Britney Spears blessée par le documentaire sur sa vie : "Je continue de pleurer"
Quelques jours avant la mise en ligne du documentaire Framing Britney Spears sur Amazon Prime Video, la chanteuse a profité de son compte Instagram pour pousser un coup de gueule à son sujet. Selon l'interprète de "Baby One More Time", ce reportage centré sur sa vie et les abus dont elle a été victime est loin de lui avoir fait du bien.

En février dernier, FX/Hulu ont diffusé Framing Britney Spears, un documentaire préparé par les équipes du New York Times qui revenait sur la carrière de la chanteuse et la façon dont celle-ci a été façonnée, manipulée et maltraitée par une industrie sexiste, mais également sur les conséquences de ses nombreux drames passés sur sa vie actuelle.

Britney Spears contre-attaque

Un documentaire (prochainement disponible en France sur Amazon Prime Video) qui a choqué une partie du public, désormais prêt à tout pour réhabiliter la star, mais qui n'a pas nécessairement fait le bonheur de cette dernière. Sur Instagram, Britney Spears a en effet tenu à faire une mise au point afin de dévoiler son état d'esprit face à tout ce qui peut se dire à son sujet depuis plusieurs semaines.

Dans un premier temps, la chanteuse a choisi de faire un bilan général peu reluisant sur le reste du monde, mais aussi légèrement inquiétant de son côté tant il nous fait comprendre qu'elle souffre encore aujourd'hui. "Ma vie a toujours été la source de nombreuses spéculations. Elle a été épiée et jugée depuis toujours. Pour ma santé mentale, j'ai besoin de danser tous les soirs sur du Steven Tyler afin de me sentir sauvage, humaine et vivante" a-t-elle ainsi déclaré. Puis, elle l'a par la suite ajouté, "Cela demande beaucoup de force pour croire en l'univers malgré votre vulnérabilité. J'ai toujours été jugée, insultée, embarrassée par les médias, et je le suis encore. Alors que le monde continue de tourner et que la vie avance, on reste toujours des personnes fragiles et sensibles".

La chanteuse blessée par le documentaire

De quoi comprendre que, malgré le point de vue de Framing Britney Spears qui semble lui être positif, la chanteuse considère le travail des journalistes comme une énième preuve de déstabilisation à son encontre ? C'est possible. Après avoir assuré, "Je n'ai pas vu ce documentaire", Britney Spears a confessé, "Mais de ce que j'ai pu en voir, j'ai vraiment été gênée par la façon dont ils m'ont mise en lumière. J'ai pleuré pendant deux semaines. Et je continue encore parfois. Mais je tente de faire ce que je peux pour trouver et garder ma propre joie, mon propre amour et mon propre bonheur".

Aussi, il est temps selon elle d'arrêter de sur-analyser ses vidéos postées sur ses réseaux sociaux (certains y voient des appels à l'aide sous forme de messages codés via sa façon de s'habiller ou ses gestes) et de la laisser tranquille. Elle l'a assuré, si elle danse autant dans des vidéos, c'est simplement parce que "cela m'apporte de la joie". "Je ne suis pas là pour être parfaite. La perfection c'est chiant. Je suis là pour apporter un peu de gentillesse".

Framing Britney Spears sera mis en ligne le 5 avril sur Amazon Prime Video.

Britney Spears
Britney Spears blessée par le documentaire sur sa vie : "Je continue de pleurer"
Britney Spears : son sosie incroyable perce sur TikTok
#FreeBritney : le père de Britney Spears répond et se défend
#Freebritney : mais au fait, il se passe quoi autour de Britney Spears ?
voir toutes les news de Britney Spears Découvrir plus d'articles