Par Clémence Taquet Rédactrice
En plus de tout suivre des people américains qu'elle a pu croiser à LA et d'être une grande fan de télé, Clem n’est jamais contre une petite partie de Mario Kart sur Gamecube où elle s’est autoproclamée championne de France.
Avant de devenir Peter Parker, Tom Holland a passé plusieurs tests pour intégrer une saga plus grosse que l'univers Marvel. Malheureusement, ce qui aurait pu être le rôle de sa carrière s'est avéré être la pire audition de sa vie.

Nous l'avons rencontré en tant que plus jeune fils de la famille leader dans The Impossible de JA Bayona en 2012 et il a acquis une grande notoriété sur scène en faisant des folies sur des talents comme Billy Elliot dans la comédie musicale de 2014. Mais Tom Holland est devenu la star hollywoodienne qu'il est aujourd'hui grâce à sa signature chez Marvel, après avoir pris le relais d'Andrew Garfield et être devenu Spider-Man.

Après ses débuts en tant que Peter Parker dans Captain America : Civil War en 2016, Tom Holland a joué dans son premier film solo l'année suivante, Spider-Man : Homecoming, qui sera suivi de Far From Home, le blockbuster No Way Home et, bien sûr, les inoubliables Avengers : Infinity War et Avengers : Endgame.

>> Marvel : le top 5 des meilleurs (et des pires films) du MCU, Thor prend cher ! <<

Bien que son travail dans Au coeur de l'océan, Le Diable, tout le temps ou encore Cherry se démarque également dans la carrière de Holland, c'est son entrée dans l'univers cinématographique Marvel qui marquera définitivement un avant et un après dans sa carrière. Un tournant sans doute qui, curieusement, aurait pu se produire bien plus tôt si le jeune acteur, aujourd'hui âgé de 26 ans, n'avait pas éclaté de rire au pire moment.

Un rôle culte loupé de peu

Il regrette et a honte quand il s'en souvient, mais Tom Holland ne cache pas qu'il était vraiment sur le point d'obtenir un rôle dans la franchise la plus importante de l'histoire du cinéma. Une franchise d'un milliard de dollars qui suscite les passions depuis la fin des années 1970 et qui a marqué différentes générations pendant des décennies. Si vous pensez à Star Wars, vous avez raison.

Avant de devenir Spider-Man, Tom Holland a eu l'opportunité d'auditionner pour un personnage majeur de la nouvelle trilogie Star Wars qui a débuté en 2015 avec Le Réveil de la Force. Il n'avait alors pas encore 20 ans et, comme il le rappelait dans une interview accordée à Backstage en 2021, ce fut l'une des pires auditions de sa vie.

>> Uncharted : comment Tom Holland est devenu Nathan Drake <<

Comme Holland l'a expliqué, avant son audition cauchemardesque, il en avait déjà fait quatre ou cinq précédentes, donc la chose semblait être sérieuse. Son personnage ? Finn, qui finira par être décroché par John Boyega.

Une histoire de drone

"Je me souviens avoir fait la scène avec une femme, bénissez-la, elle était un drone. J'étais là à crier 'il faut qu'on retourne au bateau !' et elle disait 'Bip, bloop bloop, bleep bloop.' Et je ne pouvais tout simplement pas m'empêcher de rire. J'ai trouvé ça très marrant. Je me sentais vraiment mal", se souvient Holland. "Parce qu'elle essayait vraiment d'être convaincante en tant que drone. Et oui, évidemment je n'ai pas eu le rôle. Ce n'était pas mon premier".

>> Le film où absolument tout s'est mal passé : retour sur ce fiasco de science-fiction avec Tom Holland <<

Heureusement, Tom Holland se souvient avec humour de la perte de ce qui aurait pu être sa belle opportunité en tant qu'acteur avant de devenir Peter Parker puisque, comme il l'a lui-même commenté dans l'interview, il a heureusement appris à gérer la frustration. "Il y avait un film, November Criminals, dans lequel Ansel Elgort a joué le rôle principal. J'ai auditionné pour ça et j'étais très proche, je pensais que ce film allait être mon tremplin vers une carrière de jeune adulte. Je n'ai pas eu le rôle, et ça m'a vraiment touché", a admis Holland sans vergogne. "Je me souviens avoir été très en colère. Mon père m'a fait asseoir et nous avons parlé de la gestion du rejet. Il m'a dit : 'Fils, ça fait partie du succès. Si tu gagnes à chaque fois, gagner deviendrait perdant. Il faut perdre pour gagner et avoir l'impression d'avoir gagné".

Cet article a été écrit en collaboration avec nos collègues de Sensacine .

Tom Holland
Pour incarner Peter Parker dans Spider-Man Homecoming, Tom Holland avait imaginé une préparation ridicule qui a totalement échoué
Spider-Man 4 en danger ? Tom Holland refuse de faire une suite pour une très bonne raison
Tom Holland ancien alcoolique, l'acteur se confie sur cette "vraie bataille" au quotidien
"Je ne m'inquiète pas de ce que pensent les autres" : Tom Holland a des choses à nous dire sur sa première scène intime gay
voir toutes les news de Tom Holland Découvrir plus d'articles