C'était la série la plus attendue de la rentrée, ABC vient de diffuser le pilote d'Agents of SHIELD, la nouvelle série de Joss Whedon, dérivée de The Avengers. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le papa de Buffy s'est fait plaisir. Comme pour chaque nouveauté cette saison, PureBreak vous propose sa critique, afin de vous éviter le pire et vous faire profiter du meilleur.

Alors que le monde entier a découvert qu'il existait autre chose que notre simple terre (aliens, dieux, super-héros...) les membres du SHIELD doivent désormais tout faire pour sauver la planète en évitant les crises et les opportunistes. Partant à la recherche de nouveaux héros, ces agents devraient surtout faire face à de mauvaises surprises.

Le plus : une vision différente, un côté blockbuster assumé

Si les films Marvel s'intéressent à de vrais super-héros, Agents of SHIELD préfère s'intéresser aux autres. Ceux qui se découvrent de nouveaux pouvoirs et qui tentent à leur façon d'aider le monde. Ces personnages qui ne sont pas aussi stables et forts que Stark ou Thor et qui se sentent obligés de faire le bien sans savoir comment. De quoi nous promettre des situations inédites et intrigantes, tout en portant un regard différent sur cet univers. Et qui mieux que Whedon pour ça ? Le papa de Buffy étant passé maître dans l'art des anti-héros charismatiques, devrait dévoiler une galerie de personnages fascinants.

Toutefois les fans de Joss Whedon le savent, s'il adore emmener ses personnages dans de terribles situations, il est surtout adepte de l'humour contrebalançant les tensions. La bonne nouvelle, c'est qu'il a gardé le ton de The Avengers en apportant beaucoup de blagues et références. De quoi plaire à un large public, même si on sature rapidement.

Et afin de nous offrir un vrai blockbuster, on a également le droit à beaucoup d'effets spéciaux. Après avoir rongé son frein lors de ses précédentes oeuvres, Whedon semble se faire plaisir ici. Gadgets technologiques, super ordinateurs, voitures volantes, avion privé... le budget laisse la porte ouverte à de belles surprises.

Le moins : des personnages peu attachants

Si le pilote est très plaisant et qu'il est agréable de retrouver des visages connus comme Coulson ou Maria Hill, le reste des personnages est d'une tristesse affligeante. On assiste à un festival de clichés, allant de la hackeuse sexy, des deux geeks complètement fous ou du beau gosse froid mais touchant. Et contrairement à ses précédentes séries, il est difficile de s'attacher à eux tant ils semblent impersonnels. C'est à se demander si Joss Whedon a vraiment eu son mot à dire lors de l'écriture.

Une série convaincante

Agents of SHIELD remplit son contrat, nous offrant exactement ce que l'on en attendait. Et si les fans des films d'action et d'explosions pourront passer leur chemin, Joss Whedon installe parfaitement les bases d'une série d'espionnage pop-corn. Ca ne sera surement pas l'oeuvre la plus personnelle de Joss, mais cela ne devrait pas l'empêcher de réaliser ce qu'il sait faire de mieux : la mise en avant de personnages (extra)ordinaires, dans un univers riche en complexité.

Agents of SHIELD - Saison 1
Agents of Shield saison 1 : faut-il regarder la série sur W9 ?
Les Agents du SHIELD saison 1 : 6 étonnants secrets sur la série
Captain America : bientôt une apparition dans Agents of SHIELD ?
Agents of SHIELD saison 1, épisode 5 : Skye vs Coulson, un étrange personnage débarque
voir toutes les news de Agents of SHIELD - Saison 1 Découvrir plus d'articles