Riverdale : des personnages noirs ignorés et maltraités ? L'actrice Bernadette Beck pousse un coup de gueule
Riverdale : des personnages noirs ignorés et maltraités ? L'actrice Bernadette Beck pousse un coup de gueule
Pendant que les créateurs de Riverdale préparent la saison 5, L'actrice Bernadette Beck - qui incarne Peaches 'N Cream dans la série de la CW, pousse un coup de gueule vis-à-vis de leur travail concernant les personnages noirs. Selon elle, ils ne seraient jamais véritablement exploités, mais uniquement imaginés pour une cynique raison.

Les scénaristes de Riverdale ont-ils un problème avec les personnages noirs ? C'est la question que l'on peut se poser au regard des récents témoignages des actrices Vanessa Morgan et Ashleigh Murray, très critiques à l'encontre du travail réalisé en coulisses. Et ce n'est pas Bernadette Beck, l'interprète de Peaches 'N Cream, qui volera à la rescousse de ces créateurs.

Une héroïne totalement ignorée

Au détour d'un entretien accordé à Elle, l'actrice a également souhaité taper du poing sur la table. Rien à voir avec le nom improbable donné à son héroïne (quoi que cela pourrait coller au côté je-m'en-foutiste des auteurs), Bernadette Beck a fait part de sa déception vis-à-vis du traitement des personnages noirs à l'écran, "Dès le début, j'ai été imaginée pour être une héroïne détestable, une personne impossible à aimer pour le public".

Bien évidemment, la comédienne comprend le principe de tels personnages dans une histoire, "Il faut toujours des protagonistes et des antagonistes", mais elle met le doigt sur un détail assez troublant et dérangeant, "Je n'ai jamais eu le droit à un minimum d'histoire ou de développement pour être légitimement considérée comme une antagoniste. Sans aucune raison, [son personnage] a été dépeinte d'une façon négative, sous un angle peu flatteur. Et je ne suis pas la seule actrice noire à débarquer sur le plateau à qui l'on dit de se tenir là, de mâcher du chewing-gum, de paraître insolente méchante."

"Le sentiment d'être là pour atteindre un quota de diversité"

Selon elle, les personnages en question ne sont pas imaginés pour faire vivre la série créativement parlant et ne sont donc pas destinés à être approfondis, mais ils sont simplement là pour permettre aux créateurs de se donner bonne conscience, "J'ai le sentiment d'être là pour atteindre un quota de diversité, juste pour qu'ils puissent gagner des points".

Des propos forts ? Oui, mais qui font écho à sa propre expérience. "J'ai déjà été oubliée plus d'une fois lors d'une scène" a-t-elle rappelé, "Le réalisateur peut passer devant moi sur le plateau et je dois lui courir après car je ne sais pas où je dois m'installer, quoi faire. On ne me donne pas d'instructions." Une situation logiquement difficile à vivre pour une comédienne, qui fait dire à Bernadette Beck, "Vous ne pouvez pas traiter les gens comme s'ils étaient invisibles et puis ensuite vous congratuler parce que vous avez atteint votre quota de diversité".

On savait déjà que la saison 5 de Riverdale allait être celle des changements, mais les créateurs vont devoir aller encore plus loin pour corriger leurs erreurs et manquements.

Riverdale : des personnages noirs ignorés et maltraités ? L'actrice Bernadette Beck pousse un coup de gueule
Riverdale : des personnages noirs ignorés et maltraités ? L'actrice Bernadette Beck pousse un coup de gueule
Riverdale - Saison 5
Riverdale saison 5 : KJ Apa et Camila Mendes racontent le tournage des scènes de baiser en pandémie
Riverdale saison 5 : le tournage est lancé et c'est déjà chaud grâce à Archie
Riverdale, Tree Hill, Rosewood... Ces villes de séries existent-elles vraiment ?
Dans les séries, les ados sont joués par des acteurs adultes et ce n'est pas une bonne chose
voir toutes les news de Riverdale - Saison 5 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème