C'est pas sorcier les retrouvailles : Fred, Jamy, Sabine et la petite voix réunis pour soutenir les jeunes pendant la pandémie de coronavirus
C'est pas sorcier les retrouvailles : Fred, Jamy, Sabine et la petite voix réunis pour soutenir les jeunes pendant la pandémie de coronavirus
Des années après l'arrêt de l'émission culte C'est pas sorcier sur France 3, découvrez les retrouvailles de tout le monde. Dans une vidéo postée sur les réseaux, Jamy (Jamy Gourmaud), Fred (Fred Courant), Sabine (Sabine Quindou) et même Valérie (Valérie Guerlain) qui incarnait la petite voix se sont réunis. Pourquoi ? Pour passer un message de soutien aux jeunes et aux étudiants en détresse.

Le casting de C'est pas sorcier se réunit au complet pour soutenir les jeunes

C'est pas sorcier, c'était l'émission avec Fred et Jamy sur France 3, diffusée entre 1993 et 2014. Et les animateurs se sont retrouvés, avec le reste du casting du programme phare de notre enfance. Dans une vidéo postée sur les réseaux, Jamy (Jamy Gourmaud), Fred (Fred Courant), Sabine (Sabine Quindou) et Valérie (Valérie Guerlain) qui faisait "la petite voix" se sont en effet réunis. Des retrouvailles pour la bonne cause : soutenir les étudiants et les jeunes en général en cette période difficile de pandémie de Covid-19. Face à la détresse psychologique et à l'isolement des jeunes, ils se sont unis pour apporter leur soutien.

Sabine s'est réjouie de ces retrouvailles en visio, "virtuellement, mais réunis tout de même, ce qui n'était pas arrivé depuis quelques années". Elle s'est adressée à tous "les jeunes qui galèrent", "les étudiants, les nouveaux diplômés, les jeunes travailleurs qui se sentent écrabouillés par la crise sanitaire". "À tous les jeunes éprouvés par la crise sanitaire : sortez de l'isolement et demandez un coup de main" ont-ils écrit en légende de la vidéo.

"Vous nous avez fait confiance pendant 20 ans, alors on vous demande encore de nous faire confiance"

Jamy, qui a lancé Epicurieux, a même souligné que la petite voix de C'est pas sorcier se montre "à visage découvert" pour la première fois. Valérie alias la petite voix a répondu : "Eh oui parce qu'aujourd'hui c'est différent, il faut qu'on se parle en vrai", "surtout à vous tous, ceux qui n'en peuvent plus et ne croient plus en leur avenir". "Vous nous avez fait confiance pendant 20 ans, alors on vous demande encore de nous faire confiance. Vous devez vous exprimer, parler à quelqu'un et surtout ne pas rester dans votre isolement" a-t-elle ajouté.

Sabine a précisé : "Nous avons entendu et lu vos témoignages", avec notamment la fermeture des universités et les cours à distance, "plus d'accès aux salles de classes, plus de stages qualifiants, plus de petits boulots ou plus de boulots tout court". Fred a lui aussi déploré d'autres problèmes depuis la crise sanitaire liée au coronavirus : "Plus de fêtes avec les copains, vous avez l'impression d'être sous cloche, d'être privés de votre liberté, de votre jeunesse, sans voir l'avenir".

Fred et Jamy avouent : "ça nous arrache le coeur", "il ne faut pas laisser ce désespoir vous envahir"

Fred a aussi évoqué les pensées suicidaires des étudiants, le désespoir des jeunes. "Il y en a même certains qui perdent complètement confiance", qui "se sentent minables" et "c'est pas possible", "ça nous arrache le coeur" a-t-il confié.

"Non, vous n'êtes pas minables" a souligné Jamy, "il est tout à fait normal de ressentir du stress dans la situation actuelle". Alors si vous vous sentez "tristes", "angoissés", que vous avez des "idées noires", "il ne faut pas laisser ce désespoir vous envahir" a-t-il précisé.

Comment aller mieux ? Parlez-en à votre entourage, allez voir un médecin, rendez-vous sur le site du Fil Santé Jeunes et/ou appelez-les à leur numéro de téléphone anonyme et gratuit au 0800 235 236. Dans tous les cas, ne restez pas seuls et sachez que vous n'êtes pas seuls.