Xavier Dupont de Ligonnès : pourquoi l'affaire a été relancée, et pourquoi dans le Var ?
Xavier Dupont de Ligonnès : pourquoi l'affaire a été relancée, et pourquoi dans le Var ?
En ce mois de juin 2021, soit 10 ans après la tuerie de Nantes, l'affaire Xavier Dupont de Ligonnès a été relancée. Mais pourquoi l'enquête sur le fugitif, suspecté d'avoir tué sa femme et ses enfants, a refait surface ? Pourquoi un cimetière a été fouillé ? Et pourquoi à cet endroit ? Découvrez pourquoi l'affaire refait parler d'elle dans les médias et pourquoi la question de savoir s'il est vivant ou mort est plus que jamais de retour.

Affaire Xavier Dupont de Ligonnès : pourquoi l'enquête a refait surface 10 ans après ?

L'affaire Xavier Dupont de Ligonnès avait été relancé en 2019, quand un homme avait été arrêté à Glasgow, la police l'ayant confondu avec le suspect. Puis l'affaire XDDL avait refait surface en 2020, via l'excellent dossier du magazine Society et via Netflix et Les enquêtes extraordinaires. Puis, en mai 2021, un témoin avait affirmé avoir reconnu Xavier Dupont de Ligonnès. Pour rappel, il est suspecté d'avoir tué sa femme et leurs 4 enfants, qui ont été retrouvés morts enterrés sous la terrasse de leur maison à Nantes, en Loire-Atlantique, en 2011. Et l'enquête a de nouveau fait parler dans la presse cette semaine, 10 ans après. Mais pourquoi l'affaire Xavier Dupont de Ligonnès a été relancée ces derniers jours ?

Car comme l'a révélé Le Parisien ce mercredi 23 juin 2021, le cimetière à Grimaud dans le Var (83) a été fouillé dans la nuit du lundi 21 au mardi 22 juin. "Des policiers de l'Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) se sont présentés dans le lieu" et ont fouillé plusieurs tombes et ont effectué des prélèvements. Des fouilles qui ont été confirmées par Alain Benedetto, le maire de Grimaud.

Mais pourquoi ces fouilles ? Parce que la police voulait vérifier un des scénarios envisagés : la mort du fugitif Xavier Dupont de Ligonnès. L'une des hypothèses serait qu'il se soit suicidé dans l'un des caveaux funéraires après la tuerie de Nantes. "Il a dit un an auparavant qu'il allait commettre un suicide collectif, ce qui est en réalité un assassinat. Il a donc annoncé qu'il allait se suicider" avait ainsi expliqué Guy Hugnet, journaliste et auteur du livre L'affaire Dupont de Ligonnès : la secte et l'assassin (aux éditions de l'Archipel), comme l'a rapporté LCI.

Mais "si cet homme a effectivement tué toute sa famille, il aurait dû se donner la mort immédiatement et ne pas faire un parcours initiatique à travers toute la France pendant plusieurs jours jusqu'à disparaître le 15 avril 2011 à Roquebrune-sur-Argens" a précisé Stéphane Goldenstein, avocat de la mère et de la soeur de Xavier Dupond de Ligonnès.

Ce qui veut dire que les recherches pour retrouver Xavier Dupont de Ligonnès continuent, mais qu'il peut-être vivant ou mort. Cependant, son corps n'a pas été retrouvé et "aucun indice probant n'a été décelé".

Pourquoi les fouilles ont été faites dans ce cimetière à Grimaud, dans le Var ?

Mais pourquoi c'est ce cimetière en particulier qui a été fouillé ? Car c'est "un lieu chargé de symboles pour l'auteur présumé de la tuerie de Nantes" a rappelé le média. Xavier Dupont de Ligonnès "connaissait bien ce cimetière, où il flânait de temps en temps".

Et si l'homme qui serait soit toujours en vie et en fuite, soit mort suicidé, connaissait Grimaud, c'est parce qu'il "avait l'habitude de séjourner dans la région avec sa famille pendant les vacances d'été lorsqu'il était enfant". Son père possédait un moulin à Port-Grimaud. Et sa tante avait également une maison de vacances à Grimaud, qui avait d'ailleurs été perquisitionnée en avril 2011.

Sans oublier que la dernière fois que le vrai Xavier Dupont de Ligonnès a été aperçu, c'était dans un hôtel à Roquebrune-sur-Argens, à environ 30 kilomètres de Grimaud.