Les nombreuses insultes de Joey Barton lâchées sur Twitter ne sont pas tombées dans l'oreille dans un sourd. Le joueur de l'OM, qui a insulté Thiago Silva, le capitaine du PSG, de "transsexuel" ce mercredi 3 avril, serait prochainement convoqué par la Fédération Française de football pour répondre de ses provocations.

A force de taper sur les autres, il faut toujours s'attendre au retour de bâton. Joey Barton - qui défrayait déjà la chronique pour ses attaques à l'encontre du journaliste Pierre Ménès - pourrait bien en faire les frais après avoir pris à parti Thiago Silva sur Twitter.

L'OM s'excuse

Pour mémoire, l'anglais avait insulté le brésilien une première fois de "fiotte" puis de "transsexuel" en réponse aux coups de crampons du capitaine du PSG dans l'Equipe. Des insultes violentes qui avaient contraint l'Olympique de Marseille a publié un communiqué dans lequel "le milieu olympien s'est engagé à cesser immédiatement la mise en ligne de tout propos désobligeant à l'encontre de Thiago Silva".

Barton convoqué ?

Ces "excuses" n'ont visiblement pas suffi puisque, selon le Paris Foot Gay qui lutte contre l'homophobie dans le football, le joueur de l'OM serait prochainement convoqué par le Conseil National de l'éthique (CNE). Il pourrait ainsi faire l'objet d'une éventuelle sanction disciplinaire établie par la Fédération française de football.

Le doute subsiste

Il convient malgré tout de prendre ces informations avec des pincettes. D'après 20 Minutes, le CNE a indiqué mardi ne pas vouloir poursuivre Joey Barton, ses propos publiés sur Twitter ayant été "tenus dans le cadre d'un match relevant des compétences de l'UEFA." Cette menace devrait malgré tout faire réagir l'Anglais, habitué aux sautes d'humeur sur les réseaux sociaux mais également sur le terrain.