Coca Cola prend les devants. Suite à la découverte dans ses sodas gazeux d'un produit déclaré "potentiellement cancérigène" par l'État de Californie, la célèbre marque américaine a décidé de prendre les devants et changer la formule de sa boisson. Qu'on se rassure, le goût lui, restera le même.

Après le possible caractère nocif de l'Aspartam dans ses sodas "Light" trentenaires, Coca-Cola - qui prépare actuellement une nouvelle campagne promotionnelle "nominative" dans l'Hexagone - décide de modifier sa recette suite à la découverte d'un colorant potentiellement dangereux pour la santé.

Un colorant à surveiller

D'après Libération, l'objet du délit est le 4-méthylimidazole, "un sous-produit de la fabrication du colorant caramel E150d", utilisé dans la concoction. Malheureusement pour la firme américaine, cet additif a été déclaré cancérigène en juin dernier par l'Etat de Californie. En réponse, Coca-Cola avait réduit son utilisation afin d'éviter la mention "Attention, ce produit contient des produits chimiques connus par l'Etat de Californie pour causer le cancer, des malformations foetales ou d'autres troubles de la reproduction" sur ses bouteilles.

Un goût identique

Malgré un message de l'Autorité européenne de sécurité des aliments qui assurait que la quantité de colorants présents dans la boisson n'était pas dangereux, la société américaine prend finalement les devants et modifie la formule de son soda sur l'ensemble de son réseau. Cette décision intervient au moment où Coca-Coca part également en guerre contre l'obésité. Mais qu'on se rassure, le goût reste identique. Et c'est bien là le principal.

Lire aussi :
Taylor Swift : pub musicale pour Coca-Cola Light
Coca-Cola Zero : "It's Not Your Fault", la pub très WoW