The Head : faut-il regarder la série diffusée sur Canal+ ?
The Head : faut-il regarder la série diffusée sur Canal+ ?
Ce jeudi 24 septembre dès 21h05, Canal+ diffuse la série The Head, co-production internationale créée par les Espagnols - et frères - David et Alex Pastor. Un thriller qui nous plonge au milieu de l'Antarctique et dans lequel on retrouve notamment Álvaro Morte aka le Professeur de La Casa de Papel. PRBK a pu voir les épisodes en avant-première. Alors, on mate ou on zappe ? Découvrez notre avis sur la série.

A chaque semaine sa nouveauté ! Après le retour des super-héros de The Boys sur Amazon Prime Vidéo, la série musicale Julie and the Phantoms ou le thriller Ratched avec Sarah Paulson sur Netflix, c'est Canal+ qui dévoile ce soir la série, The Head. Un show dépaysant tant par ses décors que par son casting.

L'essentiel

Créée par : David et Alex Pastor.
Avec : Alexandre Willaume, Katharine O'Donnelly, John Lynch, Laura Bach, Tomohisa Yamashita et Álvaro Morte.
Format : 6 épisodes d'environ 50 minutes chacun.
Diffusion : dès ce jeudi 24 septembre sur Canal+.

Le pitch

A la station de recherches Polaris VI située dans l'Antarctique, l'été touche à sa fin et l'hiver va bientôt commencer. Un hiver rude puisque le soleil ne va pas se montrer pendant six mois. Johan Berg, chef de l'équipe d'été, quitte les lieux en laissant derrière lui son épouse et ses collègues et amis. Six mois plus tard, lorsqu'il revient sur les lieux, il découvre qu'un drame a eu lieu : 7 personnes sont mortes, deux sont portées disparues et une a survécu. Avec son aide, Johan va tenter de remonter le fil des événements.

La bande-annonce de The Head avec Alvaro Morte

Un thriller efficace à la Agatha Christie

Alors que l'automne s'installe lentement mais sûrement en France, Canal+ nous envoie directement dans le froid polaire de l'Antarctique avec The Head. La première chose à souligner - et à applaudir - c'est que cette série internationale est le fruit d'une collaboration entre l'Espagne et le Japon (via HBO Asie et Hulu Japon) qui dépasse les frontières des deux pays. En effet, elle a été tournée en anglais, en danois et en suédois principalement et met en scène un casting éclectique venant d'un peu partout comme la Britannique Katharine O'Donnelly, le Danois Alexandre Willaume, l'Irlandais John Lynch, le Japonais Tomohisa Yamashita ou encore l'Espagnol Álvaro Morte. Si l'acteur de La Casa de Papel a été particulièrement mis en avant pour la promotion de la série, il ne tient qu'un rôle secondaire dans The Head. Ce casting international apporte une jolie fraîcheur à la série surtout si - comme nous - vous êtes plus habitués aux séries américaines dans lesquelles on a tendance à voir et revoir les mêmes visages.

Si, au premier abord, on aurait pu croire que The Head nous réservait un petit twist fantastique à la Helix, ce n'est en fait pas du tout le cas. Très rapidement, on se rend compte que l'on se retrouve plus face à un thriller à la "Ils étaient dix", l'une des oeuvres majeures d'Agatha Christie. Comme dans le livre, les morts vont s'enchaîner dans la station Polaris VI et chacun va être soupçonné d'avoir commis les crimes. Via sa narration, divisée entre le "présent" dans lequel Johan tente de découvrir ce qu'il s'est passé avec le témoignage d'un survivant, et le "passé" et via son ambiance lugubre, The Head est une série intrigante qui distille ses révélations au fil de ses six épisodes. Six épisodes seulement, cela permet aussi à la série de garder un rythme soutenu, presque sans temps mort. Elle ne réinvente peut-être pas le genre et livre une fin assez attendue mais The Head est une série prenante.

En bref : Malgré une fin un peu vue d'avance, The Head est un thriller international efficace et rythmé porté par des acteurs convaincants et dont l'histoire ne vous laissera pas indifférent.

The Head : notre avis sur la série
The Head : notre avis sur la série
Álvaro Morte
The Head : faut-il regarder le thriller avec Álvaro Morte sur Canal+ ?
Alvaro Morte (La Casa de Papel) mort ? Netflix dément la rumeur macabre
Alvaro Morte (La Casa de Papel) dévoile avoir failli mourir d'un cancer