Charles Melton, Lana Condor, Sandra Oh... Les stars s'engagent pour le mouvement #StopAsianHate
Charles Melton, Lana Condor, Sandra Oh... Les stars s'engagent pour le mouvement #StopAsianHate
Différentes études ont montré que les agressions et les crimes contre les asiatiques auraient beaucoup augmenté partout dans le monde. Depuis le début de la pandémie de coronavirus, la Covid-19 est parfois même appelée à tort "virus chinois" par certains. Le 16 mars 2021, 6 femmes d'origine asiatique ont été tuées dans une fusillade aux USA. De nombreuses stars ont donc tenu à se mobiliser contre cette haine et ces meurtres racistes. Charles Melton (Riverdale), Lana Condor (A tous les garçons que j'ai aimés) ou encore Sandra Oh (Grey's Anatomy) ont soutenu le mouvement #StopAsianHate et ont brisé le silence.

Face à la hausse de la haine et des meurtres contre les asiatiques, les stars soutiennent le hashtag #StopAsianHate

Le hashtag #StopAsianHate (pour "stop asian hate", soit "arrêtez la haine envers les asiatiques" en français) continue d'être de plus en plus utilisé sur les réseaux. Et pour cause, depuis le début de la pandémie de Covid-19, la haine, le racisme et les violences contre les asiatiques ont augmenté. Et ce n'est pas le terme "virus chinois", en parlant du coronavirus, qui a arrangé les choses. Il a notamment été utilisé par Donald Trump. On se souvient aussi récemment d'un animateur qui comparait BTS à la Covid-19. Après le hashtag #JeNeSuisPasUnVirus, c'est celui de #StopAsianHate qui a été très relayé.

Pour quelle raison ? Car les crimes motivés par le racisme anti-asiatiques seraient passés de 49 à 122 en 2020 dans les 16 plus grandes villes américaines, d'après une étude du Center for the Study of Hate and Extremism citée dans Le Monde. Selon le collectif Stop AAPI Hate, ces crimes en augmentation viseraient les femmes asiatiques tout particulièrement. Ce 16 mars 2021, une fusillade a d'ailleurs éclaté dans 3 salons de massage à Atlanta, en Géorgie, aux États-Unis. L'homme qui a reconnu l'attaque meurtrière a tué 8 personnes, dont 6 femmes d'origine asiatique.

En plus des anonymes, de plus en plus de stars se sont donc mobilisées contre ces violences et ces agressions contre les asiatiques. Après Ashley Park et son émouvant message contre le racisme anti-asiatique, d'autres célébrités ont suivi le mouvement de l'actrice d'Emily in Paris. Charles Melton (Riverdale, Bad Boys 3), Lana Condor (À tous les garçons que j'ai aimés, Deadly Class), Sandra Oh (Grey's Anatomy, Killing Eve), Gemma Chan (Crazy Rich Asians, Captain Marvel), Conrad Ricamora (Murder, The Resident), Daniel Dae Kim (Lost, Good Doctor, New Amsterdam), Olivia Munn (X-Men : Apocalypse, Magic Mike, The Newsroom)... Ils sont nombreux à avoir brisé le silence pour stopper ces horreurs.

Charles Melton (Riverdale) a publié une tribune : "On m'a souvent dit que je n'étais pas assez asiatique. Pas assez blanc"

L'acteur Charles Melton, alias Reggie dans Riverdale sur Netflix, a ainsi publié une tribune dans Variety. "On m'a souvent dit que je n'étais pas assez asiatique. Pas assez blanc. Et je me demande même si je le suis assez. Je suis en conflit avec mes identités raciales et le traumatisme qui en découle" a-t-il écrit, "Pendant deux ans, mon père a été déployé et a combattu pour notre pays, à la tête de soldats en Irak et en Afghanistan. Il a consacré la majeure partie de sa vie à notre liberté. J'ai récité le Serment d'allégeance. Je me suis toujours considéré comme un citoyen américain fier et reconnaissant pour ses libertés civiles. Qu'y a-t-il de plus américain que d'avoir un père qui a risqué sa vie pour servir et protéger mon pays ?".

Se confiant sur ses souvenirs personnels, Charles Melton qui est séparé de Camila Mendes a avoué que sa mère a été moquée quand il était enfant : "Je me souviens que les gens prenaient ma mère de haut, comme si elle n'était pas à sa place. Cela la rabaissait (...) je ne savais pas comment la protéger, et cela m'a brisé le coeur". Il se rappelle aussi des "commentaires de mes amis sur l'odeur bizarre que dégageait ma maison à cause des plats coréens faits maison et du kimchi de ma mère m'ont fait porter la honte".

"À l'école, je n'ai jamais appris mon histoire américano-coréenne, ni même l'histoire américano-asiatique. Si vous n'apprenez jamais votre propre histoire, comment pouvez-vous vraiment exister ?" a continué la star, "Pour tenter de m'intégrer à l'école, j'ai poursuivi le rêve américain en devenant un athlète vedette, tout en supprimant mon identité asiatique. Je me souviens même avoir devancé tout le monde en faisant des blagues asiatiques avant tout le monde".

Mais "j'ai fait une profonde introspection en me rappelant mes propres expériences, en déballant mon passé et en essayant de comprendre tout cela" a-t-il déclaré. "Grâce à cela, j'ai réalisé que je n'ai jamais défendu mon héritage coréen. J'ai volontairement ignoré le racisme et les microagressions dirigés contre moi et mon peuple. Je n'ai pas défendu mon héritage par peur des représailles" a-t-il détaillé, "et maintenant, je ne peux m'empêcher de me demander ce que j'ai fait pour contribuer à la violence contre les Américains d'origine asiatique".

C'est fini, "je ne garderai plus le silence sur mon expérience vécue" a décidé Charles Melton, "les crimes haineux qui ont balayé le pays m'ont fait prendre conscience de l'importance de ma tribune et de la responsabilité qui en découle". Désormais, il défendra ses racines et n'aura plus honte. La haine anti-asiatique doit cesser. "Je sais que la première étape est de reconnaître que le problème existe" a-t-il ajouté, "Pour être honnête, je ne sais pas où se situe ma voix dans tout cela, mais ma nouvelle intention est de défier ce système très brisé. Je sais que je veux utiliser les médias et le divertissement comme moyen de défense. Je veux raconter des histoires inclusives et représentatives. Je veux réconcilier mon identité et accepter qui je suis, malgré la douleur".

Lana Condor, Sandra Oh, Rihanna... Les célébrités asiatiques et non asiatiques s'expriment

Lana Condor qui incarne Lara Jean dans les films À tous les garçons que j'ai aimés avec Noah Centineo a elle aussi réagi suite à ces meurtres. Sur Twitter, elle a lancé un appel à l'aide pour la communauté asiatique : "Réveillez-vous... vos amis et votre famille asiatiques sont profondément effrayés, horrifiés, malades de l'estomac et furieusement en colère. S'il vous plaît, prenez de nos nouvelles, soyez à nos côtés. S'il vous plaît. Votre ami asiatique a besoin de vous, même s'il n'exprime pas publiquement son chagrin sur les réseaux sociaux".

Sandra Oh, qui s'est fait connaître avec son rôle de Cristina Yang dans Grey's Anatomy, et joue depuis dans la série Killing Eve, a manifesté dans les rues de Pittsburgh, en Pennsylvanie (Etats-Unis). Dans une vidéo partagée par CBS Pittsburgh, l'actrice déclarait devant la foule : "Je suis fière d'être asiatique !". "Pour beaucoup d'entre nous dans notre communauté, c'est la première fois que nous pouvons exprimer nos craintes et notre colère, et je suis vraiment reconnaissante à tous ceux qui sont prêts à écouter..." lâchait-elle, "Je sais que beaucoup d'entre nous dans notre communauté ont très peur et je le comprends". "Et une façon de surmonter notre peur est de tendre la main à nos communautés. Je lance un défi à tout le monde ici : si vous voyez quelque chose, pouvez-vous m'aider ?" avait-elle conclu, déterminée à enrayer la haine envers les asiatiques.

Sur Instagram, c'est Gemma Chan, qui a notamment joué dans le film Crazy Rich Asians, qui s'est exprimée. "Veuillez prêter attention à ce qui se passe. C'est la dernière d'une série d'attaques horribles contre la communauté asiatique" a-t-elle prévenu, "Nous devons mettre fin à la déshumanisation des asiatiques. Nous devons cesser de faire des asiatiques les boucs émissaires du Covid. Nous devons nous unir contre toutes les formes de haine" alors "ne restez pas silencieux".

Conrad Ricamora, Daniel Dae Kim ou encore Olivia Munn ont également dénoncé le racisme anti-asiatique depuis la pandémie de coronavirus.

Et plusieurs célébrités non asiatiques comme la chanteuse et it girl Rihanna, ou la productrice et showrunner Shonda Rhimes ont aussi tenu à parler de ce sujet important sur leurs réseaux.

Après le mouvement Black Lives Matter, le mouvement Stop Asian Hate espère lui aussi faire ouvrir les yeux.

Charles Melton
Charles Melton, Lana Condor, Sandra Oh... Les stars s'engagent pour le mouvement #StopAsianHate