A Deauville, Lou Doillon n'était pas venue présenter son dernier album "Places" ou encore chanter en live son titre 'ICU'. C'est pour sa carrière d'actrice que la brune a rejoint le jury du 39e Festival du film américain. Et pour son premier passage sur le tapis rouge, la fille de Jane Birkin a fait sensation.

A chaque tapis rouge son "fashion fail" (comme il faut dire pour être branché). Et si on pensait que Michael Douglas serait la star du Festival de Deauville cette année, quelques jours à peine après l'annonce de sa séparation avec Catherine Zeta-Jones, l'acteur de 'Ma vie avec Liberace' s'est fait piqué la vedette en beauté.

Tous pour un sein

L'objet du scandale ? Un téton, comme c'est souvent le cas. La victime ? Lou Doillon. Il faut dire que la chanteuse d'ICU a joué avec le feu. Une mini mini robe, un décolleté ultra plongeant et en dessous ? Rien à part une petite doublure plumetis complètement transparente. Alors forcément, à chaque coucou de la main, la brune laissait entrevoir ses seins. Un "détail" que n'ont pas raté les dizaines de paparazzis présents.

Le syndrome Sophie Marceau

Sur tapis rouge, le syndrome Sophie Marceau n'est pas rare. Avant Lou Doillon cette année, Inna Modja avait laissé dépasser un téton aux Globes de Cristal quand Laury Thilleman ne cachait pas grand chose sur la Croisette. Les Américaines aussi sont habituées de ces petits imprévus vestimentaires. A moins qu'ils ne soient faits pour créer le buzz. Les fesses d'Amber Rose avaient fait sensation aux BET Awards quand Kesha oubliait carrément le pantalon.

Lou Doillon
Lou Doillon topless sur le tapis rouge de Deauville : le syndrome Sophie Marceau
Lou Doillon : I.C.U, le premier single envoûtant de l'actrice devenue chanteuse