Plus que quelques instants avant de découvrir Coup de froid aux quatre soleils, le neuvième prime de Plus Belle La Vie ! Il est diffusé ce soir, à 20h35, sur France 3. Mais avant de partir à l'aventure dans les rues de la capitale, et après une première mise en bouche avec notre interview de Grégory Questel, en voici u
Plus que quelques instants avant de découvrir Coup de froid aux quatre soleils, le neuvième prime de Plus Belle La Vie ! Il est diffusé ce soir, à 20h35, sur France 3. Mais avant de partir à l'aventure dans les rues de la capitale, et après une première mise en bouche avec notre interview de Grégory Questel, en voici une seconde ! David Baiot, qui joue Djawad, l'un des personnages principaux de l'intrigue, répond pour vous à toutes nos questions ! Et il en a des choses à dire !

On vous voit régulièrement dans la quotidienne, mais comment c'est de tourner un prime ?

David Baiot : Vraiment génial ! Nous, on s'est éclaté à le faire. On voit nos personnages assez différemment, on a un peu plus d'ampleur et un peu plus de temps pour montrer nos personnages. Là, on a eu beacuoup de chance de faire le prime, ça veut dire que les auteurs aiment nos personnages, qu'ils plaisent au public. Pour nous, à jouer c'est génial, c'est une concrétisation. On n'a pas besoin d'être là depuis dix ans pour avoir un rôle dans le prime.

Par la suite, que va-t-il arriver au tandem de choc Djawad/Xavier ?

David Baiot : Ils reviennent à Marseille. Et forcément, il y a une complicité qui est née. Djawad peut compter sur Xavier, pareil pour Xavier vis-à-vis de Djawad. Xavier est quelqu'un de mûr, d'assez intelligent pour ne pas "oublier" ce qu'ils ont vécu ensemble. En plus, leurs copines sont déjà amies donc on va pouvoir se faire un truc à quatre (rires).

Et sinon, tu veux pas nous refaire la scène de Scarface (une scène à découvrir dans le prime "Coup de froid aux 4 Soleils") ?

David Baiot : (rires) Ah non, ça faut la voir ! Pour ça, va falloir attendre le prime !

Tu n'as aucun problème à jouer le jeune un peu racaille ?

David Baiot
: Non pas du tout parce que je le fais avec humour, drôlerie. Je m'amuse ! Ça ne m'a jamais posé de problème avec les policiers, qui m'interpellent même pour prendre des photos avec moi. Donc vraiment, ça ne me pose pas de problème. La seule chose qui me dérange, c'est que les gens m'appellent Djawad et ne savent pas faire la différence entre le personnage et le comédien.

En ce moment, dans la quotidienne, le couple Djawad/Estelle est beaucoup moins présent à l'écran. Où sont-ils passés ?

David Baiot : Justement, on était en train de préparer le prime. Et Elodie (Elodie Varlet qui joue Estelle ndrl) était partie pour un projet au théâtre. Sinon j'ai tourné une série pour Arte qui s'appelle Ainsi soit-il. Elle sera diffusée à la rentrée prochaine. C'est l'histoire d'un jeune séminariste qui veut devenir prêtre. C'est magnifique, c'est juste parfait. Et puis, faut laisser la place aux autres. On ne peut pas tout le temps être en haut de l'affiche même si j'aimerais bien (rires). Là, Estelle et Djawad vont revenir, ça va amorcer le prime. Et on tourne aussi d'autres choses en ce moment, qui vont arriver en mars.

D'ailleurs, dans le prime, Djawad retrouve son premier amour, ce qui semble le perturber. Va-t-il recraquer ?

David Baiot : Amina est le premier amour de Djawad, et pour ça, il l'aimera toujours. La situation n'est pas facile pour lui mais il est en couple avec Estelle, et il l'aime.

On se pose une question. Est-ce que tu sors aussi avec Elodie dans la vraie vie ?

David Baiot : Non. Je ne sors pas avec elle (rires). On est déjà ensemble tous les jours sur le plateau. Mon coeur est pris, mais pas par Estelle.

Ressembles-tu à ton personnage dans la vie de tous les jours ?

David Baiot : Des ressemblances avec mon personnage ? Pas grand chose. Il est plus jeune que moi, il n'a pas fait d'études. Peut être le bagout. Oui, je pense que c'est ça qu'on a commun, sinon pas grand chose.

Y a-t-il des acteurs qui ont influencé ta manière de jouer ? Ou qui t'inspirent ?

David Baiot : En France, j'adore José Garcia, Benoît Magimel... Vincent Cassel a juste le chemin parfait, aussi. Sinon, à l'international, quelqu'un comme Denzel Washington m'émeut vraiment. Je trouve que les Américains ont cette force de tout faire : Will Smith, par exemple, peut être aussi bien dans l'empathique que dans l'action. Ou encore Tom Cruise. Ce sont vraiment des mecs qui sont là pour "l'entertainement", et moi ça me fait vibrer.

On est en 2012, c'est bientôt l'heure de l'élection présidentielle. Que changerais-tu si tu étais président de la République ?

David Baiot : Je changerais la condition des profs de l'éducation nationale, la condition des élèves et les programmes éducatifs. Je changerais aussi la condition des intermittents. Mais je ne pourrais pas être élu de toute manière parce que je ne suis pas Français. Je n'ai même pas le droit de vote, je viens du Gabon. Et puis, sinon, sortir avec un mannequin (rires) ! Non je rigole !

As-tu un petit mot à faire passer aux gens qui te regardent ?

David Baiot : Je vous adore, je vous kiff ! Merci de nous regarder parce que je pense que vraiment, sans vous, je ne serais pas là. Je continuerai à faire ce métier jusqu'à ce que je m'éteigne sur scène rien que pour vous et pour continuer à m'amuser, vous donner du plaisir.

Coup de Froid aux Quatre Soleil, c'est ce soir, mardi 21 février, à 20h35, sur France 3 !

Propos recueillis par Fanny Pigeyre-Savy

Plus Belle la vie - Saison 8
Plus belle la vie : mort, fausse-couche, un prime chargé au Mistral
Plus belle la vie : un autre retour en prévision pour le prime
Plus belle la vie : deux retours pour le prochain prime
Plus Belle La Vie : un spin-off bientôt commandé par France 3 ? (SPOILER)
voir toutes les news de Plus Belle la vie - Saison 8 Découvrir plus d'articles