La Chronique des Bridgerton : 6 moments qui font référence aux romans et à la saison 2
La Chronique des Bridgerton : 6 moments qui font référence aux romans et à la saison 2
En attendant la saison 2 de La Chronique des Bridgerton sur Netflix (le tournage débute au printemps), certains en ont profité pour revoir les épisodes de la saison 1 ou bien pour se lancer dans une lecture des livres de Julia Quinn, réédités aux éditions J'ai Lu. L'occasion de se rendre compte que la série a fait plusieurs clin d'oeils et références aux romans dans ses 8 premiers épisodes. Voici 6 moments qui sont des indices sur la suite. Attention, cet article contient des spoilers sur les romans et potentiellement sur la série.

Comme on pouvait s'y attendre, l'équipe de La Chronique des Bridgerton a caché quelques références aux romans de Julia Quinn dans les épisodes de la saison 1. "Il y a beaucoup de petits indices qui pointent vers la saison 2 pour tous les personnages" avait confié Jonathan Bailey alias Anthony Bridgerton, qui sera au coeur de la saison 2. Si certains étaient faciles à voir, ce n'est pas le cas de tous. Voici les 6 moments que la rédac de PRBK a repérés :

1. Les abeilles

L'abeille est un motif récurrent tout au long de la saison 1 de La Chronique des Bridgerton : on peut en voir une au tout début de l'épisode 1 et à la toute fin de l'épisode 8 mais pas seulement. Ce petit insecte apparaît aussi à plusieurs reprises sur les vêtements des membres de la famille. Benedict (Luke Thompson) porte plusieurs tenues où l'on peut voir des abeilles et Eloise (Claudia Jessie) a même une pince à cheveux où l'on peut en voir.

Pourquoi c'est important : L'abeille est un élément important du passé des Bridgerton et du second roman, consacré à Anthony. C'est à cause de la piqûre d'une abeille qu'Edmund, le patriarche de la famille, est mort. Anthony a été marqué par cette mort choc alors qu'il n'avait que 18 ans et, depuis, est persuadé qu'il va lui aussi mourir jeune, comme son père qui est décédé à 38 ans. Dans le roman, c'est d'ailleurs la raison principale pour laquelle il ne veut pas se marier par amour. Une abeille va aussi à jamais changer le destin d'Anthony dans le 2e tome de la saga littéraire de Julia Quinn et précipiter son mariage.

La Chronique des Bridgerton : l'abeille, un motif récurrent de la série
La Chronique des Bridgerton : l'abeille, un motif récurrent de la série
La Chronique des Bridgerton : l'abeille, un motif récurrent de la série
La Chronique des Bridgerton : l'abeille, un motif récurrent de la série

2. Cette phrase d'Anthony

Dans l'épisode 8, alors que la famille Bridgerton est rassemblée dans le salon, Hyacinth (Florence Hunt) interpelle son frère Anthony et évoque Aubrey Hall et les jeux qui s'y déroulent. Aubrey Hall est une demeure des Bridgerton située à la campagne. Anthony lui dit alors qu'elle pourra participer si elle ne touche pas à "son maillet porte-bonheur".

Pourquoi c'est important : L'évocation du maillet est une référence directe au match de croquet présent dans le 2nd livre de Julia Quinn. C'est d'ailleurs la scène que l'auteure veut absolument voir dans la saison 2 de La Chronique des Bridgerton. Les membres de la famille sont fans de croquet (appelé Pall Mall en version originale) et très compétitifs. Ce match auquel participent aussi les soeurs Kate et Edwina (les deux personnages seront présentés dans la saison 2) fait ressortir ce côté de leur personnalité. Il s'agit d'une des scènes les plus appréciées des lecteurs de la saga littéraire.

La Chronique des Bridgerton : cette discussion entre Anthony et Hyacinth est un clin d'oeil à la saison 2
La Chronique des Bridgerton : cette discussion entre Anthony et Hyacinth est un clin d'oeil à la saison 2

3. Cette discussion entre Benedict et Henry Granville

Dans la saison 1, Benedict (Luke Thompson) fait la connaissance de l'artiste Henry Granville (Julian Ovenden) qui l'invite à une soirée. Le frère de Daphné aperçoit alors ce dernier en plein ébat avec un homme. Dans l'épisode 7, Benedict confronte Granville, l'accusant de ne pas respecter son épouse en la trompant. L'artiste évoque alors cet amour secret et dit : "Cela demande du courage de vivre en dehors des règles fixées par la société".

Pourquoi c'est important : Les commentaires de Granville au sujet des normes de la société ne sont pas anodins pour Benedict et sa future histoire d'amour. Dans le 3e roman de Julia Quinn, Benedict croise une jeune femme lors d'un bal masqué dont il va tomber amoureux. Cette dernière n'est en fait qu'une simple servante. Benedict venant d'une riche famille, une telle relation semble donc totalement impossible et vouée à l'échec. La discussion entre les deux hommes est donc une référence directe à la future histoire de Benedict (découvrez aussi 3 théories autour du frère d'Anthony).

