2 photos
Voir le diapo
Lors d'un violent clash avec Marvin Tillière sur les réseaux sociaux, Maeva Martinez a révélé avoir porté plainte contre son ex pour "harcèlement" et "menaces de mort". Depuis, la justice a rendu son verdict : l'ancien candidat de Moundir et les apprentis aventuriers 4 est condamné à six mois de prison avec sursis et une amende de 13 500 euros. Il a aussi reçu une mesure d'éloignement. Découvrez sa réaction.

Après leur rencontre dans Secret Story 10, Maeva Martinez et Marvin Tillière se sont séparés à plusieurs reprises, mais c'est en couple qu'il sont fait leur grand retour dans Moundir et les apprentis aventuriers 4. Sauf qu'ils ont une nouvelle fois rompu peu de temps après l'aventure. Attendez, l'histoire ne s'arrête pas là puisque Maeva Martinez, devenue maman et mariée à son chéri Jules Havez, a balancé avoir porté plainte contre son ex : "Tu m'as bien fait souffrir comme une petite m*rde et tu vas aller régler ça au tribunal."

Marvin Tillière condamné pour "harcèlement" et "menaces de mort"

Marvin Tillière est donc passé devant le juge le 29 mars 2021 et comme l'a révélé Sam Zirah , il a été déclaré coupable "d'effets de harcèlement sur ex-conjoint(e) ou concubin(e) ayant entraîné une ITT de 8 jours" et de "menaces de mort" sur Maeva Martinez : "Dans le dossier, il y a un sms de Marvin dans lequel il dit : 'Je vais tout brûler. Je vais t'enc*ler à mort, je vais te briser le crâne. Il y a eu plus de 200 mails, envoyés à Maeva Martinez de la part de Marvin, en 2 mois."

L'ex-candidat de Moundir et les apprentis aventuriers 4 est ainsi condamné à six mois de prison avec sursis, une amende de 13 500 euros (8 000 euros pour le préjudice d'image subi par Maeva Martinez, 4000 euros pour le préjudice moral et 1500 euros pour les frais d'avocat) et une obligation de suivi par un psychologue et un psychiatre pendant 2 ans. Marvin Tillière a aussi interdiction d'entrer en contact avec la jeune maman de Mamans & Célèbres.

Son ex Maeva Martinez réagit

Maeva Martinez a réagi à sa condamnation et aux faits, remontant à quelques années, dans l'émission de Sam Zirah : "C'est une condamnation exemplaire vis-à-vis de ce qu'il s'est passé, de ce que j'ai subi, avec ma famille, mes amis, mon mari, pendant plusieurs mois. (...) Je ne vais pas mentir, j'en ai chié. J'ai mangé, j'ai morflé pendant des mois. Je ne me suis jamais défendue et ça a été très difficile. J'ai toujours gardé le silence, j'ai fait les choses dans les règles."

Elle a ensuite confié : "Je suis soulagée et ça a été très dur de garder le silence, de me laisser faire et de ne pas rétorquer en retour. De me laisser traîner dans la boue comme ça, c'était du H24, 7/7j, jour et nuit... C'est mérité et j'espère que ça lui servira de leçon (...) Aucune femme n'a à subir ça, personne d'ailleurs. Le harcèlement, l'acharnement, la méchanceté... personne n'a à subir ça. On ne fait pas ça parce qu'on quitte une personne."

"Vous êtes des fous ou quoi ?"

De son côté, Marvin Tillière a répondu aux insultes des internautes, suite au verdict de la justice : "Toutes les grosses m*rdes se réjouissent. Malheureusement pour vous, vous ne pouvez que vous réjouir sur Internet parce qu'on sait très bien qu'en face à face, jamais aucun d'entre vous n'oserait me dire 'Ah je t'avais dit, bien fait'". Il y en a qui ont pris la confiance et m'envoient des messages en privé en m'insultant. Vous êtes des fous ou quoi ? Vous pensez que zarma ça m'a mis en sursis que je ne vais pas vous répondre ? Je vous l'ai dit, il n'y a rien qui va changer pour vous bande de fils de p*te."

Marvin Tillière condamné pour "harcèlement" et "menaces de mort" sur son ex Maeva Martinez, il réagit

Les condamnations, ça change un homme. Ou pas.