Baz le kangourou devient une star du web après que ses parties génitales aient été censurées sur Facebook
Baz le kangourou devient une star du web après que ses parties génitales aient été censurées sur Facebook
Baz le kangourou est-il en passe de devenir la nouvelle star du web ? C'est ce que l'on est à même de penser depuis qu'une photo de l'animal, partagée sur Facebook et sur laquelle les parties génitales ont été censurées, a créé le buzz sur le réseau social et dans les médias en général.

Quelques semaines après le sauvetage émouvant d'un petit garçon par un kangourou, une autre histoire de marsupial, cette fois-ci délirante, agite depuis plusieurs jours la toile et en particulier Facebook. Si l'animal imposant refait parler de lui cette semaine, ce n'est pas pour une nouvelle preuve d'héroïsme, mais en réalité pour ses... parties génitales. Vous avez dit "bizarre" ? Ne partez pas si vite, on vous raconte depuis le début.

Une censure au poil

Le 16 août dernier, l'Office de Tourisme d'Australie partage sur le réseau social préféré des internautes une photo d'un kangourou prénommé Baz, les bijoux de famille en évidence mais pixelisées. "Censurées pour Facebook" décrit la légende. Malgré ce petit commentaire qui se moque ouvertement de la politique restrictive du site vis à vis de la nudité, certains ont pris la blague au premier degré. "Censurer les organes reproducteurs d'un animal est la chose la plus stupide que j'ai vue de ma vie" peut-on lire notamment dans les commentaires.

Baz, star malgré lui

Face à ce manque flagrant de dérision, l'Office de Tourisme est revenu sur sa publication, reprise depuis par de nombreux médias, transformant Baz le Kangourou en véritable star au même titre que Grumpy Cat. "Ceux qui connaissent notre page Facebook savent que nous aimons nous amuser un peu avec nos posts, et quand le parc naturel de Featherdale nous a envoyé cette photo, nous ne pouvions nous empêcher de la partager avec nos fans dans toute sa splendeur, ou presque !", a expliqué l'office.

De son côté, le parc de Featherdale a également fait preuve d'humour dans un communiqué : "Big Baz, notre kangourou, n'a pas apprécié que sa pudeur ait été compromise sur la page de l'office australienne". Nous voilà désolés de l'apprendre !

A lire aussi : 13,7g d'alcool dans le sang pour un Polonais : nouveau record ?

Facebook
Facebook Dating arrive en France : voilà ce que vous devez savoir pour l'utiliser
Facebook prend de nouvelles mesures contre les incitations à la haine
Facebook reste n°1 des réseaux sociaux en France, Snapchat et TikTok cartonnent chez les jeunes
Linkedin, Facebook, Instagram, Tinder : le #DollyPartonChallenge devient viral, les stars adorent
voir toutes les news de Facebook Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème