Hotline Miami 2 : Wrong Number est disponible depuis le 10 mars 2015
Hotline Miami 2 : Wrong Number est disponible depuis le 10 mars 2015
Découvrez notre test de Hotline Miami 2 : Wrong Number, disponible sur PC, PS4, PS3 et PS Vita depuis le 10 mars 2015. Ce second volet arrive­-t-­il à la cheville de son prédécesseur ? Réponse.

Grâce à son gameplay addictif, sa direction artistique en 2D à la fois pixelisée et sanglante ainsi que sa BO maîtrisée de bout en bout, Hotline Miami s'est inscrit au panthéon des jeux indés les plus plébiscités par les joueurs. Une expérience à revivre depuis le 10 mars dernier sur PC, PS4, PS3 et PS Vita avec sa suite : Hotline Miami 2 : Wrong Number !

Un scénario (trop) déconstruit

En matière d'écriture et de mise en scène, Hotline Miami 2 : Wrong Number est tout d'abord plus travaillé que son prédécesseur. A mi chemin entre la suite et le prequel, ce volet nous permet de comprendre ce qui a amené le héros du premier épisode à jouer les justiciers masqués, mais aussi de découvrir ce qu'il s'est passé après son massacre de mafieux russes. S'il n'y a rien à redire sur la narration, aussi décalée que barge, ou encore sur le caractère totalement improbable du scénario, le déroulé anachronique des chapitres et le très grande nombre de personnages incarnés ne facilitent pas vraiment la compréhension de l'intrigue, aussi fouillée soit-elle.

Hotline Miami 2 : Wrong Number : image
Hotline Miami 2 : Wrong Number : image

La même recette... en mieux ?

Côté gameplay, Hotline Miami 2 : Wrong Number reprend les bases solides de la première itération. La mission consiste donc à éradiquer toute forme de vie à l'aide d'armes récupérées sur ses ennemis (revolver, mitrailleuse, couteau, batte de baseball...) lors de séquences de jeu où dextérité et capacité d'analyse est requis pour éradiquer la moindre menace et a fortiori survivre. A cela s'ajoute les masques qui, selon celui choisi, confèrent des habilités spécifiques (roulade, double mitrailleuse, poings meurtriers...). C'est indéniable, cette recette propice aux giclées de sang est toujours aussi prenante, même si cela manque un peu de renouveau. La difficulté, qui vous invitera parfois à refaire près d'une cinquantaine de fois un chapitre, prend cela dit une nouvelle fois aux tripes. Et les amateurs de scoring auront de quoi s'arracher les cheveux grâce à la grande rejouabilité du titre.

Hotline Miami 2 : Wrong Number : image
Hotline Miami 2 : Wrong Number : image

Nostalgique pour les yeux, envoûtant pour les oreilles

Pour la direction artistique, il n'y a rien à redire (ou presque). Le jeu s'appuie sur le pixel-art old-school et très malsain de son ancêtre, tout en y greffant quelques nouveautés subtiles telles que des animations plus propres. Le titre sort aussi des sentiers battus en nous faisant visiter des décors un peu plus dépaysants (jungle, couloirs du métro, égouts...), en comparaison d'Hotline Miami qui se limitait à l'exploration d'immeubles. Cette deuxième itération titille donc toujours agréablement le nerf optique... ainsi que les oreilles. Miami Night 1984, Perturbator, Carpenter Brut.. Hotline Miami 2 : Wrong Number propose en effet une tracklist de grande volée que les joueurs passionnés de vieux synthés et d'électro lourdes (voire cradingues) vont adorer.

Hotline Miami 2 : Wrong Number : image
Hotline Miami 2 : Wrong Number : image

Verdict : Bien que plus étoffé, aussi bien graphiquement qu'en termes de contenu, Hotline Miami 2 : Wrong Number ne se place pas forcément au dessus de son illustre prédécesseur. Il l'égale néanmoins en reprenant ses codes à la perfection, de son gameplay corsé, à sa direction artistique nostalgique, en passant par sa BO électro-80s qui fera assurément danser vos tympans. Pour 15€, il serait bête de s'en priver !

Note de PureBreak : 17/20

Nos autres tests :
- Test de Zombie Army Trilogy : l'armée des morts aussi effrayante sur Xbox One et PS4 ?
- Test de The Order 1886 sur PS4 : doit-on se plier à ses ordres ?
- Test d'Evolve : un jeu de tir monstrueusement irrésistible ?
- Test de The Legend of Zelda - Majora's Mask 3D : le chef-d'oeuvre démasqué ?

News
essentielles
sur le
même thème