Par Quentin Piton Journaliste Séries - Ciné
Journaliste spécialisé dans les séries, le cinéma, mais également les anime et mangas. Passe son temps à rêver d'Emma Watson, considère Olivier Giroud comme le GOAT et refuse de parler avec ceux qui sont contre la vérité absolue qui est : How I Met Your Mother est une meilleure série que Friends.
Ce lundi 19 septembre 2022 a été mouvementé pour Matthieu Delormeau. En plus d'un nouveau clash avec Gilles Verdez, le chroniqueur de Cyril Hanouna a profité de l'émission TPMP (C8) pour créer la polémique avec ses propos sur la Gay Pride et le ballet Roméo et Juliette de Benjamin Millepied.

Actuellement joué à La Seine Musicale (Boulogne-Billancourt), le ballet Roméo et Juliette chorégraphié et mis en scène par Benjamin Millepied, adapté de la célèbre pièce de William Shakespeare, fait beaucoup parler de lui. S'il est décrit comme "stupéfiant, éblouissant et déchirant" par The New Yorker, certaines voix se sont néanmoins élevées à son encontre, vis-à-vis du parti pris créatif de l'artiste. La raison ? Dans cette nouvelle version modernisée, les deux amants maudits sont dégenrés et peuvent donc être aussi bien joués par un couple d'hommes ou de femmes selon les soirs.

"Je commence à me méfier un peu des lobbys gays"

Aussi, conscient du buzz autour de ce ballet, Cyril Hanouna a profité de TPMP ce lundi 19 septembre 2022 pour lancer un débat à ce sujet : "La pièce Roméo-Juliette pour la première fois constituée d'un couple d'homme. Une bonne chose ?". Une question à l'origine de nombreuses réponses opposées autour de la table, et qui a permis à Matthieu Delormeau de se retrouver au centre d'une nouvelle polémique.

Alors que le chroniqueur s'était déjà illustré l'an passé pour ses propos dénigrants envers Bilal Hassani, il vient cette fois-ci de remettre en cause l'intérêt d'une telle création qui, selon lui, n'aiderait pas la communauté LGBTQ+. "Moi je suis gay, mais je commence à me méfier un peu des lobbys gays et de leur puissance, a-t-il balancé. A nous les gays de créer de nouvelles pièces, de nouveaux classiques. Mais ne touchez pas aux classiques."

A en croire ses propos, si la production de fictions avec des couples gays est nécessaire, "créez d'autres choses, écrivez pour les gays", la réinvention d'oeuvres déjà définies n'aurait en revanche aucun sens, "C'est aussi grotesque pour moi que Disney, où on commence à toucher au passé. (...) Maintenant, le prince dans la Belle au bois dormant va être gay, il va sortir avec un homme". Considérée comme "aberrante", cette stratégie ne favoriserait pas l'ouverture d'esprit du public vis-à-vis de l'inclusivité, "Chaque fois qu'on veut faire avancer la cause, j'ai l'impression qu'on la fait reculer".

>> "Quel est ton problème avec moi ?" : ces deux chroniqueurs de TPMP ne peuvent vraiment plus se voir <<

Matthieu Delormeau saoulé par la Gay Pride

Puis, tout comme l'an passé, Matthieu Delormeau s'est une nouvelle fois emporté en parlant de mauvaise image renvoyée et en laissant entendre qu'il y aurait donc des bons et des mauvais gays. "J'avais parlé de Bilal une fois, je trouve que ça n'aide pas [la cause], j'avais parlé de la Gay Pride, je trouve que ça n'aide pas non plus, a-t-il déploré dans un parallèle plus que douteux. Le symbole est beau, mais quand tu vois la Gay Pride et que tu vois que ce sont uniquement des chars où il y a des mecs à poil en train de danser sur de la techno... (...) Ce n'était pas un spectacle à la base. C'était une marche des fiertés."

Déçu par l'évolution du mouvement, il a ensuite ajouté : "C'est que des chars avec des mecs torse nu, en cuir, avec de la musique à fond, tu t'éclates. Tu es hétéro, tu regardes ça, tu te dis, mais c'est ça être homosexuel ? Bah non, encore une fois, c'est pas ça".

Les internautes en colère contre le chroniqueur

Des propos qui ont vivement fait réagir autour de la table, mais également sur les réseaux sociaux. Et sans surprise, Matthieu Delormeau a provoqué la colère d'une partie du public, déçue par cette prise de position. "Le transphobe Mathieu Delormeau avant d'être gay c'est surtout un mâle blanc réac ! Mais bon il a 50 ans donc c'est un mec du passé !", peut-on lire sur Twitter, tout comme "Voir Matthieu Delormeau parler de cause #LGBTQUIA est effrayant, décevant, et la preuve que la lutte est loin d'être finie" ou encore "Mathieu Delormeau qui véhicule des clichés homophobes et qui doit se faire éduquer par des hétéros".

Pour rappel, si le ballet Roméo et Juliette de Benjamin Millepied vous intéresse, celui-ci se jouera jusqu'au 25 septembre 2022 à La Seine Musicale en région parisienne. A noter que la musique a été spécialement composée par Sergueï Prokofiev.

Matthieu Delormeau
"C*nnard", "petite sal*pe"... Matthieu Delormeau profite d'une séquence pour insulter Cyril Hanouna en direct dans TPMP
"Ne reste pas avec ce travelo" : Matthieu Delormeau accusé de propos transphobes par Thomas Vitiello (Secret Story 4)
"Je commence à me méfier des lobbys gay", les nouveaux propos de Matthieu Delormeau dans TPMP qui ne passent pas
TPMP : partouzes, couple libre... Matthieu Delormeau sans filtre sur ses vacances à Mykonos
voir toutes les news de Matthieu Delormeau Découvrir plus d'articles