Ca sent le roussi pour John Carter et Disney. Le film qui a pourtant plutôt bien démarré en France le 7 mars dernier souffre de la concurrence qui est rude aux Etats-Unis. Résultat, le film à grand spectacle qui avait couté près de 350 millions de dollars (production et marketing confondu) ne devrait même pas être rent
Ca sent le roussi pour John Carter et Disney. Le film qui a pourtant plutôt bien démarré en France le 7 mars dernier souffre de la concurrence qui est rude aux Etats-Unis. Résultat, le film à grand spectacle qui avait couté près de 350 millions de dollars (production et marketing confondu) ne devrait même pas être rentabilisé. Pire, il pourrait même faire perdre de l'argent à son studio de production.

Pourtant, John Carter avait tous les éléments pour séduire : un casting au top avec un Taylor Kitsch, ancien SDF en super-héros, mais aussi une histoire hallucinante basée sur un roman et des images à couper le souffle. Et si de nombreuses personnes avaient été séduites par la bande-annonce impressionnante, les foules ne se sont pas bousculées en salles.

Aux USA, le film a dû s'imposer face au film d'animation Le Lorax doublé par Taylor Swift et Zac Efron et qui fait toujours des ravages après trois semaines d'exploitation. Mais JC a rapporté seulement 53 millions de dollars aux Etats-Unis.

Si les recettes à l'étranger sont un peu meilleures, 126 millions de dollars, pour un total de 179 millions de dollars, on est loin des 350 millions investis par Disney. C'est dans un communiqué que le studio a déjà annoncé que le film devrait lui faire perdre pas mal d'argent.

200 millions de dollars devraient donc passer à la trappe pour le second trimestre fiscal qui se termine fin mars. Disney pourrait encore perdre entre 80 et 120 millions de dollars lors du second trimestre. Un score qui devrait freiner le studio à réinvestir dans de tels projets à l'avenir.
John Carter
John Carter : Taylor Kitsch part en guerre sur Mars (VIDEO)
News
essentielles
sur le
même thème