Maude en interview pour PureBreak
Maude en interview pour PureBreak
Le 10 novembre dernier, Maude était de retour en musique avec 'A l'attaque' où elle chante en duo avec Romy M. Pour l'occasion, PureBreak a rencontré la chanteuse. Au programme de notre entretien : le clip de son dernier titre, sa nomination aux NRJ Music Awards 2015 ou encore son prochain album.

"Je vais rentrer en studio pour commencer à travailler sur le deuxième album"

Depuis la fin des Anges de la télé-réalité 5, tu enchaînes les succès. Pensais-tu que l'émission allait autant te propulser ?
Maude : Vraiment pas, c'est vrai que c'est allé très vite. Ça fait un an et demi que tout s'enchaîne super bien, c'est au delà de mes espérances. Je me suis dis que Les Anges m'apporteraient un peu de notoriété et qu'après j'essaierai de faire de la musique en profitant de ça, mais je ne m'attendais vraiment pas à ce qui est arrivé.

Tu es la seule chanteuse des Anges à avoir réellement percé. Selon toi, quel est le petit plus qui t'as permis de te démarquer ?
Franchement, je ne l'explique pas. Je n'aurais pas la prétention de dire que je suis meilleure chanteuse, ou autre. Je pense que c'est un tout. Le titre que j'ai enregistré pendant Les Anges était génial, il y a aussi le fait que j'étais anonyme. Les gens se sont beaucoup identifiés à moi, ils m'ont poussée comme ils auraient poussé l'un de leurs amis je crois. A ce jour, je ne sais toujours pas pourquoi ça a plus marché pour moi en tout cas, tant mieux pour moi (rires).

Comment as-tu vécu cette soudaine notoriété ?
J'essaie de prendre beaucoup de recul sur tout ce qui m'arrive. C'est vrai que parfois ça fait bizarre, parce que ce n'est pas une chose "naturelle" d'être connue, mais c'est toujours super agréable d'être reconnue. En plus j'ai la chance d'avoir un public très gentil, très respectueux. Je ne suis pas la cible de beaucoup d'attaques, donc j'ai vraiment le bon côté de la popularité on va dire.

Quelle est la chose que tu ne supportes pas depuis que tu es devenue célèbre ?
Je n'aime pas que l'on s'immisce dans ma vie privée, c'est quelque chose que je ne tolère pas. Mais je ne le tolérais déjà pas quand j'étais anonyme, c'est un trait de caractère, je suis très pudique. C'est pour ça que je n'expose rien. Mais ça va pour l'instant, on n'a pas trop cherché à savoir ce qui se passe dans ma vie.

Quels conseils donnerais-tu aux personnes qui vont s'inscrire au casting pour l'ange anonyme des Anges de la télé-réalité 7 ?
Ce serait un conseil pour tous les castings en général. Il faut y aller, être honnête, savoir montrer qui on est en tant qu'artiste, donner le meilleur, être souriant, avoir une bonne énergie et tôt ou tard, ça le fera.

Ton premier album #Holdup a cartonné. On se demande donc : à quand un deuxième ?
Je vais rentrer en studio pour commencer à travailler sur le deuxième, j'attaque les sessions cette après-midi [L'interview a été réalisée ce matin ndlr]. J'ai vraiment hâte, je suis super contente de retourner en studio, ça m'avait manqué. J'aimerais que l'album sorte avant l'été, donc je vais prendre le temps de bien le faire et j'espère que l'on sera dans les délais.

Veux-tu te démarquer de ton premier opus ou retrouvera t-on le même style dans ce second album ?
Je suis une amoureuse de la pop donc à priori non. Après je ne sais pas parce que je n'aime pas calculer ce que je vais faire. Mais je ne pense pas qu'il y aura un changement radical, je vais juste essayer de faire évoluer ma musique de la même manière que moi j'ai pu évoluer depuis presque deux ans. Je ne serai pas dans le calcul, j'ai envie de faire des choses comme j'en ai envie, comme je le sens sans me dire 'il faut que je fasse pour que ça marche'.

Est-on venue vers toi pour des collaborations ou l'écriture de textes pour ton prochain album ?
J'ai eu de la chance parce qu'après la sortie de mon premier single, j'ai tout de suite eu plein de propositions. Il y a des producteurs de musique qui m'ont envoyée plein de sons et c'est pareil pour le deuxième album, ça fait vraiment chaud au coeur. Mais comme je t'ai dit, j'aime bien faire les choses au feeling, donc je ne me sens jamais obligée de travailler avec quelqu'un. Je lance des pistes et après, on verra.

As-tu prévu de faire une tournée pour défendre ton premier album sur scène ?
J'aimerais beaucoup pouvoir amener l'album sur scène. Là on est en train de travailler à l'organisation d'une belle date parisienne déjà et après fin 2015, j'espère pouvoir faire quelques dates un peu partout en France pour défendre #Holdup et pourquoi pas présenter les premiers titres du deuxième. C'est un projet, on y travaille.

