7 photos
Voir le diapo
Zahia Dehar était l'invitée d'honneur du Grand 8 ce lundi 2 septembre. Et c'est avec timidité mais sans langue de bois qu'elle a répondu aux questions des chroniqueuses. Venue présenter sa nouvelle collection inspirée de pâtisseries, elle est revenue sur son passé de "courtisane", sur son homme idéal et a même pris part à des débats de société sur le Printemps arabe.

Zahia Dehar est décidément un personnage énigmatique. Si pour l'ex-Miss France Alexandra Rosenfeld, elle est "juste une prostituée", l'ex-call girl reconvertie en créatrice de lingerie haute couture prouve le contraire à chacune de ses apparitions. Dans le Grand 8, la belle plante a dévoilé un nouvel aspect de sa personnalité. Zahia en militante féministe ? Le rapprochement à de quoi faire sourire. Et pourtant...

"Je mets en scène des histoires sur le corps des femmes"

Alors que Zahia a ouvert sa première boutique éphémère à Paris en juillet, l'ex call girl reconvertie en égérie modeuse a choisi le Grand 8 pour présenter sa nouvelle collection de lingerie inspirée de la patisserie. Et c'est avec timidité et la voix hésitante qu'elle a répondu aux questions de Laurence Ferrari et de ses chroniqueuses. Concernant sa collection, elle confie : "Ça me plait d'imaginer certaines histoires et de les mettre en scène sur le corps des femmes, ça m'amuse ! (...). Je suis gourmande. J'adore les gâteaux, j'ai toujours trouvé tellement super ce qu'on ressent en entrant dans une pâtisserie". Pour elle, "la femme est un cadeau pour le monde".

"Je ne regrette pas mon passé mais l'humiliation que j'ai subie"

Malgré sa timidité et ses mots hésitants, Zahia a évoqué son passé avec honnêteté. Alors que le procès avec Franck Ribéry est toujours en cours, la belle dit ne pas regretter son passé de "courtisane" mais plutôt "l'humiliation qu'elle a vécue" lorsque l'affaire s'est ébruitée. Son homme idéal ? Elle le voit "très galant et réfléchi comme le sont les femmes", "mais il n'y a pas d'hommes comme ça" ajoute-t-elle. Elle se moque même de ses réponses hésitantes : "Si j'avais quelque chose à changer chez moi, je voudrais arrêter d'hésiter quand on me pose des questions. J'ai un peu de mal à répondre aux questions simples".

Zahia en porte-parole féministe ?

Concernant les questions de société, elle ne se défile pas et discute même Printemps arabe avec Roselyne Bachelot. Elle se fait même porte-parole de la culture arabe et de la cause féminine: "Il faut aider les femmes qui sont dans une situation difficile. Chaque humain doit être libre. J'ai été touchée par le printemps arabe. Je suis une femme arabe et je sais très bien ce que veulent les femmes arabes, elles ont besoin de vivre. Et tout ce qu'elles vivent actuellement, ça n'a jamais fait partie de la culture et des traditions arabes" lance-t-elle avant de donner son avis sur l'action des Femen. "J'ai été un peu déçue d'apprendre que les Femen se déshabillaient pour se faire remarquer. Je pense qu'on doit se dénuder pour faire passer un message fort".

Zahia Dehar
Zahia Dehar : "Il faut arrêter de croire que les corps des animaux appartiennent aux humains"
Zahia Dehar revient sur son passé lié à la prostitution : "Oui, je suis une p*te, et alors ?"
Zahia Dehar avec ou sans culotte ? La vidéo sexy qui secoue Instagram
Zahia Dehar brune... et assagie ? La sexy girl dévoile son nouveau look
voir toutes les news de Zahia Dehar Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème