Miss France 2021 : des candidates favorisées ? Une Miss balance, Sylvie Tellier lui répond
Miss France 2021 : des candidates favorisées ? Une Miss balance, Sylvie Tellier lui répond
Chaque année (ou presque), l'élection Miss France est accusée d'être truquée et inégale. Miss France 2021, concours remporté par Amandine Petit (Miss Normandie 2020) n'a pas échappé aux critiques. Pour preuve, Gweneggan Saillard, Miss Champagne-Ardenne, a confié que pour elle, des candidates sont clairement favorisées. Sylvie Tellier lui a répondu.

"Les candidates ne sont pas sur un pied d'égalité"

Alors qu'Amandine Petit (Miss France 2021) profite tranquillement de sa victoire, April Benayoum (Miss Provence 2020), elle, est victime d'insultes antisémites. Une enquête a été ouverte tandis que la première dauphine a décidé de porter plainte.

En plus de cette histoire, le concours de beauté continue de faire parler de lui puisqu'une candidate l'a accusé de favoriser certaines filles : "Il y a une grande incompréhension. De ma famille, de mes amis, de connaissances – mais aussi sur les réseaux sociaux. Tous sont restés bouche bée devant le fait que je ne sois pas sélectionnée pour le top 15" confie Gweneggan Saillard (Miss Champagne-Ardenne 2020) à l'Est éclair avant d'ajouter : "Très vite, j'ai pu constater que les candidates ne sont pas sur un pied d'égalité. Tout dépend de la région qu'elles représentent."

"À plusieurs reprises, j'ai eu le sentiment d'être mise à l'écart"

Gweneggan Saillard poursuit : "L'impression – partagée par beaucoup – est que les filles qui dépendent d'un 'petit' comité sont réduites à un rôle de figuration. C'est vrai pour la Champagne-Ardenne mais aussi pour l'Auvergne ou le Limousin, dont on se fout. À l'opposé, d'autres candidates sont favorisées – les filles du Nord et du Sud. À plusieurs reprises, j'ai eu le sentiment d'être mise à l'écart. Du coup, j'ai eu plusieurs coups de mou, de blues. Clairement, certaines filles bénéficient d'une grande 'visibilité', d'autres n'en ont au contraire aucune."

Elle continue : "Avec mes parents, nous avons revu l'élection en replay. J'apparais toujours à l'extrême gauche ou à l'extrême droite de l'écran. À un moment, je suis même placée près de l'escalier de secours ! (...) On m'aperçoit peu à l'image alors que d'autres candidates sont mises en avant (...) Déjà, au moment de répéter les chorégraphies, tout semblait être 'calculé'. Les filles étaient plus ou moins bien placées alors qu'aucune n'avait encore été vue à l'oeuvre (...) L'élection semble donc orientée. Il est faux de dire qu'elle se joue le soir même."

Sylvie Tellier répond

Sylvie Tellier n'a pas manqué de répondre aux propos de Gweneggan Saillard : "Je peux tout à fait comprendre la déception d'avoir perdu, mais il faut se souvenir que Miss France est un concours, et que comme dans tous les concours, il n'y a qu'une gagnante. Dès le premier jour, je le leur dis et le leur répète. Mais une des choses que l'on apprend chez Miss France, c'est le fair-play. Et là, elle en manque. Ce n'est pas l'esprit Miss France, et tout cela ne joue pas en sa faveur", confie-t-elle à Télé Loisirs.

Miss France 2002 déclare ensuite : "Cela ne tient pas : la Bretagne est une grosse région, pourtant elle n'est pas dans le Top 15. Pas plus que le Nord-Pas-de-Calais. En revanche, le Limousin - que Gwenegann cite par ailleurs - est dans le Top 15. Le Limousin qui, l'année de l'élection de Vaimalama Chaves, était dans le Top 5 ! Son argumentaire ne tient donc pas. Sa déception est normale. Mais j'aurais quand même préféré qu'elle s'insurge plutôt contre ce qu'il s'est passé samedi soir pour April Benayoum, plutôt que pour ça..."

Miss France
Miss France 2021 : des candidates favorisées ? Une Miss balance, Sylvie Tellier lui répond
Vaimalama Chaves, Malika Ménard, Marine Lorphelin... que deviennent les anciennes Miss France ?
Miss France 2021 : Lou-Anne Lorphelin, Lara Gautier... les 5 favorites du concours
Miss France 2021 : une règle très importante change pour l'élection
voir toutes les news de Miss France Découvrir plus d'articles