Oscars 2021 : la nouvelle règle qui pourrait sauver de nombreux films
Oscars 2021 : la nouvelle règle qui pourrait sauver de nombreux films
A l'heure actuelle, la 93ème édition des Oscars est toujours prévue et l'Académie compte bien déployer son tapis rouge le 28 février 2021. Impossible avec les salles de cinéma fermées à cause du coronavirus ? Pas du tout, une nouvelle règle vient justement d'être apportée afin de rassurer tout le monde.

Face à l'épidémie de coronavirus, les tournages des films sont actuellement à l'arrêt, tandis que les salles de cinéma sont de leur côté fermées et que les nombreux festivals - comme celui de Cannes, sont annulés. Une situation inédite dans le monde du divertissement, qui pose déjà une question : l'édition 2021 des Oscars va-t-elle à son tour passer à la trappe ?

Bonne nouvelle pour tous ceux qui ont déjà hâte de découvrir les futurs masques portées par les stars sur le tapis rouge, la réponse est non. A l'heure actuelle en tout cas. Même si cette saison sera marquée par un faible nombre de films projetés en salles (on ne sait toujours pas quand les cinémas pourront rouvrir en France et dans le reste du monde), l'Académie a dévoilé une petite innovation qui devrait intéresser de nombreux studios.

Nouvelle règle pour les Oscars

En temps normal, pour qu'un film puisse être éligible dans les différentes catégories des Oscars, il doit obligatoirement passer par la case cinéma, même s'il est disponible sur une plateforme de streaming. C'est pour cela que les films de Netflix ou Prime Video sont régulièrement projetés de façon exceptionnelle et limitée dans le temps dans certaines salles aux USA. Or, cette année, cette règle ne sera plus obligatoire.

Dans un communiqué, l'Académie a notamment déclaré, "Jusqu'à nouvel ordre, et uniquement au titre de la 93e édition des Oscars, les films qui avaient prévu une sortie en salles mais qui seront d'abord diffusés sur des plates-formes de streaming commerciales pourront être qualifiés".

Une décision qui va rassurer les studios

Un détail ? Pas du tout. Etant donné que la crise sanitaire est encore loin d'être derrière nous, cela pourrait motiver certains studios à mettre en avant leurs films les plus sensibles et les plus à même de recevoir une statuette sur les plateformes de VOD.

On a récemment pu le constater avec le film Les Trolls 2 aux USA, une telle décision peut parfois être salvatrice et sauver leurs finances touchées par cette situation. En effet, Les Trolls 2 a rapporté près de 100 millions de dollars en 3 semaines aux USA rien qu'avec la VOD, contre 116 millions de dollars sur une même période en 2016 lors de la sortie au cinéma, toujours aux USA, du premier épisode.

Une dérogation qui ne sera que "temporaire", mais qui devrait donc permettre de sauver de nombreux films (qui auraient pu être noyés sous les sorties) et studios, et permettre à la future cérémonie de pouvoir compter sur une sélection toujours qualitative. On va pas se mentir, voir Sonic remporter l'Oscar du Meilleur Film face à une concurrence inexistante, ça aurait fait tâche...

News
essentielles
sur le
même thème