Ashley Park (Emily in Paris) livre un émouvant message face au racisme anti-asiatique
Ashley Park (Emily in Paris) livre un émouvant message face au racisme anti-asiatique
Devant la montée en puissance de la haine anti-asiatique qui frappe les USA depuis quelques mois, Ashley Park - l'une des stars de la série Emily in Paris (Netflix), a pris la parole sur Instagram afin de pousser un coup de gueule important et livrer un émouvant message.

Les USA touchés par une fusillade raciste

Ce mardi 16 mars 2021, les USA ont une nouvelle fois été marqués par une fusillade. Robert Aaron Long, 21 ans, est suspecté d'avoir assassiné huit personnes, dont six femmes d'origine asiatique, dans différents salons de massage de la ville d'Atlanta (Géorgie). A ce jour, celui-ci nie encore avoir agi avec un mobile raciste, mais cet acte criminel a rapidement agité la communauté asiatique du pays (et du monde).

Depuis l'apparition du Covid-19 dans le monde, les attaques racistes à l'encontre des personnes asiatiques n'ont en effet cessé d'augmenter aux USA, accusées d'être indirectement la cause de l'épidémie (pour rappel, le virus serait parti de Chine). Quelques jours avant cette fusillade, c'était notamment Vicha Ratanapakdee - un homme de 84 ans, d'origine thaïe, qui avait trouvé la mort à San Francisco après avoir été violemment jeté sur le sol dans la rue.

Ashley Park en colère

Une montée de la violence et du racisme choquante (qui ne touche pas que les USA, la France est également sujette à ces actes !), qui ne laisse pas indifférente Ashley Park. Au contraire, l'actrice coréo-américaine, vue récemment dans la série Emily in Paris de Netflix, a décidé de profiter du mouvement #StopAsianHate afin de prendre la parole sur Instagram et partager sa colère vis-à-vis de cette situation et de sa banalisation.

"Je suis tellement fatiguée de ces gens qui ne savent toujours pas ce qu'il se passe et de ces personnes qui ne veulent pas comprendre d'où naissent ces agressions envers les asiatiques" a-t-elle dans un premier temps déclaré dans une vidéo de 5 minutes, les larmes aux yeux, "Ils s'en prennent aux faibles. Et je ne veux vraiment pas pleurer maintenant, parce que je ne veux pas perpétuer l'idée que les femmes asiatiques sont faibles, parce que nous ne le sommes pas".

La comédienne lassée du traitement envers les asiatiques

Puis, après avoir affirmé passer son temps à se poser des questions sur cette violence physique ou morale inouïe dont sont victimes les personnes asiatiques, "Je ne peux pas m'empêcher de me demander 'pourquoi ?' Comment en est-on venu à ça ?", la comédienne a tenu à rappeler que cette triste situation était la responsabilité de tout le monde, "Le racisme commence à un niveau très bas. Ça commence lorsque quelqu'un s'amuse à appeler un virus qui paralyse le monde entier le 'Kung Flu virus'. Quand vous roulez des yeux ou que vous vous moquez des serveuses asiatiques, des livreurs de nourritures asiatiques, des artistes pour les ongles..."

Selon Ashley Park, le racisme anti-asiatique serait tellement ancré et banalisé dans la société, considéré comme une simple blague, qu'il aurait fini par donner naissance à des situations intolérables, "Le nombre de fois dans ma vie où l'on m'a d'abord demandé d'où je venais avant mon prénom. Vous ne comprenez pas à quel point cela nous dévalorise. Et ça commence avec les enfants, quand vous dites que tous les enfants asiatiques devraient être bons en maths, devraient être capables de jouer d'un instrument de musique... Ca n'a aucun sens."

Aussi, c'est cette accumulation de "petites blagues stupides" qui aurait fait perdre aux gens le sens de la réalité et du danger. "Ce gamin de 21 ans [à Atlanta] est bien venu de quelque part. Il est venu d'un endroit où, à un moment donné, quelqu'un aurait pu lui dire que ce qu'il ressentait, ce qu'il pensait et que sa haine étaient mal" a dévoilé l'actrice.

Bouleversée par cet énième drame, Ashley Park souhaite désormais que tout le monde comprenne qu'il a un rôle à jouer pour faire évoluer la société, "Ça commence à un tout petit niveau, et je pense que l'on peut faire quelque chose contre ça".

Netflix
Too Hot To Handle saison 2 : comment la production a caché le vrai concept aux candidats
Sky Rojo saison 2 : la traque continue dans une bande-annonce explosive !
The Last Kingdom saison 5 : tournage terminé, la fin de la série sera "monstrueuse et épique"
Qui a tué Sara ? saison 3 : la suite confirmée par Manolo Cardona (Alex)
voir toutes les news de Netflix Découvrir plus d'articles