Omar Soumaré alias Macha Django aurait échappé à une tentative de meurtre : l'acteur vu dans le film Les Misérables et dans des clips de PNL aurait failli être tué par balles
Omar Soumaré alias Macha Django aurait échappé à une tentative de meurtre : l'acteur vu dans le film Les Misérables et dans des clips de PNL aurait failli être tué par balles
Dans la nuit du 23 au 24 février 2021, Omar Soumaré alias Macha Django aurait failli être tué à Corbeil-Essonnes. L'acteur vu dans le film Les Misérables et dans des clips de PNL aurait échappé à une tentative de meurtre. Il aurait été la cible de 3 tirs d'arme à feu, mais n'aurait pas été touché.

Omar Soumaré aurait échappé à 3 tirs d'arme à feu

Si Omar Soumaré vous dit quelque chose, c'est parce qu'il était au casting du film Les Misérables de Ladj Ly (qui fera partie des votants aux Oscars 2021), long-métrage qui avait reçu 4 César en 2020. Celui qui est surnommé Macha Django a aussi joué au méchant face à N.O.S et Ademo dans des clips de PNL, comme Naha et Onizuka. Eh bien selon Le Parisien, il aurait failli être tué. La supposée tentative de meurtre s'est déroulée dans la nuit de ce mardi 23 février à ce mercredi 24 février 2021, "vers 3 heures du matin, rue de l'hôpital, à Corbeil-Essonnes" en Île-de-France.

Au départ, des policiers contrôlaient une voiture pour non-respect du couvre-feu national à 18 heures. Alors que les forces de l'ordre étaient en pleine verbalisation, un homme armé d'un gourdin est arrivé. Il s'agirait du grand frère d'Omar Soumaré, qui se serait mis à menacer de mort le conducteur de la voiture contrôlée. Omar Soumaré alias Macha Django serait lui ensuite arrivé après avoir été la cible de 3 tirs d'armes à feu. Mais l'acteur n'aurait pas été touché par les balles et "les douilles étaient encore sur place" selon une source proche de l'enquête.

Cette dernière a précisé : "A priori, on est plus sur un différend personnel, sans lien avec la guerre de bandes Montconseil-Tarterêts ou le trafic de stupéfiants. Ce serait une histoire d'emprunt de voiture, et pour régler le problème, ils sortent les biscotos".

Quatre personnes auraient été arrêtées par la police

Puis deux autres personnes seraient alors arrivées dans une autre voiture, "potentiellement à la recherche de l'auteur des tirs". Ces inconnus étaient apparemment aussi armés, avec "une batte de base-ball et un couteau à l'arrière".

Au total, quatre personnes auraient été arrêtées par la police suite à cette tentative d'homicide : le "conducteur de 18 ans, désigné comme auteur des tirs", le grand frère d'Omar Soumaré, et les deux jeunes de 18 ans et 19 ans qui sont arrivés après dans une autre voiture avec la batte et le couteau. Ils auraient été interpellés et placés en garde à vue. Quant à l'enquête, elle aurait été saisie par le commissariat d'Evry-Courcouronnes.