La Chronique des Bridgerton : cette disccusion entre Benedict et Granville est importante
La Chronique des Bridgerton : cette disccusion entre Benedict et Granville est importante

4. Sir Philip Crane

A la fin de la saison 1, Marina (Ruby Barker) découvrait que l'homme qu'elle aime et dont elle est enceinte, George, est en fait mort à la guerre. Le frère de ce dernier, Sir Philip Crane (Chris Fulton) lui proposait de l'épouser et de prendre soin d'elle et de son enfant. Marina quittait donc Londres avec lui.

Pourquoi c'est important : Dans les romans de Julia Quinn, Marina n'a pas autant d'importance que dans la série. Le personnage est simplement mentionné dans le 5e roman, consacré à Eloïse. Marina est en fait l'ancienne femme de Sir Philip Crane qui, après avoir tenté de mettre fin à ses jours en se noyant dans un lac, est morte des suites d'une maladie. Eloïse et Philip vont commencer à échanger des lettres... avant de tomber amoureux. Sir Philip Crane a donc un rôle important à jouer dans la suite de la série (si les scénaristes décident de suivre les romans bien sûr).

La Chronique des Bridgerton : Sir Philip Crane devrait revenir
La Chronique des Bridgerton : Sir Philip Crane devrait revenir

5. Les tulipes

Violet (Ruth Gemmell) n'est pas du genre à se laisser faire par ses enfants et encore moins par Anthony. Dans l'épisode 2, Anthony est plus que jamais décidé à ce que Daphné (Phoebe Dynevor) épouse Lord Berbrooke (Jamie Beamish). Un peu plus tard, Violet réussit à faire renoncer Berbrooke et à lui faire quitter la ville en demandant à ses servantes de découvrir ses secrets (il a en fait un enfant caché). Anthony et Violet se retrouvent chez eux et cette dernière lui fait comprendre qu'elle peut gérer les affaires de sa fille. En même temps, elle brode des tulipes pour offrir à Daphné en cadeau de mariage. "Votre fiancée voudra peut-être la même chose" lâche-t-elle. Ce n'est pas la seule référence aux tulipes puisque, dans l'épisode 1, après avoir retrouvé Siena (Sabrina Bartlett), Anthony récupère sa montre et on peut voir que des tulipes sont gravées sur la table où elle est posée.

Pourquoi c'est important : Les tulipes n'ont pas été choisies par hasard pour ces scènes. Dans le 2nd roman, ces fleurs sont aussi évoquées. Le jardin d'Aubrey Hall en est rempli et c'est un lieu où Anthony aime flâner... tout comme Kate (la future prétendante d'Anthony qui sera jouée par Simone Ashley). Dans le livre, Anthony offre même une tulipe à Kate lors d'une balade.

La Chronique des Bridgerton : des tulipes importantes pour la saison 2
La Chronique des Bridgerton : des tulipes importantes pour la saison 2
La Chronique des Bridgerton : la discussion entre Violet et Anthony sur les tulipes
La Chronique des Bridgerton : la discussion entre Violet et Anthony sur les tulipes

6. Cette réplique

C'est une des scènes marquantes de la relation Daphé/Simon (Regé-Jean Page). Après leur mariage et alors qu'ils sont en route vers Clyvedon, les deux époux réalisent qu'ils ont réellement des sentiments l'un pour l'autre. "Je brûle d'amour pour vous" déclare alors la jeune femme à son mari.

Pourquoi c'est important : Cette phrase n'apparaît en réalité pas dans le 1er roman de Julia Quinn dédié à Simon et Daphné. Dans la saga littéraire, c'est Anthony qui la prononce lors de sa nuit de noce pour rassurer sa nouvelle épouse de son désir pour elle. Et il n'est pas le seul puisque Benedict prononce aussi cette phrase dans le 3e livre. Rien ne dit que cette phrase sera aussi présente dans la saison 2 mais le fait que Daphné la prononce peut laisser penser que ce sera une phrase récurrente pour les Bridgerton.

La Chronique des Bridgerton : cette phrase n'est pas anodine
La Chronique des Bridgerton : cette phrase n'est pas anodine
La Chronique des Bridgerton - Saison 2
La Chronique des Bridgerton : Regé-Jean Page n'a pas kiffé voir les scènes de sexe
La Chronique des Bridgerton saison 2 : cette actrice n'était pas au courant de l'absence de Simon
La Chronique des Bridgerton : pourquoi les scènes de sexe n'ont pas été gênantes pour les acteurs
La Chronique des Bridgerton : les scènes les plus compliquées selon Phoebe Dynevor
voir toutes les news de La Chronique des Bridgerton - Saison 2 Découvrir plus d'articles