Booba se confie sur son émission "Corona Time" : "Le but c'est de sensibiliser les gens"
Comme beaucoup de personnalités et d'anonymes, Booba est très engagé dans la lutte contre le Coronavirus, qui a déjà fait plus de 3.000 morts en France. Le rappeur a d'ailleurs lancé une émission spéciale, "Corona Time", sur les réseaux sociaux pour "sensibilier les gens" et les "inciter à rester chez eux". B2O se confie sur son projet en interview avec Europe 1.

La situation sanitaire est plus que critique en France, Belgique, Espagne ou encore en Italie. Le nombre de cas positifs au coronavirus et de morts augmente jour après jour : 787.000 personnes contaminées dans 178 pays et 37.000 décès à l'heure actuelle. Pour éviter que le bilan s'alourdisse encore et encore, il est important de rester chez nous et de respecter les mesures strictes du confinement. Alors oui ce n'est pas drôle, mais il s'agit là d'un cas d'urgence.

"Chanter c'est bien mais sauver des vies c'est mieux"

Beaucoup d'anonymes et de célébrités sont mobilisés pour aider le personnel soignant débordé et ouvrir les yeux sur le danger du Covid-19 aux personnes qui continuent de sortir. Booba, lui, a par exemple lancé "Corona Time", une émission hebdomadaire de 26 minutes, sur Instagram : "On a tous un rôle à jouer, c'est un problème mondial. Le but c'est d'utiliser mon following pour sensibiliser les gens, les inciter à rester chez eux", explique-t-il à Europe 1.

L'ennemi de Kaaris en dit ensuite plus sur son projet : "Le but c'est pas de rapper, de chanter, c'est de faire passer l'information. J'ai la chance d'avoir une audience. Tout le monde devrait faire la même chose, chanter c'est bien mais sauver des vies c'est mieux."

"Beaucoup de gens ne comprennent pas que le danger est réel"

Si Booba adore jouer les trolls sur les réseaux sociaux, il sait aussi s'engager pour la bonne cause : "Beaucoup de gens ne comprennent pas que le danger est réel. Se battre contre un ennemi invisible c'est compliqué, ma génération n'a jamais 'vécu la guerre', c'est dur à faire comprendre. Il faut vraiment rester chez soi pour se protéger soi-même, protéger les siens, ceux qu'on aime : ses parents, ses enfants. C'est une épreuve difficile à traverser qu'on soit en France, à Miami, en Afrique. Ma mère, mon frère sont à Paris, mon père est au Sénégal, il y a un vrai danger et je suis inquiet pour tout le monde."

Le papa de Luna, qui a fabriqué des masques pour le personnel soignant, précise ensuite qu'il va inviter des personnes qui "font partie du combat : des infirmières, des médecins" : "L'objectif c'est de donner la parole aux gens utiles, compétents." Booba a déjà reçu comme intervenants Ben, médiateur de rue à Nanterre et Bernard Squarcini, ancien directeur du renseignement français.

Booba
Booba : son prochain album sera-t-il le dernier ?
Booba de retour en studio : son dernier album en préparation ?
Booba ne lâche (toujours) pas son fight avec Kaaris : il lui propose un combat de boxe thaï
Booba affiché par Léa Mary (Les Princes) : "tu m'as DM et je ne t'ai pas répondu"
voir toutes les news de Booba Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème