April Benayoum (Miss Provence) visée par des insultes antisémites : elle réagit, la justice saisie
April Benayoum (Miss Provence) visée par des insultes antisémites : elle réagit, la justice saisie
Miss France 2021 est Amandine Petit (Miss Normandie 2020) ! Si certains internautes critiquent sa victoire, d'autres s'en prennent à la 1ère Dauphine, April Benayoum (Miss Provence 2020) avec des insultes antisémites et de violents messages racistes. L'étudiante en marketing a réagi à cette vague de haine, tout comme Jean-Pierre Foucault, Marlene Schiappa, Amandine Petit ou encore Sonia Rolland. La justice a été saisie et une enquête ouverte.

Alors que Amandine Petit (Miss Normandie 2020) et April Benayoum (Miss Provence 2020) étaient à égalité lors du concours Miss France 2021, ce sont finalement les votes du public qui ont compté en priorité, offrant ainsi la victoire à Amandine Petit. Une victoire vivement commentée sur les réseaux, tout comme la défaite d'April Benayoum, mais Miss Provence 2020 s'est surtout retrouvée visée par de nombreuses insultes antisémites, suite à la diffusion de son portrait dans lequel elle parle notamment de ses origines israélo-italiennes.

April Benayoum réagit aux insultes antisémites

Certains messages font l'apologie de la Shoah tandis que d'autres sont à caractère racistes et livrent des menaces : "Tonton Hitler a oublié de t'exterminer", peut-on notamment lire sur Twitter. Choquant ! April Benayoum a réagi à cette vague de haine de manière assez calme dans une interview avec Nice Matin : "Je n'ai bien sûr rien vu en direct. J'ai appris l'existence de ces propos par mes proches. C'est triste d'assister à de tels comportements en 2020. Je condamne bien évidemment ces propos, mais ça ne me touche absolument pas."

Miss France 2021 la défend

Suite à l'apparition de ces messages antisémites, plusieurs personnalités ont apporté leur soutien à Miss Provence 2020, comme Jean-Pierre Foucault, Sonia Rolland, Marlène Schiappa, qui a saisi la justice pour cette affaire, Manuel Valls, Capucine Anav, Isabelle Balkany, Gérald Darmanin, Alexia Laroche-Joubert ou encore Amandine Petit.

"C'est extrêmement décevant. Je ne pensais pas qu'on pouvait avoir des propos tels à l'époque à laquelle on est (...) Je ne pense pas que ces propos racistes et antisémites aient leur place dans un concours de beauté. Je soutien énormément April Benayoum et si elle a été élue 1ère dauphine, c'est parce qu'elle méritait sa place", a confié Miss France 2021 à BFM TV.

TF1, la production du concours et l'organisation de Miss France ont elles aussi pris la défense d'April Benayoum : "@TF1, @EndemolShineFr et l'Organisation @MissFrance condamnent fermement les propos haineux & antisémites proférés hier soir sur les réseaux sociaux à l'encontre d' @AprilBenayoum Miss Provence. @TF1, @EndemolShineFr et l'Organisation @MissFrance condamnent fermement les propos haineux & antisémites proférés hier soir sur les réseaux sociaux à l'encontre d' @AprilBenayoum Miss Provence", a posté la chaîne sur Twitter.

De son côté, Alexia Laroche-Joubert a tweeté : "Toute les équipes se joignent à moi pour dénoncer ces propos haineux contre Miss Provence. @MissFrance représente à travers toutes les Miss la richesse de nos diversités et nous en sommes fiers. #soutien." Comme le rapporte RTL, le Parquet de Paris a ouvert une enquête suite à la publication de ces messages antisémites.