Un versement suspect sur le compte de Claude Guéant ? Sa réponse
Un versement suspect sur le compte de Claude Guéant ? Sa réponse
Rien ne va plus pour Claude Guéant. L'ancien ministre de l'Intérieur continue de faire polémique aujourd'hui. Alors que la justice se penche sur un possible financement libyen dans le cadre de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, le Canard enchaîné a dévoilé que le soutien de l'ancien président aurait reçu une somme suspecte sur son compte bancaire.

Un versement qui, selon le principal intéressé, ne serait pas si suspect que ça. Après les révélations du Canard enchaîné, l'ancien ministre a tenu à remettre les choses au clair. A tel point qu'il donnera même une interview ce soir sur France 2.

Un étrange versement

Après le cas Cahuzac et son compte en Suisse qui lui a valu non seulement de perdre sa place au Gouvernement mais également à l'Assemblée nationale, c'est au tour de Claude Guéant de se retrouver au centre d'une étrange affaire d'argent. C'est le Canard enchaîné qui dévoile que la justice examinerait de près un versement de 500 000 euros. Une somme qui, selon le journal, aurait un lien avec l'ouverture d'une information judiciaire dans le cadre du financement de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007. Autre point d'ombre : des versements en liquide perçus par l'ancien ministre.

Claude Guéant se défend

Une chose dont se défend farouchement Claude Guéant. L'ancien ministre de l'Intérieur a démenti un quelconque lien entre le versement et un possible financement venu de Libye pour la campagne du "Raymond" de Carla Bruni. Selon ses propos, ce demi-million d'euros serait dû à la vente d'oeuvres d'arts datant de 2008 qu'il peut justifier. Quant aux versements en liquide, Claude Guéant a évoqué sur BFM TV des "primes non déclarées" qui lui auraient été versées en tant que membre de cabinet ministériel.

Des explications sur France 2 ce soir

Et quitte à se faire entendre une fois pour toute, Claude Guéant se rendra ce mardi 30 avril sur le plateau du 20 heures France 2. Il sera interrogé par David Pujadas sur ces questions épineuses.

Dans l'actualité : Bernard Tapie prêt à aider François Hollande / Chômage : triste record battu

News
essentielles
sur le
même thème