"Pour A l'attaque, j'avais vraiment envie de faire un clip en mode film"

Ton single A l'attaque, en featuring avec Romy M, est sorti la semaine dernière. Comment en es-tu venue à collaborer avec cette artiste ?
Ca fait plus d'un an que je connais Romy, on s'est rencontrées en studio. Elle travaille avec une productrice qui s'appelle L'aura Marciano avec qui j'avais collaboré pour Rise Up. A la base, elle avait fait A l'attaque pour Romy, mais elle m'ont proposée toutes les deux de rejoindre le navire. Mon label a été super séduit par le titre, ça s'est fait rapidement, ce n'était pas quelque chose de prévu. Je suis rentrée en studio, on a réarrangé le titre pour qu'il soit un peu plus pop et on a clipé dans la foulée.

Romy M et toi n'avez pas le même univers musical. Cette collaboration s'est-elle bien passée malgré ça ?
C'est vrai que l'on n'est pas forcément dans le même style. Elle est un peu plus dans l'urbain mais justement, c'était intéressant de pouvoir fusionner ça. Quand j'ai intégré le projet, j'ai demandé quelques réarrangements sur le morceau pour essayer de l'emmener au milieu de nos deux univers. En tout cas, Romy est vraiment une fille très gentille, j'apprécie la personne autant que la chanteuse.

Peux-tu nous parler un peu de l'histoire de cette chanson ?
On va dire que c'est une chanson un poil féministe, je ne peux pas le nier, mais c'est aussi à prendre au second degré. A l'attaque est pour les filles. Aujourd'hui on est fortes, on est indépendantes, on travaille, on fait plein de choses [même si on adore les hommes, attention] et on est à une époque où les nanas n'ont plus envie de sortir avec des c*ns, avec des losers. Le titre parle un peu de tout ça.

Que trouvera t-on dans le clip ?
J'avais vraiment envie de faire un clip en mode film. Je voulais faire quelque chose de différent, Romy aussi, alors on s'est mis d'accord sur un scénario [que l'on a écrit] et c'est ce qui va être intéressant dans le clip. Il est très esthétique, très beau, j'ai vraiment hâte que les gens le découvrent. On a travaillé avec un super réalisateur qui s'appelle Kevin. Il a une façon de filmer... c'est comme le cinéma américain, il a plein de références. C'était vraiment une belle expérience, j'ai eu l'impression de tourner un petit film. On a tourné au Maroc, dans le désert.

Après Jason Derulo et Romy M, avec qui aimerais-tu faire un featuring ?
Je n'ai pas de noms en tête, je vais y réfléchir. Mais sur le deuxième album, j'aimerais bien avoir un son avec un DJ.

"Pour le moment, il n'est pas prévu que je fasse une performance aux NRJ Music Awards"

Cette année, tu es une nouvelle fois nommée aux NRJ Music Awards, mais dans la catégorie Artiste féminine francophone de l'année. Qu'est-ce que ça te fait de passer de Révélation francophone de l'année à cette catégorie ?
C'est dingue parce que l'an dernier je sortais des Anges donc c'était "logique" que je sois dans cette catégorie. Mais là, la catégorie Artiste féminine francophone de l'année c'est une marche de plus. Je suis nominée aux côtés de chanteuses qui sont là depuis longtemps, qui ont une carrière, des albums etc... donc je suis très honorée. Tout ça, c'est grâce à mon public, donc je leur dis un grand merci.

Que faisais-tu quand tu as appris la nouvelle ?
Je venais d'atterrir au Maroc. Je ne captais pas dans l'avion et je savais que les résultats allaient tomber, donc j'avais dit à tout le monde 'envoyez moi un message juste pour me dire si je suis nominée'. Quand je suis arrivée, j'ai rallumé mon téléphone et j'ai vu que c'était bon. J'étais super contente parce que je ne tenais pas du tout ça pour acquis. Toutes les pré-nominées avaient leur place.

Y a t-il l'une de tes concurrentes que tu redoutes particulièrement ?
Elles ont toutes leur place, moi je suis la petite nouvelle donc forcément, je me sens un peu plus petite. Mais je pense que l'on a toutes nos chances.

Seras-tu une nouvelle fois présente à la cérémonie ?
Bien sûr, c'est une très belle cérémonie, donc pourquoi ne pas y aller ? Ce sera l'occasion de mettre une superbe robe, de faire des trucs de princesse. En plus, je pourrais passer par chez moi vu que je viens de Cannes, donc c'est sympa.

On peut espérer te voir chanter sur scène pendant les NRJ Music Awards ?
Pour le moment, il n'est pas prévu que je fasse une performance, mais ça peut toujours changer d'ici là. On verra..

On peut voir qu'Amélie Neten te soutient beaucoup sur les réseaux sociaux...
C'est vraiment adorable de sa part, surtout qu'elle le fait vraiment d'elle-même et de bon coeur. Je ne lui demande rien. Elle le fait parce qu'elle aime ma musique, donc ça me touche beaucoup. C'est un soutien depuis le début parce qu'elle était là quand j'ai enregistré Love Is What You Make Of It.

Propos recueillis par Atika Nasri. Contenu exclusif. Ne pas mentionner sans citer Purebreak.com

Maude
Maude arrêtée par la police : sa petite mésaventure en vacances à Bali
Maude, Igit, Jidenna et Kendrick Lamar, TWRR... les meilleurs clips de la semaine
Maude : "Je crois que Le Mag est un programme qui a fait son temps"
Maude, Priscilla Betti, Jessy Matador... : les "Questions cons" des people aux Gold Prix de la TNT
voir toutes les news de Maude Découvrir plus d'articles