La bande-annonce de la partie 1 de la saison 5 de La Casa de Papel
Ça fait déjà plus d'une semaine que la partie 1 de la saison 5 de La Casa de Papel est dispo sur Netflix et tu as sûrement déjà vu les 5 épisodes. S'ils contenaient quelques scènes émouvantes voire choquantes, on ne peut pas dire que la série respire l'intelligence à chaque instant. La preuve avec 8 moments très bêtes (et encore, on pèse nos mots...) de ce 1er volume. Attention, cet article contient des spoilers.

Gandia est censé être à 2 doigts de la paralysie mais en fait non

Au début de l'épisode 2 de la saison 5 de La Casa de Papel, Lisbonne (Itziar Ituño) propose à Tamayo (Fernando Cayo) de libérer Gandia (José Manuel Poga), mal en point. "Il a du shrapnel entre les cervicales, un faux mouvement et son bras sera paralysé" prévient même Tokyo (Ursula Corberó). Une phrase qui n'a absolument aucun sens dans la suite : d'abord parce que Bogota (Hovik Keuchkerian) et les autres s'amusent à le fracasser et que rien ne se passe mais surtout car Gandia repart finalement à l'assaut comme si de rien n'était. Pas mal pour un homme censé être à deux doigts d'être paralysé non ?

Arturo se prend pour un chef de guerre

Déjà, on avait du mal à comprendre pourquoi Arturo (Enrique Arce) a fait son retour dans la série et dans le groupe des otages. Mais alors dans l'épisode 2, c'est le summum. Le plus égocentrique des persos (et franchement y'a de la compétition à ce niveau-là) pète carrément un plomb et se prend pour un chef de guerre. Et là, ça part en vrille direct. Pistolet automatique, lance flamme (!!) et même mitrailleuse sur un chariot, tout y passe. Au final, on était bien content quand Stockholm (Esther Acebo) lui a tiré dessus pour le faire redescendre un peu.

La Casa de Papel : Stockholm dans la saison 5
La Casa de Papel : Stockholm dans la saison 5

Dr Professeur

Les braqueurs de La Casa de Papel sont de meilleurs chirurgiens que Meredith Grey, Shaun Murphy et Jackson Avery réunis. Ils nous l'avaient déjà prouvé avec l'opération de Nairobi (qui était déjà dans notre top des scènes ridicules de la saison 4). Et là, rebelote ! Eh oui, le Professeur (Álvaro Morte) aussi a fait médecine on dirait. Dans la partie 1, il réussit à faire accoucher Alicia (Najwa Nimri) alors que son bébé est censé être mal positionné. On ne savait pas que pour organiser un braquage il fallait aussi s'y connaître en accouchement. En même temps, entre être aidé et accoucher avec une perche à selfie, Alicia a peut être fait le bon choix finalement...

Personne n'a pensé à faire évacuer les alentours de la Banque

Depuis que le braquage est en cours à la Banque d'Espagne, le groupe du Professeur peut compter sur le soutien de dizaines de curieux amassés aux alentours. Et ils sont là quelques soient les circonstances. Même quand Sagasta décide de faire exploser le toit. Personne n'a pensé à faire évacuer la zone et à établir un périmètre de sécurité ?? C'est vrai après tout, pourquoi protéger des civils quand on peut défoncer des braqueurs...

La petite sieste du Professeur

A la fin de la saison 4, Alicia a découvert la planque du Professeur. Et pour faire croire à Marseille (Luka Peros) que tout allait bien, Alicia droguait le Professeur et l'installait sur un lit, comme s'il faisait une petite sieste. Mais dans quel monde n'importe qui fait une sieste en plein braquage ? Marseille, tu nous déçois de d'être fait avoir par ce subterfuge naze...

Sagasta joue les reusta

S'il fallait décerner le prix du plus gros melon parmi les persos de La Casa de Papel, il y aurait beaucoup de nommés. Et à peine débarqué, Sagasta (José Manuel Seda) nous a déjà grave saoulé. Rien qu'avec sa scène d'intro sur les toilettes, on touche le fond. Autre chose complètement illogique et bête (selon nous) ? Le fait qu'il se prend pour une véritable star/pour le patron et veut tout imposer à tout le monde. Bon, ça marche au final puisqu'il peut pénétrer dans la Banque d'Espagne mais qu'est-ce-que c'est bête...

Aucun suspense sur la mort de Tokyo

L'événement et l'un des moment forts de la saison, c'est évidemment la mort choc de Tokyo. Une surprise ? Oui et non. Car dès l'épisode 5, via les flashbacks, on se doute tout de suite qu'elle va y passer. Ok, ça ne change pas le fait que cette mort est émouvante mais ça ne laisse AUCUN suspense sur l'issue tragique. On aurait préféré être surpris mais bon...

La Casa de Papel : la mort de Tokyo dans la saison 5
La Casa de Papel : la mort de Tokyo dans la saison 5

Le sauvetage de Helsinki

Pendant un moment, on a vraiment cru que Helsinki (Darko Peric) allait y passer. Mais c'était mal connaître les scénaristes de la série. Et son "sauvetage" a de quoi nous laisser perplexe. Coincé sous une statue de deux tonnes selon Bogota, il semblait condamné. Mais l'amour donne des aiiiles. Enfin, de la force plutôt. Du coup, Palerme (Rodrigo de la Serna), à coup d'amour et de gros muscles, réussit avec les autres à secourir le braqueur. Crédibilité ? - 1000.

Découvrez aussi nos théories sur la partie 2 de la saison 5 de La Casa de Papel et notre quiz spécial géographie où vous devez placer les noms des personnages sur une carte.

La Casa de Papel - Saison 5
La Casa de Papel saison 5, partie 2 : le Professeur en PLS et de l'action dans un teaser
La Casa de Papel saison 5, partie 2 : Palerme vs les braqueurs dans un premier extrait
QUIZ As-tu vraiment progressé en espagnol grâce à La Casa de Papel et Elite ?
La Casa de Papel saison 5 : Úrsula Corberó réagit à une théorie étonnante sur Tokyo
voir toutes les news de La Casa de Papel - Saison 5 Découvrir plus d'articles