#SansFiltre avec Gabriel Attal, EnjoyPhoenix, Elise Goldfarb et Julia Layani, Fabian et Malek Délégué : 6 points à retenir de la rencontre entre le gouvernement et des influenceurs
Véritable soutien aux jeunes ou recherche d'électeurs pour les prochaines présidentielles ? Dans tous les cas, le gouvernement se tourne plus que jamais vers les jeunes. Après Emmanuel Macron qui lançait un défi à McFly et Carlito, c'est Gabriel Attal qui a rencontré les influenceurs EnjoyPhoenix, Elise Goldfarb, Julia Layani, Fabian et Malek Délégué. Le porte-parole du gouvernement a répondu à leurs questions sur le coronavirus et les étudiants dans #SansFiltre sur Twitch et YouTube. Voilà 6 points à retenir de la vidéo !

Décidément, le gouvernement tente de se rapprocher des jeunes. Le président de la République, Emmanuel Macron, avait lancé un défi aux YouTubeurs McFly et Carlito pour une vidéo sur les gestes barrières. Et le duo bien connu de YouTube a réussi à dépasser les 10 millions de vues. Comme promis, McFly et Carlito vont donc bientôt être reçus à l'Elysée, par Emmanuel Macron en personne. Et le président jouera même le jeu avec un concours d'anecdotes.

Quant au porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, il a récemment lancé des lives Instagram le dimanche soir pour répondre aux questions des internautes. Et là, le gouvernement est allé encore plus loin en demandant à Gabriel Attal de rencontrer des influenceurs lors d'une nouvelle émission appelée #SansFiltre. Un streaming vidéo sur Twitch et YouTube durant lequel le porte-parole a fait un debriefing du Conseil des ministres du mercredi 24 février 2021 et a répondu aux questions des influenceurs et de leurs communautés.

Les stars des réseaux invitées à cet event étaient la YouTubeuse EnjoyPhoenix, Elise Goldfarb et Julia Layani (co-fondatrices du podcast Coming Out), Fabian qui est très suivi sur TikTok et Malek Délégué (chroniqueur dans Balance ton post sur C8). Voilà 6 points à retenir de leurs échanges.

Vers un 3ème confinement ?

EnjoyPhoenix, Elise Goldfarb, Julia Layani, Fabian et Malek Délégué ont d'abord questionné Gabriel Attal à propos de la pandémie de coronavirus. Ils lui ont demandé si un reconfinement était envisagé en France. Alors, y aura-t-il un 3ème confinement ? Celui qui est aussi secrétaire d'Etat a avoué que, pour l'instant, ce n'était pas prévu et que le gouvernement ferait tout pour repousser un éventuel reconfinement : "Je ne sais pas s'il faudra reconfiner. Mais si c'est le cas, on aura intérêt à ce que cela arrive le plus tard possible".

Des vaccins pour tous à partir de cet été 2021

Les influenceurs sont aussi revenus sur les vaccins contre la Covid-19, afin de savoir quand est-ce que la population française allait être vaccinée. Car les vaccins semblent ne toujours pas être assez nombreux pour tous les Français. Gabriel Attal a donc "rassuré" en assurant que l'objectif du gouvernement est de mettre à disposition un vaccin pour le plus grand nombre à partir de cet été 2021. Il faudra donc patienter encore quelques mois avant de pouvoir se faire vacciner contre le coronavirus.

Gabriel Attal alerte sur les théories du complot autour des vaccins

Et en évoquant les vaccins, Gabriel Attal en a profité pour dénoncer les internautes et influenceurs adeptes des théories du complot sur les réseaux, comme notamment Kim Glow. Il a ainsi répondu à propos des fake news : "Il y a des personnes qui font circuler de fausses informations et des théories du complot. J'ai entendu l'histoire de la nano-puce 5G qu'il y aurait dans le vaccin. Il y a des gens qui sont totalement irresponsables qui font circuler ça, en l'occurrence Kim Glow qui avait dit ça... Oui, il faut la citer parce que c'est totalement irresponsable, elle avait balancé ça sur son compte Snapchat. Mais ces gens-là ils font ça pourquoi ? Pour faire du buzz ! Pour avoir des clics, parfois pour gagner de l'argent ! Parce qu'encore une fois je le redis : quand on propose un vaccin aux français, c'est qu'il a été validé par des chercheurs et des scientifiques indépendants".

