Miss France 2020 : Miss Limousin (Alison Salapic) révèle la raison des tensions entre les candidates
Miss France 2020 : Miss Limousin (Alison Salapic) révèle la raison des tensions entre les candidates
Si sur le plateau de TF1, les candidates au concours de Miss France 2020 paraissaient complices et proches, l'ambiance était très différente en coulisses : il y a eu quelques tensions. Dans une récente interview, Miss Limousin (Alison Salapic) a révélé la raison de ces différends lors du voyage de préparation.

Une compétition peut souvent créer des jalousies et des conflits. Le concours Miss France n'échappe pas à la règle... surtout cette année. Depuis l'élection de Clémence Botino (Miss Guadeloupe), il se murmure que les candidates de Miss France 2020 ne se sont pas toutes très bien entendues lors du voyage de préparation notamment. Une info assez étonnante puisqu'elles sont apparues très complices sur le plateau de TF1, mais comme on dit, "les apparences sont trompeuses".

"Je ne pense pas que c'était de la jalousie"

Miss Limousin a d'ailleurs confirmé que l'ambiance était tendue entre les reines de beauté au micro de de France Bleu Creuse : "C'était compliqué quand même cette année, après voilà, on est trente candidates, faut savoir, trente filles de 18 à 24 ans, donc on ne peut pas s'entendre avec tout le monde, il y a des tensions, après je pense que c'est comme chaque année, après... C'est la vie, il faut faire avec."

Alison Salapic explique ensuite : "Je ne pense pas que c'était de la jalousie, on était toutes fatiguées, c'était des petites remarques qui n'ont pas plu à certaines personnes." Et même si elle n'a remporté le titre de Miss France 2020, elle a au moins reçu le titre de Miss Sympathie !

"Certaines candidates se sont complètement éparpillées"

Clémence Botino (Miss France 2020), critiquée et défendue par Vaimalama Chaves et Lou Ruat (la 1ère Dauphine du concours), s'est elle aussi confié sur les différends entre les filles : "Trente filles ensemble, il y aura toujours des rumeurs, mais ce n'est pas pour autant qu'il faut en faire un fromage. Rester éloignée de tout cela m'a permis de me protéger. Certaines candidates à cause de la compétition et des tensions, se sont complètement éparpillées. Je leur disais: 'les filles, arrêtez de savoir qui sera dans le top 15, concentrez-vous sur vous-mêmes'. Mais certaines ont eu du mal à suivre mon conseil", avoue-t-elle au Parisien.

News
essentielles
sur le
même thème