Un homme de 19 ans a tué trois personnes à Istres lors d'une fusillade
Trois personnes ont été tuées dans une fusillade survenue dans un quartier résidentiel d'Istres dans les Bouches-du-Rhône, ce jeudi 25 avril peu après 14 heures. Le tueur présumé d'origine française souffrirait de troubles psychiatriques. Il a affirmé avoir agi au nom d'Al Qaïda avant de se rétracter.

Une fusillade a semé la panique hier après-midi à Istres. Un jeune homme de 19 ans a tué trois personnes et blessé une quatrième à l'aide d'un fusille à pompe dans un quartier résidentiel d'Istres dans les Bouches-du-Rhône. Le tueur présumé a été interpellé, il souffrirait de problèmes psychologiques.

Trois personnes tuées et une blessée

Un jeune homme de 19 ans, armé d'une kalachnikov, achetée sur internet, a tiré sur des passants dans un quartier résidentiel d'Istres dans les Bouches-du-Rhône ce jeudi 25 avril peu après 14 heures. Dans sa folie meurtrière, il a tué trois hommes et blessé légèrement une femme. Le tueur présumé a été placé en garde-à-vue. Cet Istréen était déjà connu des services de police pour détention illégale d'armes.

Arrestation d'un autre homme sur Paris

La police s'intéresse également à un autre homme de 24 ans, cité par l'auteur présumé de la fusillade, rapporte Le Parisien. Selon ses dires, il "allait commettre un acte". Le second individu a été arrêté en début de soirée à Paris. Une source proche du dossier a expliqué que le tireur d'Istres avait confié dialoguer avec ce Parisien, qui lui aurait avoué vouloir lui aussi passer à l'acte. Mais la police appelle à la prudence précisant que ces accusations ne sont pas encore avérées.

La piste Al Qaïda ?

Interpellé sur place, le tireur d'Istres aurait dans un premier temps déclaré avoir agi pour Al Qaïda, évoquant en termes très flous son appartenance à un groupe islamiste, qui n'existe pas, rapporte toujours Le Parisien. "Peu après son interpellation, il expliquait ne plus savoir ce qui s'était passé" explique une source proche de l'enquête. Au cours de ses premières auditions, il se rétracte et affirme n'appartenir à aucun courant idélogique. Le tueur présumé souffrirait de troubles psychologiques.

Dans l'actu aussi : Attentats de Boston : le (faux) suspect de Twitter retrouvé mort / Arabie Saoudite : trop beau, il se fait expulser du pays / Nicolas Sarkozy, Morano, Boutin sur le "mur des cons" du Syndicat de la Magistrature : Twitter s'affole / Un nouveau Bush président des Etats-Unis ? George pousse son frère à se présenter

François Hollande
François Hollande supporter des Bleus, Didier Deschamps coach "exigeant"
François Hollande : Avionoutai, le jeu inspiré par son dernier buzz
Une paire de couilles : le joli cadeau des jeunes Verts à François Hollande
François Hollande au plus bas : chatons, Oreo... Nos mesures pour le relancer
voir toutes les news de François Hollande Découvrir plus d'articles