Salto : la plateforme française arrivera plus tard que prévu
Salto : la plateforme française arrivera plus tard que prévu
Annoncée en août 2019, Salto, la plateforme de SVOD française de France Télévisions, TF1 et M6, est bien toujours sur les rails. Il faudra cependant un peu attendre avant son lancement : d'abord prévue pour le début de l'année 2020, la date de démarrage aurait été repoussée à septembre selon Les Echos.

On vous l'a déjà dit - et répété - la concurrence est rude sur le marché des plateformes de SVOD. En plus de Netflix, Amazon Prime Video, OCS et Apple TV+, c'est Disney+ qui débarque le 24 mars prochain et pourrait faire mal à la concurrence. Mais ça ne s'arrête pas là puisque HBO Max sera prochainement lancée aux USA (avant une arrivée en Europe en 2021) et Disney prévoit aussi de proposer Hulu dans le monde entier. Face à tout ça, les chaînes françaises font bloc : en août 2019, TF1, M6 et France Télévisions ont annoncé la création de Salto, une plateforme française qui permettra à ses abonnés de regarder les séries des trois groupes.

Salto disponible en septembre 2020 ?

A l'origine, Salto devait être lancée au premier trimestre 2020, une date depuis repoussée. En cause selon Les Echos qui dévoile l'information ? L'arrivée imminente de Disney+. Mais le projet est bien toujours en développement : selon le site, Salto pourrait être disponible en septembre 2020 avec un pré-lancement cet été. Pour l'instant, on n'en sait pas plus sur les programmes disponibles ou sur le prix de l'abonnement. Le site des Echos précise que plusieurs tarifs allant "de quelques euros à plus de 10 euros" pourraient être proposés afin de "rester le plus accessible possible".

Coeur de cible de la plateforme ? Les jeunes. Challenges expliquait même début janvier que Salto pourrait faire appel à des influenceurs afin de mettre en avant des contenus sur les réseaux sociaux. Les Echos précise que Salto va tenter de se démarquer de Netflix et de ses concurrents notamment via "des recommandations qui ne reposent pas uniquement sur des algorithmes".

Des contenus originaux à venir

Si le catalogue reste encore flou, on sait déjà que les contenus français seront privilégiés. Comme les autres plateformes, Salto pourrait même produire ses propres séries, puisque le site des Echos précise que "le service a commencé à réfléchir à des productions originales". De quoi essayer de se démarquer de la concurrence !

News
essentielles
sur le
même thème