Le coup de gueule d'EnjoyPhoenix sur la détresse des étudiants

EnjoyPhoenix a aussi recadré Gabriel Attal à plusieurs reprises, souhaitant que le débat se recentre sur les jeunes et les étudiants qui souffrent suite à cette pandémie. La détresse étudiante et la précarité étudiante sont en effet une triste réalité. Suite à la fermeture des universités il y a presque 1 an à cause du coronavirus, les "étudiants fantômes" se sentent seuls enfermés chez eux avec le couvre-feu, en galère avec leurs cours à distance, et sont de plus en plus nombreux à avoir des pensées suicidaires. Marie Lopez de son vrai nom a aussi souligné que les étudiants redoutent des "diplômes en carton". "Où sont passés les 7 milliards" attribués aux étudiants en difficulté a donc demandé EnjoyPhoenix.

Et elle a appelé à rouvrir les universités : "Je pense qu'il y a une grosse incohérence entre les gens qu'on laisse s'entasser dans les magasins, le bus, le RER... Les collèges, les lycées et les prépas qui sont ouverts et les universités qui sont fermées. Il faut arrêter de croire que les étudiants ne sont pas des gens responsables, qu'ils ne vont pas se protéger. Personne n'a envie d'attraper la Covid. Si demain on rouvre les facs, je pense que tout le monde sera heureux de pouvoir y retourner".

Les mesures déjà mises en place par le gouvernement

Face au coup de gueule d'EnjoyPhoenix et à ses arguments, Gabriel Attal a reconnu : "Il y a des étudiants qui se sont retrouvés en très grande détresse psychologique", mais "c'est faux de dire qu'il y a une génération sacrifiée aujourd'hui, ce qui ne veut pas dire qu'il n'y a pas de jeunes dans la galère". Sans annoncer de nouvelles mesures pour venir en aide aux étudiants, le porte-parole a cependant rappelé les dernières mesures mises en place par le gouvernement pour aider les jeunes, comme le plan jeunes, les 30 000 offres de stages, les repas à 1 euro pour tous, le retour en présentiel 1 fois par semaine dans les universités, le chèque psy et plus récemment les protections périodiques gratuites dans les facs françaises dès la rentrée prochaine.

Un journaliste et des jeunes anonymes pour les prochains débats ?

EnjoyPhoenix a également remis en question le format vidéo du live #SansFiltre. "Ce serait bien que la prochaine fois il y ait un jeune journaliste, un jeune, ou au moins quelqu'un qui est étudiant pour aborder ces questions" a-t-elle ainsi affirmé, demandant aussi un débat avec le YouTubeur Hugo Travers qui est calé sur ces sujets.

Et dans les commentaires, beaucoup d'internautes ont regretté que le gouvernement prennent des influenceurs, qui, la plupart du temps, n'ont pas été étudiants, pour représenter les "vrais" jeunes en galère. Ils ont ainsi été nombreux à demander si pour la prochaine émission, Gabriel Attal pourrait se retrouver face à des étudiants anonymes plutôt que face à des stars des réseaux qui ont une vie beaucoup plus facile.

Alors qu'on ne sait pas encore si le gouvernement acceptera d'inviter un journaliste et des inconnus pour ce format vidéo, en tout cas, on sait simplement qu'il y aura encore 6 personnes maximum sur le plateau pour respecter les gestes barrières.

EnjoyPhoenix
Gabriel Attal face à EnjoyPhoenix et des influenceurs : 6 points à retenir de leur débat
EnjoyPhoenix traumatisée par son expérience à la télé : "C'est un milieu dégueulasse et atroce"
Covid-19 : EnjoyPhoenix et Léna Situations invitées par le gouvernement, elles réagissent
EnjoyPhoenix insultée pour un "side boob", elle dénonce : "On m'a traitée de p*te, de sal*pe"
voir toutes les news de EnjoyPhoenix Découvrir plus d'articles