Par Quentin Piton Journaliste Séries - Ciné
Journaliste spécialisé dans les séries, le cinéma, mais également les anime et mangas. Passe son temps à rêver d'Emma Watson, considère Olivier Giroud comme le GOAT et refuse de parler avec ceux qui sont contre la vérité absolue qui est : How I Met Your Mother est une meilleure série que Friends.
Greg Guillotin est enfin de retour à la télévision. Après nous avoir longtemps fait rire avec ses caméras cachées du Pire Stagiaire, le comédien revient sur C8 ce jeudi 5 mai 2022 avec un piège XXL du Pire Gendre. L'occasion pour nous de retrouver MC Guillaume et pour l'humoriste de souffler. Il l'a confessé, il a souffert comme jamais pour mettre en boîte ce nouveau prime.

Ce jeudi 5 mai 2022, Greg Guillotin - qui cartonne avec sa série du Pire Stagiaire, est de retour en prime-time sur C8 avec une nouvelle caméra cachée. Dans l'émission Le Pire Gendre, le comédien se glisse cette fois-ci dans la peau du rappeur très spécial MC Guillaume et s'amuse à piéger la famille de Leslie, sa complice du soir, en mettant en scène leur fausse relation alors même que son personnage n'a rien de très rassurant, ni fiable.

Une caméra cachée qui a failli ne jamais voir le jour

Un véritable bonheur pour l'humoriste qui, il ne le cache pas, a souffert comme jamais pour donner vie à ce piège XXL dont le tournage a duré près de 9h. Et pour cause, avant de réussir à le mettre en boîte, Greg Guillotin et son équipe s'étaient heurtés à 4 échecs retentissants.

"Je peux vous dire qu'on a raté d'autres pièges avant celui-là. On l'a raté quatre fois avant de le réussir. Ce prime nous a demandés un an et demi de travail, a-t-il confié auprès de TVMag. Deux filles nous ont lâchés à une semaine du tournage. Quant aux deux autres, les réactions ne nous allaient pas du tout. Soit elles étaient trop violentes, soit elles étaient absentes."

"Si on ratait le piège, on était au chômage"

Les aléas de telles caméras cachées ? Oui, mais qui n'ont pas été sans conséquences pour le pote de JNR. Auprès de Télé-Loisirs, Greg Guillotin a notamment confessé qu'il gardait encore aujourd'hui quelques séquelles de la production de ce prime, "Je suis un peu fatigué des un an et demi. Un an et demi d'échecs, c'est beaucoup. Une phase de dépression ? Oui, franchement oui."

A en croire ses propos, l'émission de ce soir représentait tout simplement à l'époque "le piège de la dernière chance". "Si on le ratait, David Tuil [son associé] et moi, on va dire que l'on était au chômage." Au chômage et sans argent. Car ces échecs successifs ont forcément eu un terrible impact financier.

"On devait rembourser. Il faut dire ce qui est : C8 finance le programme et on avait une enveloppe [de 100 000€, ndlr] pour financer Le Pire Gendre. Donc qu'on rate 15 fois, 20 fois, c'est pas leur problème, a-t-il révélé, alors qu'il était interrogé sur le fonctionnement d'une telle émission. A la fin, on était à poil niveau financier. (...) Si on ratait ce piège là, on devait payer de notre poche tout ce qui avait été dépensé, c'était une horreur."

Un nouveau piège déjà prévu ?

Finalement, on vous rassure, tout est bien qui finit bien. Mieux, Greg Guillotin l'a assuré, une telle expérience ne l'a pas traumatisé du genre. Relancé par TVMag sur une possible nouvelle version de cette caméra cachée avec la mise en place d'un Pire Gendre version gay, le comédien s'est déjà montré ouvert à cette idée, "On nous le demande très souvent et on aimerait bien mais à une condition, que la famille soit tolérante. Le but n'est pas de montrer une homophobie. On veut montrer une belle image de la famille. Il faut juste trouver le bon personnage à côté."

A suivre donc.