelle série française de Netflix ?
Osmosis : faut-il regarder la nouvelle série française de Netflix ?
Après Marseille et Plan Coeur, Netflix dévoile sa nouvelle série française, Osmosis, portée par Hugo Becker et Agathe Bonitzer. PRBK a pu voir deux des huit épisodes de la série. Alors, on mate ou on zappe ? Découvrez notre avis !

Netflix enchaîne les séries et accélère sa production en France. Après Marseille, annulée après deux saisons, et Plan Coeur qui aura bientôt une saison 2, elle dévoilera aussi en avril Huge en France, une série parodique où Gad Elmaleh jouera son propre rôle. Mais la plateforme se lance aussi dans le fantastiques avec Osmosis, adaptée de la websérie du même nom. Bonne ou mauvaise idée ?

L'essentiel

Créée par : Audrey Fouché
Avec : Hugo Becker, Agathe Bonitzer, Stéphane Pitti, Luna Silva, Manoel Dupont, Philypa Phoenix et Yuming Hey.
Format : 45 minutes
Diffusion FR : tous les épisodes sont disponibles sur Netflix

Le pitch

Et si vous pouviez trouver l'âme soeur sans même la chercher ? C'est la promesse d'Osmosis, une application qui permet de découvrir LA personne qui est réellement faite pour nous. Avant le grand lancement sur le marché, Paul et Esther qui sont à l'origine de l'appli, commencent les tests grandeur nature sur plusieurs candidats triés sur le volet. Car pour trouver l'âme soeur, il faut d'abord accepter de se faire implanter des nano-robots dans le cerveau. Quel sera le prix à payer pour trouver la personne parfaite ?

La bande-annonce d'Osmosis

Pas en osmose

Assez explorée à la télévision américaine, la science-fiction l'est beaucoup moins en France où les projets du genre n'ont pas vraiment convaincu ni la presse ni les téléspectateurs. Ce n'est malheureusement pas Osmosis qui va changer la donne. Tout n'est pourtant pas à jeter dans cette nouvelle série française. Le concept par exemple, nous a séduit sur le papier. Le problème, c'est qu'il n'est pas exploré de la bonne façon. Tout est trop flou et on se perd facilement dès le premier épisode. De plus, certaines sous-intrigues ne font que renforcer cette idée d'égarement.

Ce ne sont pas non plus les personnages qui vont arranger les choses. Le duo principal, joué par Hugo Becker et Agathe Bonitzer, est sur le devant de la scène mais loin d'être le plus intéressant. Assez froids, Esther et Paul sont surtout assez antipathiques, un problème quand le but de la série est quand même un peu de s'attacher à eux...

Heureusement, les personnages secondaires, notamment ceux joués par Stéphane Pitti, Luna Silva et Manoel Dupont, apportent plus d'émotions, de sensibilité et d'humanité. Après avoir vu les deux premiers épisodes, on ressent quand même une petite frustration de ne pas en avoir vu plus pour avoir un avis plus complet. On continuera encore quelques épisodes, au moins pour en savoir plus sur la trajectoire du trio. On espère aussi que les dérives et les dangers de cette technologie seront plus explorés dans la suite des épisodes. Attention, Osmosis n'est pas l'échec de Marseille, mais on s'attendait tout simplement à mieux.

En bref : Bien que l'idée de base soit originale et intéressante, la série peine à la mettre en place de manière lisible et compréhensible. Un constat en demi-teinte qui ne fait que s'aggraver à cause des deux personnages principaux, trop froids et inaccessibles. Osmosis se rattrape un peu avec les personnages secondaires et on regardera les épisodes suivants pour voir si la série redresse la barre ou sombre.

Osmosis : notre avis sur la série
Osmosis : notre avis sur la série
Netflix
Bientôt de la pub sur Netflix ? La réponse cash du PDG
Insatiable saison 2 : la date de diffusion dévoilée
Winx Club : le casting dévoilé, l'absence de Flora et Tecna énerve les internautes
Winx Club : Abigail Cowen (Les Nouvelles Aventures de Sabrina) au casting du remake de Netflix !
voir toutes les news de Netflix Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème