Opération renaissance, la nouvelle émission de M6, accusée de grossophobie : Karine Le Marchand et les candidats répondent aux critiques
Opération renaissance, la nouvelle émission de M6, accusée de grossophobie : Karine Le Marchand et les candidats répondent aux critiques
Ce lundi 11 janvier 2021, vous découvrirez Opération renaissance sur M6. Cette nouvelle émission sur 10 candidats atteints d'obésité morbide a créé la polémique avant même sa diffusion. Des internautes, des influenceurs et des collectifs ont critiqué le programme qui suit ces personnes obèses dans leur opération pour maigrir. Face aux attaques, Karine Le Marchand, qui anime l'émission, a pris la défense d'Opération renaissance. Et les candidats qui ont participé l'ont aussi défendue.

Opération renaissance taxée de "grossophobie"

Karine Le Marchand fait sans doute partie des animatrices préférées des Français, notamment grâce à L'amour est dans le pré sur M6. Et alors que L'amour est dans le pré 2020 a réservé beaucoup de surprises comme Claudine qui a quitté l'émission ou encore deux agriculteurs qui ont fini en couple, elle anime une toute nouvelle émission appelée Opération renaissance. Le programme commence ce lundi 11 janvier 2021 sur M6. Il s'agit de suivre 10 candidats qui souffrent d'obésité morbide et qui ont décidé de se faire opérer pour maigrir (par "by pass" ou "sleeve gastrectomie"). Le tournage a duré 3 ans, les équipes ayant suivi ces personnes obèses avant, pendent et après leur opération de chirurgie bariatrique.

Mais alors que la diffusion n'est que ce soir, de nombreux internautes critiquent déjà l'émission et Karine Le Marchand. Plusieurs influenceuses font d'ailleurs partie des personnes qui taclent le principe de l'émission. Stéphanie Zwicky a par exemple expliqué : "Je suis passée par là, je me suis fait opérer quand j'avais 23 ans. J'ai cru que c'était l'opération qui allait changer ma vie. C'est l'opération qui m'a fait plonger dans un trou noir. Je pense que l'on ne se rend pas compte à quel point cette émission va faire du mal". Juliette Katz (Coucou les girls) a de son côté lâché que "c'est un contenu abominable".

Le collectif Gras politique a même publié tribune dans Mediapart pour dénoncer la "dangerosité" d'Opération renaissance qui montrerait la chirurgie "comme la seule porte de sortie" vers l'amaigrissement. Ils ont aussi assuré que le programme risquait de créer encore plus de grossophobie : "Nous craignons évidemment qu'à la suite de sa diffusion, les personnes grosses, déjà stigmatisées dans leurs vies quotidiennes, subissent de la part de leurs proches et d'inconnus une pression supplémentaire à l'amaigrissement, qui contribuera à la grossophobie ambiante".

Karine Le Marchand répond aux critiques : "Je ne suis pas à un scandale près"

Prenant la défense de son émission, Karine Le Marchand a avoué à nos confrères de puremedias.com : "Je ne suis pas à un scandale près". L'animatrice a détaillé que Opération renaissance lutte justement contre la grossophobie. L'émission montre que "l'obésité n'est pas qu'un enjeu de santé ou d'esthétique. Aujourd'hui, c'est aussi un vrai enjeu social ! Tous nos témoins se sont déjà fait insulter parce qu'ils étaient obèses. Je trouve ça fou ! A l'heure où plein gens s'insurgent à juste titre de l'homophobie, du racisme ou du harcèlement sur internet, nous avons des millions de personnes qui se font insulter dans la rue parce qu'elles sont grosses, sans que jamais personne ne soit condamné".

"J'espère vraiment changer le regard des gens sur les obèses car nous nous sommes aperçus que le regard des autres était un facteur aggravant de l'obésité. Parmi nos témoins, on a des gens qui ne sortent plus de chez eux parce qu'ils ont une phobie sociale. Dès qu'ils ont une réflexion, ils pensent que c'est à cause de leur poids. C'est un cercle vicieux qui mène au pire !" a même indiqué Karine Le Marchand.

Et elle a rappelé à TV Mag qu'elle avait aussi été critiquée pour L'amour est dans le pré avant sa diffusion, qui aujourd'hui fait partie des émissions les plus regardées sur M6. "Lorsque nous avons lancé L'amour est dans le pré, les gens disaient que l'on se moquait des agriculteurs. Ce n'est plus le cas aujourd'hui" a précisé Karine Le Marchand, "Je préfère dénoncer quelque chose et faire évoluer le regard des gens plutôt que de ne rien faire par peur des polémiques. Je ressors grandie humainement de cette aventure avec une tout autre opinion sur l'obésité".

Les candidats défendent l'émission

De nombreux candidats qui ont participé à Opération renaissance ont aussi pris la défense du programme. Pierre-Yves a ainsi dévoilé dans une vidéo postée sur Instagram par Karine Le Marchand : "Cette émission m'a sauvé".

Elody a quant à elle expliqué au Parisien : "J'ai accepté parce que j'ai compris qu'on me laisserait la parole. Qu'il n'y aurait pas de côté bête de foire. On parle de l'opération, mais ce n'est pas la clé. On montre bien que ce n'est que le début du parcours, et qu'il y a tout un travail derrière". Stacy aussi a "surtout hâte" que ce soit diffusé. Elle pense que "ça peut aider beaucoup de personnes".

Karine Le Marchand
Karine Le Marchand tease "Transgenre", sa nouvelle émission pour "faire évoluer le regard des gens"
Opération renaissance : Pierre-Yves pense que sans l'émission, il serait mort
Opération renaissance : une candidate n'a pas pu être opérée parce qu'elle a failli mourir
Opération renaissance accusée de grossophobie : Karine Le Marchand et les candidats réagissent
voir toutes les news de Karine Le Marchand Découvrir plus d'articles