Marie Garet battue et laissée pour morte par son petit ? Elle rétablit enfin la vérité sur son hospitalisation
Dix jours après l'histoire sordide à son sujet (elle aurait été battue et laissée pour morte par son petit ami et aurait été hospitalisée en soins intensifs), Marie Garet sort enfin du silence pour livrer sa version et rétablir la vérité sur le fameux soir de son hospitalisation ainsi que sur l'annonce de sa mort. L'ex-candidate de Secret Story 5 raconte tout.

Le 7 septembre 2020, Marie Garet est annoncée morte sur les réseaux sociaux avant qu'une autre version affirme qu'elle était toujours en vie, mais hospitalisée. Aqababe, lui, a balancé qu'elle aurait été victime de violences conjugales et "laissée pour morte" par son petit ami. Des accusations démenties par l'ex-candidate de Secret Story 5 : "Tout ce qui est décrit ci avant et ci après est totalement faux. Je suis hospitalisée oui mais pour des raisons qui ne regardent personne", a-t-elle réagi sur Instagram.

"Parfois, j'aimerais m'endormir et ne plus me réveiller"

Aujourd'hui, Marie Garet est sortie de l'hôpital. Elle a accepté de tout raconter dans une interview accordée à Star Mag : "Il y a eu un certains nombre d'événements dans ma vie, qui ont fait que, d'un certain côté, Marie Garet est décédée", avoue l'ex-candidate de Secret Story 5 avant d'expliquer ses propos : "Il ne faut pas le voir au sens propre. C'est la Marie telle que j'étais il y a dix ans, quinze ans, trois ans. Elle n'est plus là. (...) C'est vrai que ce soir-là, j'ai senti que Marie Garet n'était plus là."

Marie Garet confie ensuite qu'elle n'a "pas envie de comparaison avec Loana", qui a accusé son ex Fred Cauvin de l'avoir battue : "Je la respecte énormément. A un moment donné, il y a tellement de choses qui s'enchaînent, tellement d'emmerdes. Combien de fois j'ai eu envie de rejoindre mon père, il me manque terriblement. Parfois, j'aimerais m'endormir et ne plus me réveiller. Je n'ai pas peur de la mort, mais cette vie est trop lourde en fait."

"J'ai du mal à me rappeler de certaines choses"

Dans la suite de l'interview, l'ex-star de télé-réalité revient sur son hospitalisation : "Il y a un black-out. Je me suis retrouvée aux urgences, je ne sais pas ce qui s'est passé. J'ai récupéré mon téléphone que quelques jours plus tard. Je n'étais pas dans mon état normal. (...) Il y a un certain nombre de trous noirs chez moi. Peut-être que ça ressortira un jour, mais pour l'instant, j'ai du mal à me rappeler de certaines choses."

Elle ajoute : "J'étais privée de téléphone pour la simple et bonne raison qu'il fallait que, pour les équipes soignantes, je fasse un break. Je suis une femme qui va toujours de l'avant. (...) Je n'ai jamais pris le temps de me recentrer sur moi, de m'occuper de moi et de me dire 'bon maintenant t'es peut-être en burn-out dans ta vie, stop !'. Ce soir-là a finalement peut-être été un mal pour un bien."

"Les pompiers ont vu qu'il y avait quelque chose d'anormal"

Du coup, que s'est-il réellement passé ? Marie Garet a-t-elle été victime de violences conjugales ? A-t-elle été laissée pour morte par son petit ami ? "La vérité ce n'est rien de tout ça. (...) Je ne suis pas enceinte. Inanimée, c'est faux. Laissée pour morte, c'est faux aussi. Ce soir-là, il ne s'est rien passé de plus que d'habitude en fait. Je me suis pris la tête avec mon compagnon, pas plus fort que d'habitude. Je n'ai pas voulu repartir avec lui parce que je n'avais pas envie de me disputer avec lui. (...) Et lui, ne voulant pas me laisser rentrer seule, m'a un peu tirée violemment par le bras et à ce moment-là, des filles ont vu la situation", raconte-t-elle.

Marie Garet poursuit : "Pour moi, ce n'était pas plus choquant que ça. Pour elles, ça dû l'être. Et donc, elles ont appelé la police et à partir de là, tout s'est enchaîné. J'ai essayé d'appeler une copine pour qu'elle essaie de venir me chercher. Malheureusement, elle n'était pas en mesure le faire. Donc en fait, la police est arrivée et voyant que je n'étais pas très bien, ils ont appelé les pompiers. Les pompiers sont arrivés à me convaincre de monter dans leur voiture. Je pense qu'ils ont ressenti cet épuisement psychologique, ils vont vu qu'il y avait quelque chose d'anormal."

"Je n'étais pas en soins intensifs, j'étais en mesure de parler"

Contrairement à ce qu'on a pu lire sur la Toile, l'ex de Geoffrey n'a pas été placée en soins intensifs : "Les soins c'était réhydratation, réalimentation parce que c'est vrai que j'ai un rythme de fou. Je m'occupe très peu de moi, j'ai beaucoup maigri. Je ne pense pas forcément à manger, à m'hydrater. (...) Par rapport à mon état psychologique, j'ai eu des choses qui m'ont aidée à me reposer, on m'a donné un certain nombre de calmants. Des infirmiers et des médecins adorables sont venus s'occuper de moi et m'ont aidée à parler. Donc, je n'étais pas en soins intensifs, j'étais en mesure de parler."

Et aujourd'hui, où en est-elle avec son compagnon ? "Il n'est pas rentré à l'hôpital par pour des mesures sanitaires, mais tout simplement parce que l'équipe disait qu'il fallait impérativement que je ne vois personne. (...) On est en contact, je lui ai fait comprendre que j'avais besoin de me reposer. Il n'est pas bien forcément. J'ai essayé de le prévenir des travers des réseaux sociaux. (...) De mon côté, l'amour est là. Après, on verra", répond Marie Garet. De son côté, Dorian Baptiste a lui aussi donné sa version des faits et a porté plainte pour diffamation.

News
essentielles
sur le
même thème