3 photos
Voir le diapo
Certains fans de Star Wars sont-ils passés du côté obscur ? Oui, à en croire une journaliste américaine. Comme Katherine Timpf vient de le dévoiler, elle aurait reçu des menaces de mort après... une simple blague sur la saga.

Impossible d'être passé à côté, Star Wars est de retour au cinéma. Oui, si les slips aux couleurs de R2D2 et les calendriers de l'avent hors de prix à la gloire du côté obscur font actuellement le bonheur des rayons de tous les magasins, c'est tout simplement parce que la saga culte imaginée par George Lucas débarquera en décembre prochain avec un 7ème film. Une bonne nouvelle ? Seulement si vous êtes fans ou ne comptez pas en dire du mal.

Menacée de mort après une blague sur Star Wars

En effet, comme le révélait récemment une chroniqueuse Américaine de la chaîne FOX News, critiquer la Guerre des Etoiles et son public peut être une très mauvaise idée. La raison ? Sa petite pique à l'encontre de la franchise lui a attiré... des menaces de mort. "Je n'ai jamais été intéressée à l'idée de regarder des nerds de l'espace se poker entre eux avec leurs petits bâtons de nerd, et je ne vais pas commencer maintenant. Vous êtes fous les fans. Hier, je tweetais un truc où je disais que je n'étais pas familière avec Star Wars car j'étais trop occupée à aimer des trucs cool et à me faire jolie, et des gens m'ont menacé de mort," a ainsi expliqué Katherine Timpf.

"Ce politiquement correct menace notre liberté d'expression"

Et il faut croire que ce clash 2.0 lui a laissé quelques traces, puisqu'elle vient de livrer un petit commentaire sur cette affaire dans le National Review. De quoi enfoncer un peu plus les fans de Star Wars et les trolls, et (probablement) lancer une nouvelle guerre : "Beaucoup de personnes sont clairement beaucoup trop énervées. Mais devinez quoi ? Je ne vais pas m'excuser. Pourquoi ? Parce que cette façon de s'agenouiller pour s'excuser après une simple blague ayant provoqué une hystérie est en train de ruiner notre culture. Cette culture du politiquement correct menace notre liberté d'expression, et je refuse absolument de faire partie de ça. Si vous me dites que je devrais mourir ou m'excuser pour une blague à propos d'un film que vous aimez, vous êtes trop sensibles. Vous avez un problème, pas moi. J'en ai marre de cette société qui harcèle les gens pour les forcer à s'excuser à cause d'une blague, même si la blague concerne quelque chose d'aussi sérieux que Star Wars." Que la force face aux trolls soit avec elle...

Star Wars, épisode VII : le réveil de la Force
Star Wars 7 : une fan se rend sur les lieux de tournage pour faire des photos stylées
Star Wars 9 : J.J. Abrams de retour derrière la caméra
Daisy Ridley (Star Wars 8) atteinte d'Endométriose, confidences émouvantes sur sa maladie
Candace Payne, aka Chewbacca Mom, rencontre le Wookie de Star Wars et gagne 420 000 dollars
voir toutes les news de Star Wars, épisode VII : le réveil de la Force Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème