Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

4 photos
Voir le diapo
C'est sans aucun doute l'affaire de la semaine aux USA, après 10 années de captivité, 3 jeunes femmes et une enfant ont été libérées. Kidnappées à Cleveland par Ariel Castro alors qu'elles étaient encore mineures, celles-ci tentent désormais de retrouver une "vie normale". Bonne nouvelle, leur ravisseur vient déjà d'être inculpé de toutes les charges, risquant la peine maximale.

Si les miracles existent, alors celui-ci est probablement l'un des plus beaux. Tandis que quatre américaines étaient séquestrées dans une maison à Cleveland depuis une dizaine d'années, Amanda Berry, Gina DeJesus et Michelle Knight et la jeune Jocelyn viennent enfin de retrouver la liberté. Ce miracle, elles le doivent à leur voisin, qui après avoir entendu des cris dans la maison, n'a pas hésité à défoncer la porte pour les faire sortir.

De lourdes accusations

Bien que 3 suspects avaient été directement arrêtés, à savoir Ariel Castro, le propriétaire de la maison, et ses deux frères, c'est le premier qui vient d'être accusé. Et les accusations sont lourdes puisqu'il est notamment inculpé de viols et de 4 enlèvements. Et quand on connaît les détails de cette captivité : "elles étaient attachées à des chaînes et des cordes. Parfois, elles étaient relâchées dans le jardin je pense" (chef de la police Michael McGrath), on comprend que sa défense va être très compliquée.

Les frères innocentés

Et si ses deux frères ne sont pas inculpés pour le moment, c'est parce que le chef adjoint a affirmé "qu'aucune preuve ne les lie à ce crime." Toutefois, alors que Jocelyn, la petite fille d'Amanda Berry est née d'un viol lors de cette séquestration, des tests ADN vont tout de même être effectués afin de connaître l'identité du père.

Quoi qu'il en soit, avec un monstre comme ça derrière les barreaux, il ne fait aucun doute que la guérison des 4 jeunes femmes devrait s'effectuer plus facilement.

A lire aussi : L'actrice Jeanne Cooper est mort - Des pubs originales contre la maltraitance - Une bactérie sexuelle inquiète les médecins

News
essentielles
sur le
même thème