Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

10 ans après sa fin, la série Sex and The City continue de faire parler d'elle. Malheureusement, tous les commentaires ne sont pas toujours positifs, comme la récente remarque de l'actrice Cynthia Nixon alias Miranda Hobbes. Pourquoi ? Parce qu'elle a honte de l'image véhiculée par le show.

C'est sans aucun doute LA série culte des femmes de toute une génération, Sex and The City est l'un des shows les plus importants de ces dernières années à la télévision. Ce n'est alors pas surprenant de constater qu'elle a enfin eu le droit à un spin-off centré sur l'adolescence de Carrie Bradshaw, la star de la série.

Une bonne série mais...

Toutefois, si le succès a toujours été au rendez-vous même lors de très mauvais films, la comédienne Cynthia Nixon n'hésite pas à la critiquer. Bien qu'elle se déclare fière de tout ce que le show a apporté aux femmes, elle en a cependant "honte" sur un autre point. Lequel ? Celui de sa triste vision de l'amour.

La séquence de la honte

Faisant référence à l'une des scènes du premier film où Mister Big offre un dressing à Carrie, elle déclare au New York Times : "A ce moment-là, toute la salle a applaudi. J'étais dévastée, quoi que ce mot est peut-être un peu trop fort. J'étais dépitée. C'est ça le grand amour rêvé par les femmes ? Un homme riche capable de vous offrir un gigantesque dressing."

Une remarque pertinente qui est d'ailleurs la critique la plus récurrente envers la série. De quoi nous faire comprendre que si un nouveau film devait voir le jour, il n'y a que très peu de chance pour que le personnage de Miranda Hobbes soit de retour...

Sex and the City le film
News
essentielles
sur le
même thème