Nabilla Benattia condamnée à payer une grosse amende à cause d'un post sponso : elle s'explique et répond au ministre
Nabilla Benattia a été épinglée par la direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes. A cause d'un post sponso datant de 2018, où l'influenceuse n'avait pas précisé avoir été payée, elle a dû payer une grosse amende. La star des réseaux et ex candidate de télé-réalité a réagi en s'expliquant sur cette affaire. Celle qui est mariée à Thomas Vergara a aussi répondu au ministre Bruno Le Maire sur Twitter.

Nabilla Benattia condamnée à 20 000 euros d'amende pour fraude ?

Nabilla Benattia, qui fait partie des candidats de télé-réalité avec un diplôme, est devenue l'une des plus grandes influenceuses françaises. Elle a d'ailleurs l'un des plus gros salaires d'influenceuses venues de la télé-réalité. Mais pour les placements de produits, les influenceurs doivent toujours indiquer quand ils sont payés par une marque pour faire de la promo. Sauf que sur un post sponso datant de 2018, posté dans sa story Snapchat à l'époque, la star a visiblement oublié de préciser qu'elle avait été payée. Il s'agissait alors d'une story sponsorisée pour des services boursiers, sans que sa rémunération soit précisée.

Comme l'a révélé un communiqué officiel du ministère de l'Économie de ce mercredi 28 juillet 2021, Nabilla Benattia a donc été épinglée par la DGCCRF (la direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes) pour "pratiques commerciales trompeuses sur les réseaux sociaux". L'influenceuse a dû payer une grosse amende de 20 000 euros.

Eh oui, car "le défaut d'indication du caractère publicitaire de sa publication (par un logo ou une mention orale ou écrite par exemple) constitue une pratique commerciale trompeuse à l'encontre de ses abonnés qui peuvent croire à tort que la promotion de l'influenceuse résulte d'une expérience personnelle positive désintéressée".

La star réagi sur Twitter : "Je ne suis pas au-dessus des lois"

Sur Twitter, Nabilla Benattia a confirmé avoir payé une grosse amende. "Jai passé un accord avec la DGCCRF, j'ai payé une amende de 20 000€ suite à un post sur le BITCOIN il y a plusieurs années, quand j'ai commencé mon activité et j'ai accepté la publication de cette transaction" a déclaré dans un tweet la star qui a été cambriolée en plein mariage avec Thomas Vergara.

"Je ne suis pas au-dessus des lois et j'assume les conséquences de mes actes" a assuré la maman de Milann, son fils et premier enfant qu'elle a eu avec son mari Thomas Vergara. "Ce métier est nouveau et nous n'avons toujours pas de règlementation stricte" a précisé la businesswoman, "J'espère que cet accord permettra d'éveiller les consciences et la nécessite d'encadrer notre activité".

Le ministre de l'Économie réagit, Nabilla Benattia lui répond

Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, a réagi à cette nouvelle affaire autour de Nabilla Benattia. "Les influenceurs doivent informer leur communauté quand ils sont rémunérés pour faire la promotion de produits. Luttons ensemble contre les publicités déguisées. Signalez ces comportements trompeurs sur http://signal.conso.gouv.fr" a-t-il tweeté sur Twitter, en relayant un article montrant une photo de Nabilla Benattia et Thomas Vergara.

"Monsieur Le Ministre, Je suis a votre disposition pour échanger et avancer ensemble" a alors répondu Nabilla Benattia. Un message qui n'a pas encore eu de réponse pour l'instant mais qui montre la bonne volonté de la star d'être réglo et de faire avancer ce milieu.

Nabilla Benattia
Nabilla Benattia : grosse amende pour fraude sur un post sponso, elle assume et répond au ministre
Nabilla Benattia "angoissée" après son cambriolage, grosse conséquence sur sa nouvelle vie
Nabilla Benattia et Thomas Vergara cambriolés : le voleur serait passé par une fenêtre ouverte
Nabilla Benattia et Thomas Vergara cambriolés en plein mariage : tous leurs cadeaux ont été volés
voir toutes les news de Nabilla Benattia Découvrir plus d'articles