April Benayoum (Miss Provence 2020) victime d'antisémitisme : "J'ai décidé de porter plainte"
Depuis sa participation au concours de Miss France 2021, April Benayoum, élue 1ère dauphine face à la gagnante Amandine Petit, est victime d'antisémitisme à cause de ses origines israélo-italiennes. Face aux insultes et aux nombreuses messages à caractère haineux, une enquête a été ouverte par le Parquet de Paris. Miss Provence 2020, elle, a décidé de porter plainte, elle se confie.

Le conte de fées s'est rapidement transformé en cauchemar pour April Benayoum, après sa défaite face à Amandine Petit au concours de Miss France 2021. On vous explique. Une fois la compétition terminée, Miss Provence 2020 a découvert sur Twitter tous les messages et insultes antisémites à son encontre. De nombreuses personnalités, comme Marlene Schiappa, Capucine Anav, Alexia Laroche-Joubert ou encore Miss France 2021 lui ont apporté leur soutien.

April Benayoum "affectée" et "choquée"

De son côté, April Benayoum a aussi réagi à cette vague de haine raciale en interview avec Nice Matin : "Je condamne bien évidemment ces propos, mais ça ne me touche absolument pas." Elle a pourtant tenu un discours assez différent au micro de BFMTV puisqu'elle s'est dit "choquée" et "affectée" par les propos violents: "Je trouve ça dommage que en 2020 on ait encore à faire face à de tels propos. Ça ne m'était jamais arrivée. Dans mes élections précédentes, je n'ai jamais eu à faire face à de tels propos et même dans ma vie quotidienne. C'est la première fois."

Une plainte est "en cours"

Une enquête a d'ailleurs été ouverte par le parquet de Paris et comme l'a révélé April Benayoum, elle a finalement "décidé de porter plainte" : "Je n'ai pas pris d'avocat. Je pense que c'est aux autorités compétentes de faire le travail et aux personnalités politiques de punir ces personnes. C'est à elles de faire le nécessaire pour que ça ne reproduise plus. C'est en cours", précise-t-elle.

Miss Provence 2020 avoue ensuite avoir été contactée par le Ministre de la justice, Eric Dupond-Moretti : "Il m'a contactée très récemment et je vais le contacter pour en parler plus précisément (...) Il m'avait déjà apporté son soutien et ça me fait extrêmement plaisir de savoir que je suis soutenue par les personnalités politiques."