Par Quentin Piton Journaliste Séries - Ciné
Journaliste spécialisé dans les séries, le cinéma, mais également les anime et mangas. Passe son temps à rêver d'Emma Watson, considère Olivier Giroud comme le GOAT et refuse de parler avec ceux qui sont contre la vérité absolue qui est : How I Met Your Mother est une meilleure série que Friends.
"Ca n'est pas négociable" : L'incroyable geste de l'Allemagne, censuré à la télé, qui défie la FIFA et le Qatar à la Coupe du Monde 2022
"Ca n'est pas négociable" : L'incroyable geste de l'Allemagne, censuré à la télé, qui défie la FIFA et le Qatar à la Coupe du Monde 2022
On ne sait pas qui remportera la Coupe du Monde 2022, mais l'Allemagne mérite déjà le titre de "L'équipe la plus courageuse du tournoi". Alors que la FIFA et le Qatar interdisent l'utilisation d'un brassard arc-en-ciel en hommage à la communauté LGBTQ+, les coéquipiers de Thomas Müller ont profité de leur match contre le Japon ce mercredi 23 novembre pour mettre en scène un geste fort pour les critiquer.

La FIFA fait polémique durant la Coupe du Monde au Qatar

Débutons cet article par une "fun fact" qui n'a absolument rien d'amusante : au Qatar, en 2022, l'homosexualité reste illégale et peut être punie par de la torture et sept années de prison. Une situation qui scandalise des millions de citoyens dans le monde, à commencer par les footballeurs. Aussi, afin d'exprimer leur soutien envers la communauté LGBTQ+ et rappeler à tous que l'amour n'a pas de règles, nombreux sont ceux à avoir voulu profiter de la Coupe du Monde 2022 pour rendre hommage aux personnes concernées à travers un geste simple, mais fort : le port d'un brassard arc-en-ciel.

Le problème ? Etant donné que la FIFA préfère l'argent aux libertés individuelles et au respect de la dignité humaine (après tout, la fédération internationale n'a pas l'air embêté de savoir que 6 500 ouvriers ont trouvé la mort sur les chantiers de cette compétition), elle a immédiatement mis un véto à cette pratique. Résultat, tout joueur qui osera désormais porter un tel bout de tissu coloré sera sanctionné d'un carton jaune durant le match, pouvant aller jusqu'à l'exclusion dans le cas où celui-ci refuserait de l'enlever. La FIFA a même obligé la Belgique a changé son maillot au dernier moment, simplement parce que celui-ci osait utiliser le mot... "Love".

Les Allemands partent en guerre contre la FIFA

Une décision qui a rapidement provoqué des indignations gigantesques aux quatre coins de la planète, et qui a motivé l'équipe d'Allemagne à monter au créneau. Là où de nombreuses sélections ont préféré baisser la tête et faire marche arrière, les Allemands ont de leur côté profité de leur premier match contre le Japon dans cette CDM, organisé ce mercredi 23 novembre, pour taper du point sur la table d'une façon très classe.

Ainsi, après les hymnes et juste avant le coup d'envoi de la rencontre, les 11 joueurs titulaires se sont fait prendre en photo en train de se bâillonner la bouche, afin de dénoncer l'attitude honteuse de la FIFA. Une séquence qui a malheureusement été censurée à la télévision, mais qui fait déjà le tour des réseaux sociaux. Et c'est d'ailleurs sur Twitter, que la fédération allemande a elle aussi partagé l'image, avant d'expliquer ce geste si important.

"Nous voulions utiliser le brassard de capitaine pour appuyer les valeurs que nous avons au sein de cette équipe : la diversité et le respect mutuel. (...) Il ne s'agissait pas de faire un coup politique, car les droits humains, ça n'est pas quelque chose de négociable. Cela devrait être quelque chose d'acquis, mais ça n'est malheureusement pas toujours le cas. C'est pour cela que ce message est si important pour nous, explique-t-elle. Nous renier le port d'un tel brassard, cela équivaut à nous renier le droit de parler. On campe sur nos positions."

>> "Elle risque énormément en faisant ça" : cette journaliste star a eu le courage qu'aucun joueur n'a eu à la Coupe du Monde 2022 au Qatar <<

Simplement le début de l'histoire

Un geste simple mais fort - d'autant que l'Allemagne est la seule équipe à avoir osé faire quelque chose à ce jour, qui a été salué par tous les internautes. Et visiblement, le combat devrait également se poursuivre en coulisses. Contactée par la BBC, la Fédération de Football Allemande a en effet lancé une enquête afin de savoir si la menace de sanction de la FIFA envers les joueurs qui porteraient le brassard arc-en-ciel était légale.

"La FIFA nous interdit de porter un symbole de diversité et de droits humains. Ils ont imaginé ces menaces énormes de sanction sportives, sans véritablement les détailler, a déploré un membre de la DFB. On va donc enquêter pour savoir si cette action est légale".

Pour une fois, on ne serait pas mécontent de voir l'Allemagne gagner.