C'est une journée chargée pour Rachida Dati. Alors qu'elle a décidé de demander l'interdiction d'une BD la mettant en scène (Au Nom des Pères), l'ex-ministre vient d'annoncer qu'elle retirait sa candidature à la mairie de Paris. Elle laissera donc le champ libre à l'autre candidate UMP Nathalie Kosciusko-Morizet.

Fin de course pour Rachida Dati. L'ex-Garde des Sceaux vient d'annoncer qu'elle ne se présentera finalement pas à la mairie de Paris. Elle a choisi de ne plus être candidate aux élections municipales. Dans le même temps, elle a décidé de demander l'interdiction d'une BD, intitulée Au Nom des Pères, la mettant en scène.

Elle ne brigue plus Paris

Dans une interview accordée au Point, à paraître mercredi, Rachida Dati annonce qu'elle retire sa candidature à la primaire UMP à Paris en vue des municipales de 2014. "Je retire ma candidature" lance-t-elle avant d'expliquer son choix : "Que l'UMP désigne NKM et commençons la campagne municipale maintenant ! Elle a déjà été choisie par les médias et le système, la réalité est celle-là, même si je le regrette pour les autres candidats".

En campagne pour NKM

Il y a peu de temps, l'ex-ministre semblait pourtant vouloir aller jusqu'au bout de cette élection. Elle se dit désormais prête à faire campagne pour Nathalie Kosciuscko-Morizet, la candidate UMP à la mairie de Paris, favorite mais vivement critiquée à droite comme à gauche. "Je participerai ardemment à la campagne municipale. Ma crédibilité et ma notoriété seront au service de mon camp" déclare-t-elle avant de lui adresser quelques conseils : "Elle devra (...) compenser son défaut d'implantation par un acte de courage politique". La conquête de la mairie de Paris se jouera donc sans doute entre Anne Hidalgo, la protégée de Bertrand Delanoë et NKM. Les deux favorites se livrent déjà une bataille judiciaire.

La BD de la discorde

Et comme une annonce n'arrive jamais seule, Rachida Dati a également décidé de demander l'interdiction de la BD, Au Nom des Pères, à paraître vendredi, la mettant en scène. Cette bande-dessinée écrite par le journaliste Yves Derai, déjà auteur d'une biographie sur l'ex-ministre, suit les péripéties d'un mystérieux détective qui cherche à découvrir l'identité du père de sa fille Zohra. L'ex-Garde des Sceaux va par ailleurs demander 100 000 euros de dommages et intérêts pour elle et sa fille.

Rachida Dati
Rachida Dati abandonne les municipales de Paris : NKM, seule candidate pour l'UMP
Rachida Dati et le père de Zohra : Dominique Desseigne "réfléchit" à la suite des événements
Rachida Dati et le père de Zohra : la justice ordonne un test de paternité
Rachida Dati et le père de Zohra : Dominique Desseigne refuse le test de paternité
voir toutes les news de Rachida Dati Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème