Avant même sa sortie en salles ce mercredi 9 avril 2014, Noé a fait couler beaucoup d'encre. Car en s'attaquant à l'histoire de ce personnage de la Bible et du Coran, Darren Aronofsky a, sans surprise, fâché les communautés religieuses. Mais que vaut vraiment ce long-métrage en mode fin du monde ? Critique.

Noé, un mythe et une polémique

Quatre ans après le succès de Black Swan (et l'Oscar de Natalie Portman), Darren Aronofsky s'attaque au mythe de Noé. Noé, interprété par Russell Crowe, qui va devoir supporter le poids d'une incroyable mission divine : construire une arche pour sauver l'humanité alors que le Créateur - le nom "Dieu" n'est jamais prononcé dans le film - va provoquer le Déluge face aux nombreux pêchés des hommes. Mais comme l'histoire de Noé ne correspond qu'à quelques pages dans l'Ancien Testament, le réalisateur américain a dû prendre quelques libertés... Au point de se mettre à dos les communautés religieuses, notamment au Moyen-Orient où son adaptation ne sortira même pas en salles dans plusieurs pays.

Du grand spectacle... parfois ridicule

Mais oublions un instant la polémique. La vraie question : en terme de cinéma, Noé est-il, oui ou non, un bon film ? Une chose est sûre, vous n'allez pas vous ennuyer devant ce long-métrage, blockbuster biblique, qui ne manque pas d'action, de tension dramatique et d'effets spéciaux. Peut-être un peu trop d'effets spéciaux d'ailleurs, et pas toujours des plus réussis. Si les animaux sauvés par Noé sont bluffants, les Nephilim frôlent, eux, le ridicule. Surtout à cause de leur voix digne des Transformers. Le long-métrage à la mise en scène parfois virtuose reste toutefois spectaculaire et, bien assis sur son siège, le spectateur en prend plein la vue.

Russell Crowe impressionnant, Emma Watson touchante

La vraie force de Noé, c'est sans doute son casting. Car pour rendre l'histoire crédible, il fallait un acteur à la hauteur. Après une prestation pas vraiment convaincante dans Man of Steel l'année dernière, Russell Crowe prouve ici qu'il fait partie des plus grands à Hollywood. Dans la deuxième partie du film, sans doute la meilleure, quand son personnage tombe dans la folie sous le poids de sa mission, l'Australien impressionne. Mais quand le long-métrage se transforme (avec réussite) en drame familiale, il n'est pas le seul à éblouir. Si Jennifer Connelly ou encore Logan Lerman séduisent, c'est surtout Emma Watson qui surprend. Touchante dans le rôle d'Ila, un personnage qui n'existe pas dans la Génèse, la British démontre qu'elle n'est pas seulement bonne à jouer Hermione.

L'avis de la rédac'

Black Swan, The Wrestler... on a connu Darren Aronofsky plus inspiré qu'avec Noé. Mais le réalisateur talentueux est loin d'avoir raté son adaptation du célèbre mythe. Le film est certes inégal et flirte, malheureusement, parfois avec le ridicule, mais il offre aussi des séquences visuellement bluffante et parvient - grâce notamment à ses acteurs - à captiver de bout en bout. L'ex de Rachel Weisz ne surprend pas mais offre 2h18 de grand spectacle, et c'est déjà très bien.

Russell Crowe
Noé : que vaut vraiment le film polémique avec Russell Crowe ?
Noé : Russell Crowe impressionnant dans une première bande-annonce spectaculaire
Russell Crowe : son twitter hacké envoie une photo de femme nue
Russel Crowe et Natalie Imbruglia en couple ? La réponse du Gladiator
voir toutes les news de Russell Crowe Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème