Par Quentin Piton Journaliste Séries - Ciné
Journaliste spécialisé dans les séries, le cinéma, mais également les anime et mangas. Passe son temps à rêver d'Emma Watson, considère Olivier Giroud comme le GOAT et refuse de parler avec ceux qui sont contre la vérité absolue qui est : How I Met Your Mother est une meilleure série que Friends.
"La FIFA va fermer les yeux" : révélation choc, le Qatar déjà accusé d'avoir truqué un match de Coupe du Monde 2022, on fait le point
"La FIFA va fermer les yeux" : révélation choc, le Qatar déjà accusé d'avoir truqué un match de Coupe du Monde 2022, on fait le point
C'est le 20 novembre que le Qatar lancera la Coupe du Monde 2022 avec son match contre l'Equateur. Un moment très attendu des téléspectateurs qui se retrouve au centre d'une polémique. En cause ? Le pays hôte est déjà accusé d'avoir voulu truquer le match en soudoyant des joueurs adverses. Info ou intox ? On vous dit tout.

La Coupe du Monde 2022 au Qatar n'a même pas encore débuté, mais cela n'empêche pas la compétition d'être au coeur d'un nouveau scandale par jour. Après les soupçons d'achat de faux fans sur place ou encore l'interdiction surprise de consommer de l'alcool dans les stades malgré les accords passés et signés avec la FIFA et les partenaires, le pays hôte se retrouve aujourd'hui au centre d'une polémique encore plus grave.

Le premier match du Qatar déjà truqué ?

Le 20 novembre prochain, la sélection qatarienne lancera le coup d'envoi du tournoi international avec son match contre l'Equateur. Un événement qui s'annonce historique pour le pays et une rencontre qui devrait être suivie par des centaines de millions de téléspectateurs à travers le monde, mais qui est dès à présent soupçonné d'être... truqué !

Selon les informations de Amjad Taha - expert en affaires politiques stratégiques et directeur régional du centre britannique en Arabie Saoudite, huit joueurs Equatoriens auraient été contactés et se seraient ensemble vus proposer la somme de 7,4 millions de dollars pour perdre volontairement le match. Plus fort, une stratégie aurait même été décidée avec la promesse d'un score final de 1 à 0, avec le but marqué en seconde période.

>> "Un fiasco total" : la Coupe du Monde 2022 n'a pas encore commencé, mais une grosse polémique en plein direct secoue déjà le Qatar <<

Les internautes réagissent à la rumeur

Sans surprise, alors même que Amjad Taha assure avoir eu la confirmation d'une telle malversation de la part de 5 sources différentes, Qatariennes et Equatoriennes, il n'a pas fallu attendre longtemps avant de voir les réseaux sociaux s'enflammer. Entre ceux qui se sont immédiatement jetés sur les sites de paris sportifs pour tenter de surfer sur un gain jugé facile (attention, les jeux d'argent sont dangereux et addictifs) et ceux qui ont sorti les fourches, les critiques se sont rapidement emparées de Twitter.

"Si c'est avéré que le Qatar a voulu truquer le match, il peut se passer quoi ? (il se passera rien la FIFA va fermer les yeux)" peut-on lire sur le site, tout comme "Je l'ai déjà dit et je le redirai : Il n'y a aucune chance que le Qatar accepte que son équipe perde pour le premier match. Et on parle de l'Equateur en face. Il n'y a pas besoin de beaucoup pour soudoyer les bonnes personnes" ou encore "Si c'est vrai que le Qatar a soudoyé l'Équateur pour perdre le match, cette Coupe du Monde va être encore pire que prévu".

Autant dire que le Qatar devrait être le premier ravi d'assister à la fermeture de Twitter.

Une rumeur crédible ?

Maintenant que tout cela est dit, se pose une question : cette révélation est-elle crédible ? A l'heure actuelle, rien ne le laisse penser. Premièrement, il est important de rappeler que l'Arabie Saoudite et le Qatar sont régulièrement sous tension. Aussi, il n'est pas idiot de penser qu'Amjad Taha a volontairement lancé cette rumeur pour déstabiliser l'équipe du Qatar et jeter un peu plus d'huile sur le feu contre une Coupe du Monde déjà vivement critiquée. Certains internautes ont d'ailleurs pointé du doigt ses tweets souvent polémiques contre le Qatar.

Deuxièmement, même si le Qatar est également soupçonné d'avoir soudoyé quelques personnes pour obtenir les droits d'organisation de cette compétition, aucune autre source ne va actuellement dans ce sens. Le Qatar et l'Equateur n'ont pas réagi à la rumeur, et aucun média sérieux n'a publié d'enquête sur un supposé scandale du genre. Même le Daily Mail - journal britannique renommé cité malicieusement par Amjad Taha dans son tweet, n'a jamais écrit là-dessus.

Autrement dit, on est clairement face à ce qui semble être une fake news uniquement destinée à salir un peu plus l'image du Qatar à quelques jours de son premier match.