Déconfinement : c'est officiel, les auto-écoles rouvrent ce mercredi 13 mai 2020
Déconfinement : c'est officiel, les auto-écoles rouvrent ce mercredi 13 mai 2020
Alors que les auto-écoles avaient fermé leurs portes et que les examens du permis avaient été suspendus durant le premier confinement, qu'en est-il pour ce reconfinement ? Est-il possible de réviser le code et/ou prendre des leçons de conduite dans son auto-école ? Peut-on passer le permis ? On répond.

Lors du premier confinement, les auto-écoles avaient fermé leurs portes et les examens du permis avaient été suspendus pendant presque deux mois. Si cela avait permis à certains d'avoir le temps de réviser son code, d'autres ont vu leur examen arriver à expirations. Heureusement, la validité du code de la route a été prolongée jusqu'au 31 décembre. Mais qu'en est-il pour ce reconfinement qui va durer au minimum 4 semaines ?

Les examens du permis de conduire autorisés pendant le reconfinement

Alors que celui-ci se veut "plus souple", les élèves vont-ils pouvoir continuer à prendre des leçons de conduite et à passer leur permis ? Eh bien oui ! Si les auto-écoles doivent fermer leurs portes durant le reconfinement et si les cours sont suspendus, le gouvernement autorise à "se rendre à des formations, un examen (comme le permis de conduire) ou un concours". Attention toutefois à ne pas oublier son attestation avec la case "déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle ou un établissement d'enseignement ou de formation, déplacements professionnels ne pouvant être différée, déplacements pour un concours ou un examen" cochée.

Les auto-écoles vont-elles fermer ou rester ouvertes ?

Pas suffisant aux yeux des professionnels, qui veulent rester ouverts et continuer à donner des cours de conduite avant l'examen final. Pour cela, ils s'appuient sur l'article 31 du décret n°2020-1310, qui dit : "Les établissements recevant du public relevant du type R défini par le règlement pris en application de l'article R. 123-12 du code de la construction et de l'habitation mentionnés aux articles 32 à 35 accueillent du public dans les conditions définies au présent chapitre".