Brétigny-sur-Orge : les victimes pillées et caillassées ? Un document confidentiel accuse
Publié le 19 juillet 2013 à 18:39
Par Charlène Salomé
Malgré les démentis de la préfecture et du gouvernement, les victimes du déraillement du train Corail Intercités à Brétigny-sur-Orge, qui a eu lieu le vendredi 12 juillet, auraient bien été pillées. C'est en tout cas ce que révèle un document confidentiel de la direction centrale des CRS, cité par Le Point.
Brétigny-sur-Orge : les cadavres du train Intercités Paris-Limoges pillés ? Un document confidentiel le confirme Brétigny-sur-Orge : les cadavres du train Intercités Paris-Limoges pillés ? Un document confidentiel le confirme© Abaca
La suite après la publicité

Alors que les images du déraillement du train Corail Intercités en gare de Brétigny-sur-Orge sont dans toutes les têtes, Le Point révèle que les victimes ont bien subi des vols et des pillages, alors qu'ils attendaient d'être secourus.

Démentis du gouvernement

A en croire plusieurs témoins, des médias sur place et des policiers, des pillards seraient venus dépouiller les victimes du déraillement du train, causé par une éclisse défaillante. L'information est rapidement démentie par le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, qui évoque des "actes isolés" et une "simple tentative de vol de portable". Même son de cloche du côté de la préfecture et du directeur départemental de la sécurité publique, Luc-Didier Mazoyer, qui assure qu'il y a eu des "tensions" mais "pas de scènes de pillage".

Un rapport des autorités confirme les pillages

Mais selon un "document confidentiel de la direction centrale des CRS" cité par Le Point, la réalité serait toute autre. Le document précise que les effectifs de police ont dû "repousser des individus, venus des quartiers voisins, qui gênaient la progression des véhicules de secours en leur jetant des projectiles". "Certains de ces fauteurs de troubles avaient réussi à s'emparer d'effets personnels éparpillés sur le sol ou sur les victimes" précise la synthèse. Une source à la préfecture de l'Essonne pointe du doigt l'"incohérence" entre le document faisant état de l'intervention des premiers CRS et leur heure d'arrivée. Pour elle, les "scènes de pillage n'existent pas". Suite à l'accident, prédit sur Twitter quelques jours avant, cinq personnes ont été placées en garde-à-vue puis relâchés.

Mots clés
ACTU
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
Parce qu'elle n'aimait pas l'acteur avec qui elle tournait une scène, une star l'a faussement accusé de pelotage sur un tournage play_circle
CINÉ SÉRIE
Parce qu'elle n'aimait pas l'acteur avec qui elle tournait une scène, une star l'a faussement accusé de pelotage sur un tournage
31 janvier 2024
Pékin Express 2024 : déçu par la production, un candidat accuse, "Il y a tellement d'erreurs..." play_circle
TV
Pékin Express 2024 : déçu par la production, un candidat accuse, "Il y a tellement d'erreurs..."
26 février 2024
Les articles similaires
Dernières actualités
"Vraiment très limite les photos" : Jade Hallyday poste de nouvelles photos jugée vulgaire et se fait encore critiquer... Ses fans la défendent ! play_circle
BUZZ
"Vraiment très limite les photos" : Jade Hallyday poste de nouvelles photos jugée vulgaire et se fait encore critiquer... Ses fans la défendent !
18 juillet 2024
Netflix : cette nouvelle série espagnole avec des stars d'Élite et La Casa de Papel devrait être le prochain carton de la plateforme ! play_circle
CINÉ SÉRIE
Netflix : cette nouvelle série espagnole avec des stars d'Élite et La Casa de Papel devrait être le prochain carton de la plateforme !
16 juillet 2024
Dernières news