Par Quentin Piton Journaliste Séries - Ciné
Journaliste spécialisé dans les séries, le cinéma, mais également les anime et mangas. Passe son temps à rêver d'Emma Watson, considère Olivier Giroud comme le GOAT et refuse de parler avec ceux qui sont contre la vérité absolue qui est : How I Met Your Mother est une meilleure série que Friends.
Actuellement au cinéma, le film Top Gun - Maverick porté par Tom Cruise, Jennifer Connelly, Val Kilmer et Miles Teller a coûté extrêmement cher à produire. La raison ? Peu importe le budget, la star de Mission Impossible voulait tourner dans les airs avec de vrais avions pour plus de crédibilité. Or, le prix de la location de tels jets créés par Boeing était totalement fou.

Tom Cruise voulait de vraies scènes dans les airs

Depuis sa sortie au cinéma à la fin du mois de mai, Top Gun : Maverick - suite du cultissime film de 1986, est un véritable succès avec 1 529 608 entrées recensées en une semaine en France (meilleur démarrage de l'année) et plus de 300 millions de dollars de recettes dans le monde déjà récoltés. De quoi prouver que Tom Cruise est toujours aussi attractif et... soulager Paramount Pictures & Skydance Media.

Et pour cause, afin de nous en mettre plein les yeux avec ce nouveau projet, l'interprète de Maverick - déjà à l'origine de cascades complètement folles dans la saga Mission Impossible, a demandé aux studios de sortir le chéquier pour mettre en scène de véritables plans dans les airs avec de véritables F/A-18 Super Hornets, ces chasseurs de combat multirôle américains.

Une location d'avions extrêmement coûteuse

Oui, si vous avez autant vibré dans votre fauteuil au cinéma en découvrant Top Gun 2, c'est bien parce que Tom Cruise et les autres comédiens ne jouaient pas devant un fond vert dans un hangar, mais étaient directement filmés dans le ciel. Or, vous vous en doutez, une telle crédibilité et prouesse a forcément un coût. Ainsi, comme le révèle le magazine Forbes, si l'U.S. Navy a gentiment accepté de prêter ses engins, ce n'était pas gratuit. Au contraire, les studios ont signé un contrat qui stipulait que le prix de la location des avions était de... 11 374 dollars par heure !

A ce jour, on ne sait pas exactement combien d'heures de production (entraînements/tournage) ont été nécessaires pour ces séquences (Forbes laisse entendre que Tom Cruise aurait à lui seul effectué près d'une douzaine de sorties), mais le montant a tout de même dû être salé. Comme le rappelle le site américain, tout le casting s'est envolé au 7ème ciel, "La star de Mission Impossible a insisté pour que tous les acteurs qui incarnent des pilotes dans Top Gun Maverick volent dans l'un de ces chasseurs construits par Boeing afin qu'ils puissent comprendre ce que ça fait d'être un pilote opérant sous le poids d'une immense force gravitationnelle".

Un professionnalisme bluffant et payant de la part de l'acteur, qui doit faire transpirer certains studios. Après tout, on n'ose pas imaginer ses futures exigences en cas de prochain film dans l'espace...

Tom Cruise
Top Gun : après Maverick, un 3ème film en préparation ? Ça sent très bon pour une suite
Top Gun - Maverick : le salaire de Tom Cruise va exploser grâce à cette clause dans son contrat, un vrai coup de génie
Top Gun - Maverick : de vrais avions dans le film, le prix fou dévoilé (à cause de Tom Cruise)
Top Gun - Maverick : Le saviez-vous ? Le personnage de Penny (Jennifer Connelly) était déjà présent dans le premier film
voir toutes les news de Tom Cruise Découvrir plus d'articles