Coronavirus : les jeunes des cités de Sartrouville se mobilisent pour le personnel hospitalier et les femmes de ménage
Coronavirus : les jeunes des cités de Sartrouville se mobilisent pour le personnel hospitalier et les femmes de ménage
Ces jeunes de plusieurs cités de Sartrouville ont lancé deux belles opérations de solidarité en cette période de pandémie du coronavirus. Se surnommant les "grands frères" et les "grandes soeurs", ils se mobilisent pour aider le personnel hospitalier (en leur livrant des paniers-repas) et les femmes de ménage (en nettoyant les halls d'immeuble à leur place).

Des paniers-repas livrés au personnel hospitalier

La pandémie du coronavirus a aussi eu des effets positifs (le climat, les animaux, la solidarité...). Alors que les stars comme Cristiano Ronaldo, Lionel Messi et Roger Federer font des dons aux hôpitaux et aux familles, les anonymes aussi se serrent les coudes. Des jeunes de plusieurs cités de Sartrouville (la cité des Indes ou encore la cité 84) dans les Yvelines, ont ainsi créé deux belles initiatives qu'ils relayent sur la page Facebook appelée Les GrandsFrères&Soeurs De Sartrouville.

Leur première bonne action, c'est de demander à plusieurs commerces de Sartrouville et des environs d'offrir à manger au personnel hospitalier d'Argenteuil, dans le Val-d'Oise. Les jeunes des cités à l'origine de cette belle idée solidaire sont surnommés les "grands frères" et les "grandes soeurs". Ces derniers s'occupent ensuite de livrer les paniers-repas comportant aussi bien des pizzas, des burgers, que des sushis ou encore des kebabs directement aux hôpitaux. D'ailleurs, le personnel soignant a posté plusieurs photos et vidéos de remerciements avec le hashtag #LaBanlieueADuCoeur.

Nettoyage des halls d'immeubles en soutien aux femmes de ménage

Le deuxième beau geste des "grands frères" et des "grandes soeurs" de Sartrouville ? Le nettoyage des halls d'immeubles de la cité des Indes ou encore de la cité 84. Les jeunes des cités se parent ainsi de gants et de masques avant de tout nettoyer. Piroo, l'un des jeunes qui fait partie de ce collectif, explique ainsi qu'ils viennent "en soutien aux femmes de ménage" tout en évitant "la propagation du coronavirus" en désinfectant tous les halls. Et ils ont même lancé le hashtag #CleanTonHall sur les réseaux pour relayer les photos et les vidéos de ces séances de ménage. Bravo et merci à eux !

News
essentielles
sur le
même thème